dimanche, 25 août 2019 •

408 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Parlement

Un député burkinabé et des cadres de l’OOAS au cabinet du président Houngbédji




Les préparatifs de la rencontre des parlementaires de 17 pays à Cotonou, sur le financement de la santé et les questions de population au cœur de leurs échanges

Une délégation de techniciens et cadres de l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS) a été reçu en audience ce mercredi 14 novembre 2018, au palais des gouverneurs à Porto-Novo, par le président de l’Assemblée nationale. Conduite par le député Burkinabé Tamboura Océni, elle est allée échanger avec Me. Adrien Houngbédji sur les préparatifs de la tenue au Bénin, en décembre prochain, d’une rencontre des parlementaires des pays de la Cedeao, de la Mauritanie et du Tchad, sur la problématique du financement de la santé et des questions de population.
Selon les explications du député Océni Tamboura, la rencontre de Cotonou, vise premièrement à évaluer les décisions prises lors de la rencontre de haut niveau tenue à Ouagadougou en 2017 et qui a acté la déclaration d’engagement des parlements de ces pays à veiller à l’augmentation du budget de financement de la santé par leurs Etats respectifs, à hauteur de 2% par an, d’ici à l’horizon 2030. Deuxièmement, il s’agira pour les parlementaires de se doter d’un comité interparlementaire, composé de 34 députés, qui seront la cheville ouvrière de la mise en œuvre de cette déclaration. In fine, il s’agit pour les parlementaires des 17 pays concernés, de tout mettre en œuvre pour que la déclaration d’Abuja de 2001, soit également une réalité. Cette déclaration proposait en effet, aux Etats, de consacrer 15% de leur budget aux problématiques de santé.

Amazath Saïzonou

Tamboura Océni : Député à l’Assemblée nationale du Burkina Faso
« Je suis venu accompagner des techniciens et cadres de l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS) pour discuter avec le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Me. Adrien Houngbédji sur une perspective d’accueillir au Bénin, une rencontre des parlementaires de 17 pays sur la problématique du financement de la santé et des questions de population. Qu’il vous souvienne qu’en 2017, une rencontre de haut niveau s’était tenue à Ouagadougou et avait acté une déclaration d’engagement qui faisait en sorte que les parlements de 17 pays, c’est-à-dire, ceux de la Cedeao qui sont 15, plus la Mauritanie et le Tchad avaient pris un engagement d’une part, de veiller à augmenter le financement des budgets de nos Etats à la santé, à hauteur de 2% par an, d’ici à l’horizon 2030, afin de faire en sorte que la déclaration d’Abuja de 2001, soit une réalité. Cette déclaration proposait aux Etats, de consacrer 15% de leur budget aux problématiques de santé. Comme vous pouvez le constater sur le continent africain, nos capacités nationales de réponse en cas d’épidémie, en cas de problème de santé sont souvent faibles, ce qui nous amène souvent à courir derrière les bailleurs de fonds, alors qu’en principe, c’est une question de souveraineté, nous devions pouvoir mettre des ressources à la disposition de nos départements de santé. L’autre pendant de cette déclaration, c’était d’inviter nos gouvernements, à aborder les questions de population, à mettre un lien entre les populations et le développement, ce qu’on appelle communément, le dividende démographique. Il y avait là aussi, une responsabilité des décideurs de faire en sorte que, nous ne naviguons pas à vue sur les questions de populations, de planification familiale, puisse être des questions bien pensées, organisées avec des buts à atteindre. Il s’agit maintenant, un an après cette rencontre de Ouagadougou, de venir au Bénin, à la mi-décembre, d’évaluer ce qui a été fait depuis lors, et surtout de se doter d’un comité interparlementaire, composé de 34 parlementaires, qui seront la cheville ouvrière de la mise en œuvre de cette déclaration. Nous avons été très honoré d’être reçu par son excellence monsieur le président de l’Assemblée nationale du Bénin et nous avons eu une oreille très attentive et nous profitons pour adresser à l’ensemble de la représentation nationale du Bénin et à son président Me. Adrien Houngbédji, tous les remerciements du parlement du Burkina-Faso ainsi que ceux de l’OOAS ».

Propos recueillis par Amazath Saïzonou

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 novembre 2018 par Dg24h


Les salaires réduits de 25% à l’Hôpital de zone d’Allada Toffo-Zè


25 août 2019 par Dg24h
L’hôpital de Zone d’Allada-Toffo-Zè procède à un abattement des salaires à (...)
Lire la suite

L’artiste Koffi Gahou a tiré sa révérence


25 août 2019 par Dg24h
Un grand homme des arts et de la culture s’en est allé. Il s’agit de (...)
Lire la suite

Deux morts et plusieurs blessés dans un accident


24 août 2019 par Dg24h
Deux morts, c’est le bilan d’un accident de circulation survenu dans (...)
Lire la suite

Les compositions se déroulent en dehors de quelques incidents


24 août 2019 par Dg24h
L’évaluation diagnostique des enseignants Agents Contractuels de l’Etat (...)
Lire la suite

Faible participation dans certains départements


24 août 2019 par Dg24h
Plus de 18.000 enseignants reversés en 2008 sont appelés à composer ce (...)
Lire la suite

La Fbf en assemblée générale samedi


23 août 2019 par Dg24h
Les membres de la Fédération béninoise de football (Fbf) tiennent ce (...)
Lire la suite

Des ghettos démantelés, des motos volées retrouvées


22 août 2019 par La Rédaction
Les agents du commissariat de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi, (...)
Lire la suite

Retrouvailles des Tchabè de l’association Ajóbí du 06 au 08 (...)


22 août 2019 par Dg24h
Chaque année, les membres de l’Association des Tchabè pour le (...)
Lire la suite

L’espace vert de Houéyiho en état de délabrement avancé


22 août 2019 par Dg24h
Des sachets, de mauvaises herbes, de feuilles mortes, de petits tas (...)
Lire la suite

La CSPIB invite les enseignants à composer samedi


21 août 2019 par Dg24h
La Centrale des Syndicats des Secteurs Privé, Parapublic et Informel du (...)
Lire la suite

La Fondation L’Oréal renforce son action pour les Femmes et la (...)


21 août 2019 par Dg24h
Paris, le 20 août 2019 - Le programme régional Pour les Femmes et la (...)
Lire la suite

José Tonato avertit les auteurs d’actes d’incivisme


21 août 2019 par Dg24h
Le ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato (...)
Lire la suite

Plusieurs bandits aux mains de la police


20 août 2019 par Dg24h
Les patrouilles permanentes organisées de jour comme de nuit par la (...)
Lire la suite

La Carrière de certains douaniers en sursis


20 août 2019 par Dg24h
Va-t-on vers la suppression dėfinitive des activitės des individus (...)
Lire la suite

Des pratiques occultes pour intimider les candidats


20 août 2019 par Dg24h
La polémique autour de l’évaluation diagnostique des enseignants vient de (...)
Lire la suite

La FESYNSEN appelle les enseignants à participer à l’évaluation du 24 (...)


19 août 2019 par Dg24h
Les responsables et animateurs de sept (07) radios communautaires des (...)
Lire la suite

Le PAM renforce ses liens avec les radios communautaires du (...)


19 août 2019 par Dg24h
Les responsables et animateurs de sept (07) radios communautaires des (...)
Lire la suite

Me Habib Bah n’est plus


19 août 2019 par Dg24h
Le Barreau béninois a encore perdu un de ses avocats. Il s’agit de Me (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information