mardi, 31 janvier 2023 •

1037 visiteurs en ce moment

Football

Le Maroc incontestablement mieux indiqué pour accueillir la CAN 2025




La CAF a retiré l’organisation de la CAN en 2025 à la Guinée, qui n’est pas prête. Dans la foulée, un appel à candidatures a été lancé dès l’annonce du retrait de la CAN 2025 à la Guinée. À cet effet, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Maroc, la Zambie et le duo Nigeria-Bénin, sont en lice pour remplacer la Guinée. L’identité de l’heureux élu sera connue le 10 février 2023. Si l’Afrique du Sud, l’Algérie et le Maroc ont des arguments à valoir, pas de débats devant le Maroc qui se présente comme atouts meilleurs et indiscutables, surtout. En effet, le Maroc dispose, à lui seul, des particularités qui font de lui le candidat parfait.

Evrard Fulgérale

Ce n’est plus à prouver, le Maroc est l’une des grandes nations de football en Afrique, même à l’international. Le parcours historique des Lions de l’atlas à la coupe du monde Qatar 2022 est un exemple palpable. Mais, cela n’est pas suffisant pour faire du Maroc le meilleur candidat à l’organisation de la CAN 2025. Ce qui rend le Maroc spécial, ce sont ses atouts hors normes et uniques. La force de l’expérience pour avoir organisé plusieurs grandes compétitions, la disponibilité des infrastructures de qualité, la stabilité politique, la sécurité font, entre autres, les atouts du Maroc.

Le Maroc a déjà fait ses preuves

Le Maroc a une grande expérience en matière d’organisation des grands événements footballistiques. Les demi-finalistes de la coupe du monde 2022 ont été pays hôte avec succès deux éditions de la Coupe du monde des clubs respectivement en 2013 et 2014. Mieux, l’édition 2022 de cette compétition qui a été très bien préparée pour le mois de février 2023. Un peu plus loin, le Maroc a aussi organisé avec brio le CHAN en 2018, la CAN féminine en 2022, qui reste, jusqu’ici, la plus réussie de l’histoire de la compétition. Que dirions nous encore ! Le Maroc a aussi abrité plusieurs autres compétitions d’envergure mondiale avec professionnalisme, notamment les finales de la Ligue des champions, et autres.

Le Maroc a une avance considérable et remarquable

Le Maroc est le seul pays africain qui remplit le cahier des charges de la FIFA pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026 à 48 Équipes et était d’ailleurs le seul candidat face à la candidature du trio USA - Canada - Mexique. Une Task Force composée de dizaines d’experts avaient sillonné tout le Maroc pendant plusieurs mois avant de lui attribuer une note au-delà de la moyenne. Ce qui a rendu sa candidature éligible à la coupe du monde sous le nouveau format de 48 équipes. Sachant que la CAN 2025 sera à 24 équipes, le Maroc est bien dans les cordes et dans la gamme.

De plus, le Maroc possède sans conteste la meilleure offre touristique du continent africain, avec des infrastructures de premier plan (hébergements et transports) et des terrains de football répondant aux standards internationaux.

Des infrastructures au top mis plusieurs fois à disposition d’autres pays africains

En raison des exigences de la CAF concernant la conformité des stades pour la réception de matchs internationaux, de nombreux pays se sont tournés vers le Maroc pour jouer leurs matchs à domicile. Entre les enceintes de Casablanca (67 000 places), Rabat (65 000), Marrakech (45 000 places), Fès (45 000), Tanger (45 000) ou encore Agadir (45 000), des stades modernes sont déjà sur place au Maroc. Ces derniers sont régulièrement mis à contribution pour le championnat national.

Le Maroc dispose, en gros, de plus de 200 pelouses synthétiques aux normes, d’une vingtaine de stades avec pelouses naturelles et éclairages aux normes, des centres régionaux de formation ainsi que le fameux Complexe Mohammed VI de Football, infrastructure unique en Afrique. Ces installations offrent des équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui font de ce joyau du football marocain l’un des complexes sportifs les plus importants et performants de la planète. Tant d’atouts qui font du Maroc le candidat plus que parfait pour une bonne organisation de la CAN 2025.

N’ayant pas organisé la compétition depuis 1988, voir le Maroc organiser la CAN 2025 suivrait aussi la logique des choses. Le pays qui avait déjà postulé pour l’organisation de plusieurs éditions de la Coupe du monde en vain, peut prendre la CAN 2025 pour faire encore une nouvelle fois ses preuves et dissiper d’éventuels doutes.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

25 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN




Jules Chabi Mouka représente le Bénin à la Cour de justice de (...)


31 janvier 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le magistrat béninois Jules Chabi Mouka fait partie des nouveaux juges (...)
Lire la suite

Une société condamnée à payer 8,8 millions F à une paroisse (...)


31 janvier 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le tribunal de commerce de Cotonou a rendu, jeudi 26 janvier 2023, son (...)
Lire la suite

Les membres de la Cour de Justice prêtent serment ce mercredi


31 janvier 2023 par Akpédjé Ayosso
Les membres de la Cour de Justice de l’Union économique et monétaire (...)
Lire la suite

17 conseillers quittent la session en plein travaux


31 janvier 2023 par Marc Mensah
Le premier conseil de l’année 2023 s’est ouvert lundi 30 janvier 2023 à (...)
Lire la suite

Liste des candidats retenus après le test psychotechnique


31 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La direction générale des douanes a publié lundi 30 janvier 2023, les (...)
Lire la suite

Le chef du centre de santé d’Atchonsa à Bonou suspendu


31 janvier 2023 par Marc Mensah
Le chef du centre de santé d’Atchonsa dans la commune de Bonou, (...)
Lire la suite

QUI EST COMPTABLE ?


31 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Romuald Wadagni aperçu à la Mosquée Centrale de Zongo


31 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN
Le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances a été aperçu (...)
Lire la suite

Les causes du drame de Dassa (Témoin)


30 janvier 2023 par Marc Mensah
Un témoin parle de la collision entre un bus de transport en commun de (...)
Lire la suite

Jacques Ayadji souhaite un prompt rétablissement aux survivants


30 janvier 2023 par Akpédjé Ayosso
Le président de Moele-Bénin Jacques Ayadji partage la douleur des (...)
Lire la suite

Voici quelques personnes disparues dans le drame de Dassa


30 janvier 2023 par Marc Mensah
La collision entre un bus de la compagnie Baobab Express et un (...)
Lire la suite

Les ministres Hêhomey et Séidou sur les lieux du drame


30 janvier 2023 par Marc Mensah
Le ministre des Infrastructures et des transports Hervé Hêhomey et le (...)
Lire la suite

Décès de l’ex-ministre Simon Ifèdé Ogouma


30 janvier 2023 par Akpédjé Ayosso
L’ex-ministre des Affaires étrangères du Bénin Simon Ifèdé Ogouma est (...)
Lire la suite

Baobab Express annule momentanément ses voyages


30 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A travers un communiqué dimanche 29 janvier 2023, la compagnie de (...)
Lire la suite

Une enquête ouverte pour élucider les circonstances du drame (...)


30 janvier 2023 par Akpédjé Ayosso
Après l’accident mortel enregistré dimanche 29 janvier 2023 à (...)
Lire la suite

L’Etat prend en charge les rescapés du drame


30 janvier 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Moins de soucis pour les familles des rescapés du drame survenu à (...)
Lire la suite

Message du Bloc Républicain face au drame routier du 29 Janvier (...)


30 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN
MESSAGE DE ABDOULAYE BIO TCHANE, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NATIONAL DU BLOC (...)
Lire la suite

Patrice Talon dépêche deux ministres sur les lieux du drame


29 janvier 2023 par Marc Mensah
Le gouvernement compatit à la douleur des nombreuses familles affectées (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires