lundi, 27 mai 2019 •

265 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Grandes orientations budgétaires de 2019

Le gouvernement s’engage dans un nouveau défi




Le Débat d’orientation budgétaire pour 2019 a eu lieu ce jeudi 28 juin 2018 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo en présence du ministre du Plan, Abdoulaye Bio Tchané. Et ce, conformément aux dispositions de l’article 59 de la loi organique N°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances.
Globalement, les orientations budgétaires de 2019 sont conformes aux grandes options prises par le gouvernement à travers son Programme d’actions d’une part et d’autre part aux engagements pris par l’Etat dans le cadre de son Programme économique et financier avec le FMI. Ainsi, c’est par décret n° 2018-207 du 06 juin 2018, que le gouvernement a transmis à l’Assemblée nationale le Document de Programmation budgétaire et économique pluriannuelle. Aussi comporte-t-il, les documents de programmation pluriannuelle des dépenses et les annexes et une note de présentation. Les représentants du gouvernement, le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané et celui de l’Agriculture, Gaston Dossouhoui, ont mis en exergue la situation économique et financière couvrant la période 2015-2018. Aussi, ont-ils présenté les perspectives économiques et financières sur le triennal 2019-2021.
Sur la période 2015-2018, l’activité économique révèle une croissance bien remarquable en 2017. Le taux de croissance induit est de 5,6 % en 2017. Contrairement à l’année précédente où on a obtenu un taux avoisinant 4.0 %. La croissance obtenue en 2017 est le résultat de la performance de la campagne cotonnière précédente. Il faut noter aussi l’accroissement des activités dans le secteur des BTP. Le trafic au Port de Cotonou notamment avec la mise en place du programme de vérification des importations sont autant de points positifs liés à ce taux de croissance en 2017. Concernant la période 2015-2018, les opérations financières de l’Etat ont été caractérisées par un accroissement aussi bien des recettes que des dépenses. Ces recettes sont évaluées à 944, 4 milliards de FCFA en 2017 contre 745,7 milliards de FCFA en 2016 et 819, 5 milliards de FCFA en 2015. Les recettes non fiscales, quant à elles, ont tourné autour de 231, 6 milliards de FCFA en 2017 contre 104, 6 milliards de FCFA en 2016 et 106,4 milliards de FCFA en 2015.
Les dépenses totales de l’État et prêts nets sont évaluées à 1318, 1 milliards de FCFA en 2017 contre 1086, 3 milliards de FCFA en 2016 et 1242,3 milliards de FCFA en 2015. Ce qui induit un taux de 21,3 % portées par les dépenses d’investissement. La loi des finances s’équilibre en ressources et en charges à la somme de 1.862,9 milliards de FCFA en 2018. Les ressources du budget général s’élèvent à 1135,6 milliards de FCFA pour la loi des finances 2017 soit une augmentation de 12,6 %. Le déficit budgétaire hors dons se situerait à 7,0 % du PIB en 2017 contre 6,7 % en 2016 et 8,6 % du PIB en 2015 et la dette publique est ressortie à 54,4 % en 2017 contre 49,5 pour 100 en 2016 et 42,4 % en 2015. Elle reste contenue dans la norme communautaire de 70 % du PIB.

Les perspectives pour 2019

Porter le taux de pression fiscale de 14,7 % en 2018 à 15,1 % en 2019 et 16,2 % en 2021, réduire progressivement le ratio masse salariale sur recettes fiscales de 44,2 % à 38,7 % en 2019 et 36,6 % en 2021, réduire le déficit budgétaire en pourcentage du PIB de 4,7 % en 2018 à 1,9 % en 2019 et 0,2 % en 2021. Tels sont les objectifs fixés dans la loi de finance exercice 2018. Ainsi, les grandes orientations pour 2019-2021 ont été présentées par le gouvernement. La politique économique engagée par le gouvernement restera conforme aux visions du PAG pour l’année 2019. Il sera pareil pour les engagements dans le cadre de son Programme économique et financier avec le FMI. La prévision pour 2019 projette un taux de croissance vacillant entre 6,3 % et 7,8 % selon le scénario de référence qui s’aligne sur le Programme économique et financier conclu avec le FMI sur la période 2017-2019. Le scénario alternatif est orienté vers l’accélération rapide de la croissance économique, la réduction substantielle de la pauvreté etc. Le cadrage macroéconomique, les ressources totales du budget général tournent autour 10,1% en moyenne sur la période 2019-2021. Mais pour l’année 2019, elles pourront avoisiner les 1.139,7 milliards de FCFA contre 1063,6 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 7,2 %. Les dépenses du budget général priorisant les PPP connaîtront une progression moyenne de 1,9 % sur la période 2019-2021. La politique publique sera orientée vers la modernisation de l’administration fiscale et l’élargissement de la base imposable.
La représentation nationale a reconnu le travail fait par le ministre des Finances et de l’économie Romuald Wadagni et le Directeur général du Budget (DGB) Rodrigue Chaou et les cadres dudit ministère qui selon eux dénote du sérieux dans la gestion des finances publiques.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 juin 2018 par Dg24h


Mahugnon Cakpo rassure du bon déroulement de l’examen


26 mai 2019 par Dg24h
Sur les ondes de la radio nationale ce dimanche 26 mai 2019, le (...)
Lire la suite

Les hommages de Claudine Prudencio à la gente féminine


26 mai 2019 par La Rédaction
Le Bénin à l’instar de la communauté internationale célèbre ce dimanche 26 (...)
Lire la suite

De nouvelles ambitions pour une presse professionnelle


26 mai 2019 par La Rédaction
La nouvelle mandature de L’Observatoire de l’éthique et de la déontologie (...)
Lire la suite

Deux détenus inscrits au Bac à Parakou


25 mai 2019 par Dg24h
La prison civile de Parakou présente deux candidats à l’examen du Bac (...)
Lire la suite

Environ 3500 boîtes de faux médicaments saisies


25 mai 2019 par Dg24h
Le Service d’Intervention Rapide de la douane du Mono-Couffo a procédé (...)
Lire la suite

Un appui de 655 millions FCFA aux fédérations sportives


25 mai 2019 par Dg24h
Le ministre de la culture, du tourisme et des sports, Oswald Homéky a (...)
Lire la suite

Mathieu Ahouansou prend officiellement fonction


23 mai 2019 par Dg24h
C’est la salle polyvalente du Palais des gouverneurs qui a servi de (...)
Lire la suite

Des expositions techniques au cœur du congrès scientifique de la (...)


23 mai 2019 par Dg24h
A l’occasion du congrès scientifique de la Société Béninoise d’Imagerie (...)
Lire la suite

Les présumés meneurs jugés le 28 mai prochain


23 mai 2019 par Dg24h
Présentées ce vendredi 03 mai 2019 au Procureur de la République près le (...)
Lire la suite

Le Directeur Général de la BRVM fait officier de l’ordre du (...)


22 mai 2019 par Dg24h
Le Directeur Général de la BRVM et du DC/BR, Dr Edoh Kossi AMENOUNVE a (...)
Lire la suite

Un confort inédit pour les passagers Cotonou-Paris


22 mai 2019 par Dg24h
Les responsables Afrique Air France ont présenté à la presse ce mercredi (...)
Lire la suite

Vers la création d’un fonds de soutien


22 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement réuni en session ordinaire du Conseil des ministres ce (...)
Lire la suite

Le procureur fait le point de la session criminelle


22 mai 2019 par Dg24h
Le procureur de la République près le tribunal de 1ère instance de (...)
Lire la suite

Un enfant perd la vie par noyade


22 mai 2019 par Dg24h
Le corps sans vie d’un enfant de 7 ans a été retrouvé ce mercredi 22 mai (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat Bénin en chœur avec les musulmans de (...)


22 mai 2019 par Dg24h
C’est par un geste fort simple que la fondation Etisalat-Bénin partage (...)
Lire la suite

Les Béninois apprécient la sortie de Patrice Talon


21 mai 2019 par Dg24h
Longtemps attendu par ses compatriotes, le président de la République, (...)
Lire la suite

Martin Assogba demande aux députés de donner le bon exemple


21 mai 2019 par Dg24h
Le directeur exécutif de l’Organisation Non Gouvernementale dénommée « (...)
Lire la suite

La mairie de Djidja se dote d’un guichet unique


21 mai 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Djidja prend désormais les mesures pour une (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information