mercredi, 20 février 2019 •

249 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Musique

L’Afrobeat, le legs musical de Fela Kuti




Situé entre le jazz, le funk et les sonorités traditionnelles, l’afrobeat est un style musical particulier né dans les années 1970 au Nigéria. C’est par ce rythme endiablé, fait de chant, jazz et de percussions africaines, mais surtout politiquement engagé, que son inventeur l’artiste Fela Kuti a marqué les esprits. Par ses textes politisés, parfois à outrance au service des droits de ses compatriotes, surtout les plus pauvres, Fela a très vite pu se créer de la sympathie surtout au sein de la classe ouvrière et a su mobiliser autour de sa musique.
« It’s Highlife Time » composé à Londres, « Ye Ye De Smell » avec Ginger Baker, « Lady » qui relatait ses problèmes avec ses femmes, ou encore « No Agreement » avec Tony Allen, sont quelques titres célèbres d’Afrobeat que l’on retiendra du chanteur nigérian. De nombreux groupes à l’instar de Ka-La-Ka et Ghetto Blaster se sont inspirés de l’afrobeat pour leurs albums. Le mythique batteur de Fela a également réalisé un album afrobeat en solo. Même si l’immense œuvre de Fela Kuti n’est pas parti avec lui, ses fils Femi et Seun continuent de perpétuer la tradition Afrobeat désormais devenu un phénomène mondial.
Fela Kuti est resté un artiste très populaire au Nigeria. Un exemple de cette popularité est l’organisation d’une série d’événement appelés Felebration, qui - chaque année, le jour anniversaire de sa naissance - rendent hommage à l’artiste.
Influences politiques
Il faut dire que la musique afrobeat, tout autant que son inventeur ont été particulièrement influencé par le mouvement féministe et les idées de Malcolm X. Avec ses textes politisés pour les droits des Africains, contre le gouvernement militaire et militant pour la classe ouvrière, Fela n’a pas eu de mal à se faire aimer de la classe la plus pauvre du Nigeria.
En effet, Fela se battait pour le peuple, et n’hésitait pas à le défendre face à régime dictatorial qui régentait le Nigéria d’alors. Il était considéré comme un porte-parole du peuple, un Bob Marley à la Nigériane.
Fela Kuti a subi un véritable acharnement au cours de sa vie de la part des autorités militaires qui gouvernaient le pays. A titre d’exemple, En 1977, 1000 soldats ont été mobilisés pour détruire son complexe et ses œuvres, sa mère a été défenestrée dans l’opération, et Fela a été arrêté et torturé. Malgré les arrestations, les destructions et les tortures qu’il a subies, Fela Kuti a fondé un parti politique pour la défense des Nigérians, le Movement of the People (MOP).
Notons que Fela Kuti de son vrai nom Fela Anikulapo Kuti. Né le 15 octobre 1938 à Abeokuta et mort le 2 août 1997 à Lagos, l’homme excelle aussi bien au chant qu’avec une demi-douzaine d’instruments dont le saxophone, le clavier, la clarinette, le tambour et la guitare

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 février 2019 par Dg24h


Le Barnabé Dassigli et le Préfet Modeste Toboula relevés de leur (...)


20 février 2019 par Dg24h

Lire la suite

Modeste Toboula en garde à vue


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral a passé hier sa première nuit dans les locaux de (...)
Lire la suite

Le Conseil national d’aménagement du territoire installé


19 février 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier (...)
Lire la suite

Bénin, 3ème meilleur pays de l’Uemoa (Forbes)


18 février 2019 par Dg24h
Le magazine américain Forbes, dans son dernier classement publié en (...)
Lire la suite

Le Micro Crédit Mobile présenté à Allada et Ouidah


18 février 2019 par Dg24h
Le ministre des affaires Sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi (...)
Lire la suite

A la découverte de l’Ecole d’amitié sino-béninoise


18 février 2019 par Dg24h
Un délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la (...)
Lire la suite

Le ‘’Tolègba’’ de Godomey en feu ce dimanche


17 février 2019 par Dg24h
Le fétiche communément appelé ‘’Tolègba’’ situé au milieu de la voie pavée (...)
Lire la suite

Des officiers rétrogradés


16 février 2019 par Dg24h
Le chef d’Etat-major des forces armées béninoises, le Contre-Amiral (...)
Lire la suite

Un prêtre tué à la frontière Togo-Burkina


16 février 2019 par Dg24h
Le Père César Fernandez, secrétaire provincial de la congrégation (...)
Lire la suite

La réhabilitation de Ganvié lancée


15 février 2019 par Dg24h
A partir du mois de mai prochain, une centaine de balises lumineuses (...)
Lire la suite

Une session extraordinaire s’ouvre lundi


15 février 2019 par Dg24h
Le président de la représentation nationale, Me Adrien Hounbgédji, à (...)
Lire la suite

La liste provisoire des nouveaux membres


14 février 2019 par Dg24h
La liste provisoire des nouveaux membres du Conseil national de (...)
Lire la suite

Des voix appellent à des élections


13 février 2019 par Dg24h
Seul creuset de défense et de revendication de leurs intérêts (...)
Lire la suite

Les causes de l’augmentation du prix du ‘’Kpayo’’


13 février 2019 par Dg24h
Le prix de vente de l’essence de contrebande connait depuis environ 72 (...)
Lire la suite

Un homme tire sur un marabout


13 février 2019 par Dg24h
Un homme âgé de 45 ans environ a tiré à bout portant sur un marabout et un (...)
Lire la suite

Claudine Talon aux côtés des porteurs du Vih


12 février 2019 par La Rédaction
Un important lot d’antirétroviraux et des médicaments essentiels pour le (...)
Lire la suite

Des dossiers ajournés dont la convention de l’UPOV


12 février 2019 par Dg24h
La première session extraordinaire de l’année 2019 ouverte le lundi 28 (...)
Lire la suite

Plus de 400 dossiers de BEPC rejetés


12 février 2019 par Dg24h
Le chef service des examens et concours de la direction départementale (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information