lundi, 6 juillet 2020 •

456 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Manifestation de la diaspora béninoise à Paris

Une comédie mal inspirée




La diaspora béninoise en France s’est manifestée hier contre la gouvernance du chef de l’Etat. Ils ont décrié la gestion opaque au sommet de l’Etat. Dénonçant ce qu’ils appellent confiscation du pouvoir, la diaspora s’insurge contre l’affaire Atao, l’affaire Mètognon. Pour eux il s’agit des prisonniers politiques. Malheureusement, la manifestation n’a eux d’écho au niveau de leurs compatriotes qui ont préféré se vaquer à leur occupation que de se mettre à distraire l’opinion publique. Il est important de manifester contre l’Etat si la gouvernance est mauvaise. Cela participe au rayonnement de la démocratie. Mais il est aussi vrai que les revendications soient mieux pensées et les apports soient consistants. Ce qui n’honore pas les manifestants est qu’ils sont à peine une douzaine de béninois à se réunir devant l’ambassade du Bénin à Paris pour dire protester contre la gouvernance de Talon.
L’on avait longtemps salué l’opposition de voie mais malheureusement sur des milliers de béninois vivant à Paris à peine une douzaine semblent protester contre la gestion du gouvernement. C’est ahurissant qu’un groupe n’atteignant pas une équipe de football, se dit porte voie des plus de dix millions d’habitants avec des revendications à peines convaincantes. Si au pays l’opposition force l’admiration, cette sortie de la diaspora béninoise en France paraît comme une farce et montre le niveau de mobilisation au sein de cette diaspora.
C’est difficile d’imaginer une douzaine de béninois de la diaspora arriver à bout de cette lutte alors qu’ils sont des milliers à vivre dans cette contrée. L’on n’est pas en mesure de croire que ce soit des gens qui doivent avoir une autre mentalité de la gestion, une autre vision qui crie pour dénoncer la volonté de rendre la gouvernance saine. Se protestant contre les affaires qui sont pendantes devant la justice, les béninois de la diaspora qui ont manifesté samedi dernier laissent croire d’une certaine ignorance des textes qui régissent leur nation. Malheureusement ces béninois méprisent l’hymne nationale de leur pays qu’ils ont chanté avec gloire mais rempli de fausses notes. Il serait important qu’ils repartent peaufiner leur stratégie quitte à convaincre les autres compatriotes afin de nous faire découvrir une marche digne des béninois. Si c’est cette pièce de théâtre qu’on doit chaque fois découvrir, il est important d’en faire grâce aux béninois résident en France puisque cela n’honore pas leur dignité. Loin d’être une manifestation, elle est semblable à une marche de santé d’un groupuscule d’individus ennuyés au bureau qui ont voulu se détendre. C’est d’ailleurs un appel aux béninois de New York qui veulent emboiter les pas de réunir plus de compatriotes et ne pas nous servir le Katéla parisien. Si depuis près de 28 ans c’est pour la première fois que la diaspora se réunie pour manifester contre un pouvoir, c’est d’ailleurs une bonne raison qu’ils ne soient qu’une douzaine à nous servir une manifestation semblable à un jeu de bountou. Il serait mieux de repartir en arrière pour mieux sauter. Cette manifestation n’honore pas les béninois.

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 juin 2018 par Judicaël ZOHOUN




Les portes du palais royal fermées


6 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le processus de désignation du nouveau roi de Savalou est suspendu, et (...)
Lire la suite

Le CEP 2020 officiellement lancé à l’EPP d’Agoua à Bantè


6 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’examen du Certificat d’études primaires (CEP) démarre ce lundi 06 (...)
Lire la suite

Prof Hounkpatin dégage la responsabilité des élections communales


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Bénin à la date de ce dimanche 05 juillet compte 1300 cas confirmés (...)
Lire la suite

Les nanoéponges, la solution efficace contre la Covid-19


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une autre approche de traitement du virus de la Covid-19 a été (...)
Lire la suite

Sécurité, une priorité pour autorités communales et policières


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Renforcer la sécurité des personnes et des biens, c’est l’objectif d’une (...)
Lire la suite

Deux morts sur le fleuve Niger


5 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une pirogue en provenance du Niger et ayant à bord, 4 passagers a (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident à Cotonou


4 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un camion chargé de sacs de charbon a écrasé un vieil homme dans la (...)
Lire la suite

Deux night-club fermés à Cotonou


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le gouvernement dans la perspective d’un retour à la vie normale a (...)
Lire la suite

Le Bénin dans le rang des pays à revenu intermédiaire


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Banque Mondiale a procédé à l’actualisation de la classification des (...)
Lire la suite

Un mort et plusieurs dégâts à Tchaourou


3 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
Plusieurs dégâts ont été enregistrés dans la nuit du mercredi au jeudi 02 (...)
Lire la suite

Le Bénin confie la gestion du Parc W à African Parks


3 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Gouvernement béninois s’engage dans la protection à long terme du Parc (...)
Lire la suite

Les cabinets politiques des mairies de Cotonou et d’Abomey-Calavi (...)


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le nouveau maire de la commune de Cotonou, Luc Atrokpo à travers un (...)
Lire la suite

Fin de mission pour plusieurs chefs de chancellerie


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération à travers une (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident en face du campus


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un camion transportant du bois et un véhicule sont entrés en collision (...)
Lire la suite

Le Bénin aura un dispatching center


3 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un dispatching center, c’est l’un des ouvrages électriques de dernière (...)
Lire la suite

Un militaire comptable condamné à 10 ans de prison


2 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
10 ans de prison ferme pour le sieur Mohamed Zakari, militaire de (...)
Lire la suite

Des blessés graves dans un conflit foncier à Nikki


2 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une bande de terre située dans l’arrondissement central de Nikki est (...)
Lire la suite

Kakpo Mahougnon rassure de la bonne tenue du Bepc


2 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Tout est fin prêt pour la bonne tenue de l’examen du Brevet d’études du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires