samedi, 15 juin 2024 -

890 visiteurs en ce moment

Sécurité sanitaire mondiale

Pourquoi les États-Unis soutiennent l’OMS




La pandémie de COVID-19 a rappelé au monde que les maladies infectieuses ne connaissent pas de frontières.

D’où l’importance de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui dirige et coordonne depuis 75 ans les activités sanitaires internationales.

« Les États-Unis estiment que le multilatéralisme, les Nations unies et l’Organisation mondiale de la santé sont essentiels – non seulement en tant que réponse sanitaire et humanitaire internationale efficace contre la COVID-19, mais aussi pour renforcer les capacités et la sécurité sanitaire mondiale pour l’avenir », a déclaré le secrétaire d’État des États-Unis Antony Blinken.

Les leçons de la COVID-19

Plus de 750 millions de cas confirmés de COVID-19 et plus de 6 millions de décès liés à la maladie dans le monde entier : autant dire que le SARS-CoV-2 a été un coup de semonce pour le monde entier et qu’il a fait ressortir l’importance de la coordination et de la coopération, de la prévention, de la préparation et de la riposte.

D’où la décision des États-Unis de négocier des modifications au Règlement sanitaire international, ce qu’ils font actuellement, afin de le rendre plus précis et d’aider les pays à mieux se préparer aux urgences sanitaires potentielles et aux menaces pandémiques à la source. Il s’agit notamment de mieux les prévenir, les détecter et y faire face.

En outre, les États-Unis participent à des négociations avec l’OMS en vue de la conclusion d’un accord, encore au stade des balbutiements, sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies. Les États membres de l’OMS aspirent en effet à un monde capable de prévenir les pandémies, et de les combattre le cas échéant, afin de protéger les populations présentes et futures contre ces fléaux et leurs conséquences dévastatrices.

Un monde plus sain

L’une des premières déclarations faites par le président Biden dès son entrée en fonction a été d’annoncer que les États-Unis allaient renouer avec l’OMS, signe de l’engagement de Washington à faire progresser la coopération multilatérale en période de crise sanitaire internationale. Déterminés à faire preuve d’un leadership mondial et inclusif, les États-Unis continueront d’agir en partenariat avec l’OMS dans le souci d’améliorer la santé et le bien-être de toutes les populations.

Le renforcement de la sécurité sanitaire mondiale passe par l’amélioration du financement de la préparation et de la veille sanitaire ainsi que par l’accélération de la production et de la distribution de vaccins, d’équipements de protection individuelle et de tests, a expliqué le chef de la diplomatie américaine.

Les États-Unis se sont déjà engagés à allouer 450 millions de dollars à un nouveau fonds de lutte contre les pandémies lancé par la Banque mondiale et l’OMS, a-t-il ajouté, lors de la quatrième et dernière réunion ministérielle du plan d’action mondial contre la COVID-19 qu’il a présidée en février.

Par ailleurs, les États-Unis financent le Plan présidentiel d’aide d’urgence à la lutte contre le sida (PEPFAR) et contribuent à bien d’autres initiatives, dont la COVAX, ce qui fait d’eux le plus grand bailleur de fonds en matière de riposte sanitaire au niveau mondial.

La force des organisations internationales

Au fil de plus de 70 ans, la portée, la mission et l’impact de l’Organisation des Nations unies, dont fait partie l’OMS, se sont accrus, et le nombre d’autres organisations internationales a augmenté pour répondre à l’évolution des besoins de notre époque. Les États-Unis resteront présents à la table des négociations et continueront de participer activement aux organisations internationales, en coopération avec d’autres pays, afin de relever les défis les plus pressants de la planète.

« L’Amérique est de retour, a assuré Joe Biden. Nous croyons en l’ONU et en sa valeur. »

Source :https://share.america.gov/fr/pourquoi-les-etats-unis-soutiennent-lorganisation-mondiale-de-la-sante/?utm_source=cision&utm_medium=referral

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

31 mai 2023 par Akpédjé Ayosso




Orano lance les travaux préparatoires au Niger


13 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Avec des réserves d’uranium estimées à 200 000 tonnes, le site (...)
Lire la suite

<<Au milieu de la tourmente mondiale, Citoyens unis pour la (...)


13 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Alors que des conflits éclatent dans le monde entier, menaçant la (...)
Lire la suite

La Slovénie salue le Plan marocain d’autonomie comme “une bonne base”


11 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

La 15e Assemblée générale de l’UAR prévue pour le 03 septembre


10 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) tiendra sa 15e assemblée (...)
Lire la suite

Le Niger entre réalité du pouvoir et enjeux de développement


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
: L’axe commercial Cotonou - Niamey est toujours renforcé malgré les (...)
Lire la suite

Le Liban réaffirme sa position constante en faveur de l’intégrité (...)


9 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le Liban, à travers un communiqué rendu public, dimanche 9 juin 2024, (...)
Lire la suite

Le Maroc réélu au Comité des Droits de l’Homme de l’ONU avec une (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc a été brillamment réélu, ce mercredi 29 mai 2024, (...)
Lire la suite

FIFA et AFD renouvellent leur protocole d’accord


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La FIFA et l’Agence française de développement ont renouvelé leur (...)
Lire la suite

Les ministres arabes de l’information saluent les efforts du Comité (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres arabes de l’Information, réuni mercredi 29 (...)
Lire la suite

Le Sénégal réaffirme son soutien “constant et ferme” au Maroc


27 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République du Sénégal a réaffirmé, lundi 27 mai 2024, à Rabat, par (...)
Lire la suite

La Zambie réaffirme son soutien au plan d’autonomie du Sahara marocain


24 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République de Zambie a réitéré, ce vendredi 24 mai 2024, à Rabat, (...)
Lire la suite

Corsair propose désormais le paiement en plusieurs fois sans frais


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Afin de faciliter l’achat de billets pour ses clients, la compagnie (...)
Lire la suite

Le MSP présenté comme une opposition pacifique au Polisario


22 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation du Mouvement des Sahraouis pour la Paix (MSP) a (...)
Lire la suite

Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Le Bénin organise le rapatriement de ses migrants


19 mai 2024 par Marc Mensah
Une embarcation transportant une cinquantaine de migrants de diverses (...)
Lire la suite

Quatre terroristes présumés arrêtés au Maroc


14 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Quatre terroristes présumés ont été interpellés ce mardi au Maroc (...)
Lire la suite

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes


13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la (...)
Lire la suite

« Une base militaire, ce n’est pas une aiguille dans une boîte de foin »


12 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement béninois, par la voix de son porte-parole, a réagi (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires