vendredi, 14 juin 2024 -

750 visiteurs en ce moment

FIDA

Il est urgent d’investir dans les zones rurales pour garantir la sécurité alimentaire mondiale




Pour éviter les prochaines crises alimentaires et une aggravation de la faim dans le monde, Alvaro Lario, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies, arrive à Washington cette semaine pour lancer un appel urgent à l’augmentation des investissements en faveur des petits exploitants, qui produisent un tiers des denrées alimentaires mondiales.

« Près de 3 milliards de personnes vivent dans les campagnes des pays en développement et dépendent largement de l’agriculture à petite échelle pour se nourrir et gagner leur vie », explique M. Lario. « Les économies rurales, et particulièrement l’agriculture, ont souffert d’un sous-investissement chronique au cours des dernières décennies. Si nous continuons de négliger les populations rurales, nous aggraverons la pauvreté, la faim et les migrations, et augmenterons les risques de conflit et d’instabilité. La sécurité alimentaire et la sécurité de revenu sont essentielles pour la sécurité nationale. »

Le FIDA est le seul organisme spécialisé des Nations Unies exclusivement consacré au développement rural et à la stimulation des économies rurales. « Les populations au service desquelles nous sommes, qui produisent une si grande partie de notre alimentation, ne demandent pas la charité », a expliqué M. Lario. « Elles veulent surmonter des obstacles tels que le manque d’accès aux financements, aux technologies et à la connectivité. Elles méritent notre soutien. »

Après avoir participé à la réunion des ministres de l’agriculture du G7 à Miyazaki (Japon), M. Lario fera étape sur la colline du Capitole à Washington pour rejoindre les membres et le personnel du Congrès, puis à New York, où il prendra part à la rencontre Global Citizen NOW.

La crise alimentaire actuelle résulte de la convergence de multiples crises, notamment de phénomènes climatiques extrêmes, de conflits, de chocs économiques et de perturbations des chaînes d’approvisionnement, qui sont en grande partie liées à la guerre en Ukraine et à la pandémie mondiale. Les prix de l’alimentation et des carburants ont atteint des niveaux records à la fin de l’année 2022, et si les prix des matières premières ont désormais baissé sur les marchés internationaux, ceux des denrées alimentaires restent élevés dans les pays en développement, qui dépendent grandement des importations alimentaires et de la force de leur monnaie face au dollar des États-Unis.

Près de 80% des personnes en situation d’extrême pauvreté dans le monde vivent en milieu rural. Essentiels à la sécurité alimentaire mondiale, les petits exploitants connaissent pourtant souvent la pauvreté et la faim, et ne perçoivent que 6 centimes sur chaque dollar que rapportent les denrées qu’ils produisent.

« Il est urgent d’accroître les investissements dans les zones rurales des pays en développement pour garantir la sécurité alimentaire mondiale et, en fin de compte, la sécurité nationale », a déclaré M. Lario.

Investir dans les campagnes et les petits exploitants agricoles permettrait de tirer des millions de personnes de la pauvreté et de la faim. Les investissements en faveur de l’agriculture sont un moyen efficace de réduire à la fois la faim et la pauvreté. Par exemple, le PIB généré par l’agriculture est deux à trois fois plus efficace pour réduire la pauvreté que la croissance enregistrée dans tout autre secteur. Les niveaux alarmants d’endettement dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, l’inflation à l’échelle mondiale et la dépréciation des monnaies locales font qu’il est extrêmement difficile pour les pays en développement de financer leur développement à plus long terme. Le FIDA appelle ses États membres à revoir leurs annonces de contribution à la hausse et à investir en faveur d’un avenir résilient pour tous.

A Propos de FIDA

Le FIDA a lancé la Treizième reconstitution de ses ressources (FIDA13) en février 2023 et a appelé à accroître les investissements en faveur des petits exploitants ruraux dans les pays en développement. Les petits exploitants produisent un tiers de l’alimentation mondiale et jusqu’à 70% de celle des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Ils sont indispensables à la sécurité alimentaire mondiale, mais aussi à la stabilité, la faim et la pauvreté étant des facteurs de migration et de conflit.

L’appui des donateurs en faveur de l’agriculture stagne à hauteur de 4% à 6% de l’aide publique au développement depuis au moins 20 ans et les petits exploitants agricoles reçoivent moins de 2% du financement de l’action climatique.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

25 avril 2023 par Judicaël ZOHOUN




Dr Louis-Georges Tin répond à Eric Houndété et au Parlement


11 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
A la suite des questions du député Eric Houndété au gouvernement sur (...)
Lire la suite

AMOUR DE CONTENEUR …


11 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Comment sortir des intrigues de Tiani ?


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
« La situation entre le Bénin et le Niger demeure une intrigue ». (...)
Lire la suite

DELIRES DE PANAFRICONS


21 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

UNE MARCHE PATRIOTIQUE !


14 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Qui est AMADOU Moudachirou ?


14 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Ancien joueur de L’ Énergie Cottbus de Karlsruher SC, de Hanovre 96 (...)
Lire la suite

NO PHOTOS DE PENIS ?


2 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Mamadou Nago GUEYE : L’histoire jamais racontée d’un grand patriote


30 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Né le 14 juillet 1920, à Dakar, Mamadou Nago Guèye, était un (...)
Lire la suite

REPRODUCTEURS SAUFS !


30 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 11 AVRIL 2024


12 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni jeudi, le 11 avril 2024, sous la (...)
Lire la suite

CONVERTISSEZ-VOUS …


11 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Plaidoyer pour une réforme du championnat professionnel de foot au Bénin


10 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Il y a quelques jours, monsieur Benoît DATO, ministre chargé des (...)
Lire la suite

L’Omc et la Fao au chevet du coton africain


27 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’Omc avait prévu d’examiner le rapport de la Fao sur la réponse aux (...)
Lire la suite

TOUTE BETISE MERITE SALAIRE


26 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

AMOUR FORCé


19 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

POUR ETRE DEBOUT !


22 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

MALTRAITANCE


15 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Bertin Koovi, les menaces, la diffamation et les excuses publiques


13 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les trois récentes publications de Bertin Koovi sur les réseaux (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires