mardi, 29 septembre 2020 •

419 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Dernier rapport d’IPES-Food sur l’Afrique de l’Ouest

L’agroécologie, une opportunité pour transformer les systèmes alimentaires




Les experts voient une opportunité unique de transformer les systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest Le dernier rapport d’IPES-Food s l’agroécologie.

L’Afrique de l’Ouest a tous les ingrédients pour devenir un « pionnier mondial de l’agroécologie », la double crise du changement climatique et du COVID-19 créant une opportunité unique pour transformer les systèmes alimentaires dans la sous-région.
Telles sont les conclusions d’un rapport publié aujourd’hui par le Panel international d’experts sur les systèmes alimentaires durables (IPES-Food).
« Environ 90% de l’agriculture ouest-africaine est constituée d’exploitations familiales », a déclaré l’auteur principal, Mamadou Goïta, ajoutant que beaucoup diversifient déjà leurs cultures agricoles.
« L’Afrique de l’Ouest bénéficie déjà de mouvements sociaux dynamiques qui défendent l’accès des agriculteurs à la terre, à l’eau et aux semences. La région voit une augmentation des investissements dans le secteur agricole. L’agroécologie et la souveraineté alimentaire ont été inscrites dans de nombreuses politiques nationales et régionales. »
S’exprimant à la veille du 10e Forum pour une révolution verte en Afrique*, Goïta a ajouté : « Il ne nous manque qu’un signal clair de la part des gouvernements, des donateurs et des leaders agricoles que les approches de la révolution verte sont inefficaces, reléguées au passé, et que l’agroécologie est la voie à suivre. "
Le rapport – s’appuyant sur trois ans de recherche participative avec un large éventail de partenaires régionaux – souligne les vastes défis auxquels sont confrontés les systèmes alimentaires ouest-africains aujourd’hui : les températures augmentent 1,5 fois plus vite que les moyennes mondiales ; 70 à 80% de la population en Afrique de l’Ouest vit avec moins de 2 dollars par jour ; et la pandémie COVID-19 menace de plonger des millions d’autres dans la pauvreté et l’insécurité alimentaire.
Le rapport d’IPES-Food démontre que l’agroécologie est bien adaptée aux réalités de l’agriculture ouest-africaine, et apporte une réponse convaincante à ces défis :
• l’agroécologie renforce la résilience climatique de manière durable et abordable ;
• elle réduit la dépendance aux intrants chimiques coûteux ;
• elle s’appuie sur le partage de connaissances entre agriculteurs et entre générations, et ;
• elle crée des emplois dans les zones rurales.
Cependant, les experts ont également identifié plusieurs obstacles qui freinent le développement de l’agroécologie en Afrique de l’Ouest. À travers la région, les agriculteurs ont encore des difficultés pour accéder à la terre, à l’eau, aux semences, au crédit, aux marchés et au soutien financier dont ils ont besoin pour passer aux pratiques agroécologiques. Dans un même temps, de puissants acteurs poussent à commercialiser et industrialiser l’ensemble des systèmes alimentaires ouest-africains.
« Parallèlement aux politiques de soutien à l’agroécologie, d’autres politiques promeuvent des couloirs de croissance pour les produits d’exportation, des projets d’irrigation de masse et la mise à l’échelle intensive des produits chimiques », a averti Émile Frison, co-auteur du rapport. « Il est temps de mettre fin à ces incohérences. »
« Mais les solutions sont entre nos mains », affirme Goïta, soulignant les efforts de collaboration de l’Alliance pour l’agroécologie en Afrique de l’Ouest (3AO), lancée en 2018. « Ces obstacles peuvent être surmontés si nous mobilisons un mouvement agroécologique de plus en plus large, audible et unifié. »
Goïta a ajouté : « L’agroécologie est déjà une réalité viable sur le terrain. Elle répond aux demandes de millions d’agriculteurs à travers l’Afrique de l’Ouest. Mais il faut aller plus loin. Nous devons obliger les décideurs à respecter les engagements qu’ils ont pris. Et nous devons montrer que l’agroécologie est la voie de la résilience. C’est la définition d’une réponse systémique au COVID-19 et aux crises climatiques. Et c’est le moyen le plus rentable – peut-être le seul moyen – pour que l’Afrique de l’Ouest atteigne les ODD. »

Lire le rapport intégral : [FR]| Lire le résumé : [FR]


Le Panel international d’experts sur les systèmes alimentaires durables (IPES-Food) est un groupe d’experts indépendant qui œuvre pour la transition vers des systèmes alimentaires durables dans le monde entier.
* Le Forum pour une révolution verte en Afrique se déroulera du 8 au 11 septembre 2020.
** 3AO est « l’Alliance pour l’agroécologie en Afrique de l’Ouest ». 3AO est une plateforme de coordination et de relais d’information composée d’organisations paysannes, d’instituts de recherche/universités, d’ONG internationales et de mouvements sociaux. Elle a pour objectif de promouvoir et d’accompagner une transition agroécologique en Afrique de l’Ouest pour garantir des moyens d’existence résilients, durables et adaptés aux nouveaux enjeux agricoles ouest-africains.
Experts disponibles pour un entretien :
Français (FR)

Mamadou Goïta
Panel Expert, IPES-Food
English (EN), Français (FR)

Emile Frison
Panel Expert, IPES-Food
English (EN)

Olivia Yambi
Panel Expert, IPES-Food

Responsable des communications, IPES-Food
Email : mathieu.carey@ipes-food.org
Tel : +32 4 56 21 69 21
Oumar Diouck
Consultant en communication, IPES-Food
Email : diouck.communications@gmail.com
Tel : +221 76 646 99 11

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN




Et pourtant Lionel Louis ZINSOU a raison


9 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dans un pays où la politique est galvaudée et se fait en silence si non (...)
Lire la suite

Ah cette malédiction du troisième mandat !


6 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Tristesse du peuple béninois à la vue des (...)
Lire la suite

Une députée noire odieusement traitée d’esclave (Par Aliou TALL)


3 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
L’iconographie négrophobe « Made in France » s’est popularisée depuis le (...)
Lire la suite

Quel jaillissement que l’écriture !


8 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Car, avant que d’être source de jaillissements, (...)
Lire la suite

Le Ministre Roger AHOYO appelle à l’élimination des oripeaux du passé (...)


7 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
S’inscrivant dans la logique du tsunami anti-esclavagiste, anti-raciste (...)
Lire la suite

Deux histoires d’argent au Bénin


1er août 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) Selon l’évangéliste Matthieu, Jésus de Nazareth (...)
Lire la suite

Aux Panafricains qui ignorent le Marxisme-Léninisme de Cheikh Anta (...)


17 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Diagne Fodé Roland L’impérialisme et le néocolonialisme ont réalisé la (...)
Lire la suite

Le Nouveau Togo ?


11 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Par Dr. Mehenou Amouzou Le Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest, (...)
Lire la suite

Bienfaits du coivid-19 pour les Béninois


2 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Vivant dans le confinement, les Béninois (...)
Lire la suite

Africain en chine : Non à l’apartheid sanitaire (Aliou TALL)


16 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Nous ne sommes ni vos pangolins, ni vos chauves-souris. La Chine (...)
Lire la suite

Les startups Africaines seront-elles le parent pauvre de la crise du (...)


15 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Une Tribune de Erick Yong – Cofondateur de GreenTec Capital Partners (...)
Lire la suite

Suggestion à Antonio Guterres


4 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Afin qu’il ne soit pas dit que l’ONU n’a pas (...)
Lire la suite

Pourquoi ‘‘les gens’’ sont contre la Rupture


14 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Les gens’’, c’est d’abord le groupuscule de (...)
Lire la suite

Les élèves du CEG1 exigent la libération de leurs camarades


12 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Accusés d’avoir palpé les seins d’une de leurs camarades, deux élèves de (...)
Lire la suite

« Le Bénin otage de sa conférence nationale »


12 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Par Topanou Prudent Victor, Maître de conférences de Science politiques (...)
Lire la suite

La réponse de Victor Topanou à Vincent Foly


19 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Professeur Victor Topanou a tenu à répondre à Vincent Foly au Terme de (...)
Lire la suite

Trois morales d’une histoire dahoméenne


18 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Depuis longtemps à la retraite, il n’a pas (...)
Lire la suite

Main tendue aux exilés béninois


4 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dans un Bénin longtemps laxiste, théâtre (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires