samedi, 20 avril 2019 •

220 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Procès ICC Services

Des révélations sur le décès de potentiels témoins




Le procès ICC-Services se poursuit à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), à Porto-Novo. Ce jeudi 20 décembre 2018, marquant le 4ème jour de l’audience des prévenus sont passés à la barre pour faire leurs dépositions.

L’ex ministre de l’Intérieur Armand Zinzindohoué a poursuivi avec sa déposition à l’audience de ce jeudi dans le cadre de l’affaire ICC-Services. Interrogé par Me Anassidé, avocat de la partie civile sur l’affaire, Armand Zinzindohoué a réaffirmé qu’il a entendu parler de ICC Services lors de la phase divers d’un Conseil des ministres le 09 mai 2010. Cette structure avait des problèmes de trésorerie.
S’agissant du sieur Emile Tégbénou il a confié qu’il ne le connaît qu’en qualité de PDG de SNAB, une entreprise spécialisée dans les BTP, les forages. « Monsieur Guillaume Sogbossi en me présentant Emile Tégbénou ne m’a pas dit que c’est de la part du président Boni Yayi », a-t-il clarifié.
« J’ai envoyé Tégbénou vers le commissaire central de Porto-Novo quand il m’a posé son problème lié à l’insécurité. Je ne me suis plus préoccupé de la suite et donc je ne sais pas qui lui a donné un garde-corps et un permis de port d’arme » a déclaré l’ex ministre de l’Intérieur.
Selon lui, c’est le 7 juillet 2010 qu’il a appris à la présidence de la bouche du président Boni Yayi que Emile Tégbénou est ICC Services. Armand Zinzindohoué a souligné que son limogeage est intervenu ce jour-là même.
Concernant sa présence aux côtés des responsables de la structure lors de l’inauguration de l’église du christianisme céleste à Adjarra et les cérémonies de lancements du forage au nom du président Boni-Yayi à Glo Djigbé et autres activités, Armand Zinzindohoué a affirmé qu’il n’a été jamais question de ICC-Services.

Contradictoire entre Zinzindohoué et Constant Amoussou

L’ex procureur général près le tribunal de Cotonou a fourni une preuve matérielle qui renforce sa déclaration selon laquelle le ministère de l’Intérieur a accordé une protection aux promoteurs d’ICC-Services lors de l’éclatement de l’affaire. Il s’agit d’un arrêté ministériel en date du 28 juin 2018, portant" mise en résidence surveillée" signé du ministre Armand Zinzindohoué. Ce dernier a indiqué que cet arrêté a été préparé par le directeur général de la police nationale, le général Anki Dosso Osséni Maïga.
« Il y a eu des concertations entre les autorités en charge du dossier à savoir le ministre de l’Intérieur qui est mon supérieur hiérarchique qui m’a instruit de prendre en charge les promoteurs de ICC- Services. Je m’apprêtais à exécuter l’instruction quand mon ministre Armand Zinzindohoué m’a demandé de mettre une cinquantaine de personnes en résidence supérieur sur la base d’un arrêté signé par lui-même », a révélé le général Anki Dosso Osséni Maïga.
Armand Zinzindohoué répond : « Je ne peux pas prendre cet arrêté de mise en résidence surveillée des promoteurs de ICC-Services sans informer mon patron qui est le président Boni Yayi ».
A en croire les propos du procureur Général Constant Amoussou, c’est le sieur Iréné Koupaki qui a rédigé cet arrêté et l’ex ministre de l’Intérieur l’a signé.
Le DGPN est accusé d’avoir amené le promoteur d’ICC- Services Guy Akplogan dans son véhicule de service pour la direction de la police à la fin d’une réunion nocturne au ministère de l’Intérieur.
Reconnaissant les faits, il affirme : « Je voulais m’assurer que toutes les personnes allaient venir à la DGPN ». Selon l’ex DGPN, adjoint au moment des faits, il a dévoilé que des rapports étaient régulièrement transmis au ministre de l’Intérieur. Un fait qu’Armand Zinzindohoué dit n’avoir pas souvenance. Il a été conclu qu’un recours aux archives soit fait pour connaître la vérité sur ce point.
L’interrogatoire de l’ex-DGPN débouche sur d’autres révélations. A la question de savoir où se trouve le garde du corps de Emile Tégbénou, du nom de Boka Kora Gado Prosper, le sachant Anki Dosso Osséni Maïga renseigne qu’il n’est plus de ce monde. Aussi, le soudeur qui a été sollicité pour éventrer les coffres forts le jour des faits ne vit plus ainsi que le garde-corps de Guy Akplogan.
L’ex DGPN ne répondant pas aux questions à la satisfaction des avocats, le président de la Cour Cyriaque Dossa a mis fin aux débats qui reprendront ce vendredi 21 décembre 2018.
Lors de l’audience, la Cour a rassuré que tous ceux qui font des dépositions dans le cadre de ce procès sont couverts. Ils ne doivent pas se laisser intimider puisque des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux faisant état de ce que, les conseils de Boni Yayi auraient porté plainte contre certains témoins, sachants et accusés pour diffamation.
Toutes les déclarations faites devant la Cour seront censurées par la Cour elle-même.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 décembre 2018 par La Rédaction


Le Conseil des ministres du 17 avril 2019


17 avril 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Le message de paix de la Conférence Épiscopale au peuple


15 avril 2019 par La Rédaction
L’Eglise Catholique sort encore de son silence. La Conférence épiscopale (...)
Lire la suite

Nasser Bourita convie Pretoria à un nouveau modèle de coopération (...)


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans une interview accordée à l’hebdomadaire sud-africain, The Sunday (...)
Lire la suite

L’appel de Me Adrien Hougbédji à la Nation


12 avril 2019 par Dg24h
La première session ordinaire de l’année 2019 s’est ouverte ce vendredi à (...)
Lire la suite

La campagne démarre ce vendredi à 00h


11 avril 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour le compte les législatives 2019 démarre ce (...)
Lire la suite

L’examen de l’extradition de Koutche mis en délibéré


11 avril 2019 par La Rédaction
Le procès d’extradition de Komi Koutché, ancien ministre d’Etat chargé de (...)
Lire la suite

Le Groupe Dongaco obtient quatre agréments


10 avril 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 10 avril 2019 a accordé (...)
Lire la suite

Le point sur la Transition à la télévision numérique terrestre au (...)


10 avril 2019 par La Rédaction
La Télévision numérique terrestre (TNT) est le projet N° 21 des 45 (...)
Lire la suite

L’ANaMA pour booster l’agriculture béninoise


10 avril 2019 par La Rédaction
Rendre plus compétitive l’agriculture béninoise. C’est la vision du (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo appelle au calme et à la maturité


8 avril 2019 par Dg24h
Le président maire Nicéphore Soglo a au cours d’une déclaration ce lundi 8 (...)
Lire la suite

L’épouse de l’ancien maire de Cotonou interpellée à Paris


8 avril 2019 par La Rédaction
L’épouse del’ancien maire de Cotonou, Madame Myriam Soglo, a été (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent sur le bilan de Patrice Talon


8 avril 2019 par La Rédaction
Le président de la République Patrice Talon a clôturé ce samedi 06 avril (...)
Lire la suite

Comment Patrice Talon transforme le Bénin


5 avril 2019 par Dg24h
Investi le 06 avril 2016 en tant que président de la République, Patrice (...)
Lire la suite

Mgr Paul Vieira conduit à sa dernière à Djougou


4 avril 2019 par Dg24h
Regretté évêque de Djougou, Mgr Paul Kouassivi Vieira a été inhumé dans (...)
Lire la suite

Recrutement de 80 auditeurs au titre de l’année 2019


3 avril 2019 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019, sous la présidence (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci a reçu des investisseurs turcs


2 avril 2019 par La Rédaction
Un groupe d’investisseurs turcs conduit par l’ambassadeur de Turquie (...)
Lire la suite

Les électriciens installateurs de Porto-Novo en formation


2 avril 2019 par La Rédaction
Une centaine d’artisans-électricien installateurs de la ville de (...)
Lire la suite

Les institutions appellent à la poursuite du processus électoral


1er avril 2019 par Dg24h
Les présidents des Institutions constitutionnelles élargies au Médiateur (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information