dimanche, 15 juillet 2018 •

137 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Science

Lancement d’un nouvel outil de surveillance anti-ravageurs




Stephanie Achieng’

Lecture rapide
- Les ravageurs pourraient causer des pertes de récoltes allant jusqu’à 70%
- Un nouveau projet vise à créer un système d’alerte pour aider les agriculteurs
- Un expert recommande son couplage aux TIC utilisées par les petits exploitants

Les agriculteurs d’Afrique subsaharienne bénéficieront bientôt d’un nouveau projet qui vise à mettre au point un système d’alerte précoce pour aider à réduire les pertes de récoltes résultant des activités des ravageurs.

Le projet vise à prévoir les invasions de ravageurs, en recourant à une infrastructure de pointe basée dans l’espace, à des données d’observation de la Terre et à des techniques de modélisation de la dernière géneération.

Intitulé Pest Risk Information Service (PRISE), il est dirigé par le Centre for Agriculture and Biosciences international (CABI), basé en Grande-Bretagne et bénéficie d’un financement de £ 6,38 millions (près de 5 milliards de Francs CFA) sur cinq ans de l’Agence spatiale britannique.


Le projet PRISE va atteindre les utilisateurs par le biais des services mobiles, de la radio, du Web et d’autres moyens de vulgarisation.”

Timothy HolmesCABI
--------------------
Timothy Holmes, responsable des solutions techniques de la banque de connaissances Plantwise de CABI, a déclaré à SciDev.Net que le projet PRISE aidera les agriculteurs à produire davantage de denrées alimentaires tout en consolidant leurs revenus.

"Les invasions de ravageurs deviennent de plus en plus imprévisibles, en raison des changements climatiques", a précisé Thomas Holmes, ajoutant que les agriculteurs pourraient recevoir des prévisions à partir des systèmes phytosanitaires existants, en tirant parti des réseaux des programmes et projets actuels pour déclencher des mesures appropriées en matière d’alertes et de conseils.

Le projet est destiné au Ghana, au Kenya, à la Zambie et à trois autres pays à déterminer, probablement en Afrique subsaharienne.

"Le Ghana, le Kenya et la Zambie ont déjà travaillé avec le programme Plantwise de CABI pour lutter contre les ravageurs et les pertes de récoltes. Le projet PRISE atteindra les citoyens par le biais des services mobiles, de la radio, du Web et des services de vulgarisation", explique Thomas Holmes.

"Les partenariats avec les gouvernements et les organisations responsables contribueront à son expansion, ainsi que des liens forts établis avec eux."

Le projet vise à contribuer à la compréhension des mécanismes par lesquels les conditions météorologiques extrêmes peuvent affecter les agriculteurs et à souligner la nécessité d’une préparation qui renforce leur résilience, explique encore l’expert. Misael Kokwe, coordinateur technique du projet Climate-Smart Agriculture de la FAO en Zambie, souligne pour sa part l’opportunité du projet, en raison des récentes invasions inattendues de ravageurs, ajoutant que le programme a officiellement débuté en décembre 2016, mais que les premiers ateliers auront lieu au Ghana, au Kenya et en Zambie en mars 2017.

Le service sera développé et porté par la mise en place de capacités techniques dans les pays et de plans d’activités interrconnectés qui engagent le secteur privé, par exemple les négociants de produits agricoles et les compagnies d’assurance.

Peter Okoth, agronome consultant et spécialiste des sols de la société Newscape Agro Systems Ltd, basée au Kenya, affirme que les pertes de récoltes causées par les insectes nuisibles constituent un véritable problème en Afrique.

"Les ravageurs, outre qu’ils se nourrissent directement des cultures et contribuent ainsi à des pertes quantitatives, créent également des points d’entrée de maladies fongiques et aggravent ainsi le problème", explique Peter Okoth.

Ils sont susceptibles de causer des pertes de récoltes allant jusqu’à 70% et la meilleure stratégie consiste à prendre des mesures avant le début de l’attaque.

Le projet pourrait réussir s’il était relié à des technologies de communication éprouvées susceptibles d’être directement connectées aux petits exploitants agricoles, explique encore Peter Okoth, ajoutant que l’alerte précoce des attaques d’insectes ravageurs doit également être basée sur de bons systèmes d’observation qui surveillent les conditions atmosphériques telles que les précipitations et la température, utilisables dans la modélisation des prédictions.

http://m.scidev.net/afrique-sub-saharienne/cultures/actualites/ravageurs-outil-agriculteurs.html?utm_medium=rss&utm_source=link&utm_campaign=afrique-sub-saharienne/afrique-sub-saharienne_rss.xml

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 février 2017 par Dg24h



Liste de quelques rues à paver et à asphalter à Abomey-Calavi

15 juillet 2018 par Dg24h
Dans son programme d’action 2016-2021 ; le Chef de l’Etat a initié le (...)
Lire la suite

Plusieurs producteurs récompensés pour leur performance

15 juillet 2018 par Dg24h
C’est le stade municipal de Banikoara qui a servi de cadre à la (...)
Lire la suite

Le Ministre Mahougnon Kakpo prend des dispositions

14 juillet 2018 par Dg24h
En vue du bon déroulement de la correction des copies de Brevet (...)
Lire la suite

Arrêté à Lomé , KGB remis aux autorités béninoises sous peu

13 juillet 2018 par Dg24h
Les autorités togolaises se préparent pour remettre à la justice (...)
Lire la suite

L’assistant de Sacca Lafia en prison

13 juillet 2018 par Dg24h
L’assistant du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca (...)
Lire la suite

Une délégation de la mosquée de Cadjèhoun chez Modeste Toboula

13 juillet 2018 par Dg24h
Le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, a reçu à son (...)
Lire la suite

Les postes de contrôle juxtaposés de Malanville mis en service ce (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Les postes de contrôle juxtaposés (Pcj) de Malanville ont été mis en (...)
Lire la suite

Canal+Bénin lance des projections de films dans cinq villes

13 juillet 2018 par Dg24h
Après les éditions de 2016 et 2017, le groupe Canal+ Bénin revient cette (...)
Lire la suite

Tout est fin prêt pour l’examen du Bac

13 juillet 2018 par Dg24h
Le directeur de l’Office du Bac, Alphonse da-Silva a tenu, ce vendredi (...)
Lire la suite

Mtn réhabilite le bâtiment d’hospitalisation du Chud Ouémé-Plateau

12 juillet 2018 par Dg24h
La Fondation Mtn a décaissé 41 millions de FCFA pour la rénovation du (...)
Lire la suite

Siaka Coulibaly lance l’initiative « Vacances sans grossesses (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
Le Coordonnateur des Agences du Système des Nations Unies, Siaka (...)
Lire la suite

L’événement célébré avec faste à Lokossa

11 juillet 2018 par Dg24h
C’est l’esplanade de la maison du peuple de Lokossa, qui a servi de (...)
Lire la suite

Un tricheur et de faux surveillants épinglés à Sèmè-Kpodji et à (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Un candidat a été pris en flagrant délit de tricherie ce mardi 10 juillet (...)
Lire la suite

Cinq éleveurs tués à Cobly

11 juillet 2018 par Dg24h
La communauté peulh de Cobly a été victime d’une attaque sanglante au (...)
Lire la suite

Bénin-Taxi en service à Natitingou, Tanguiéta et Djougou

10 juillet 2018 par Dg24h
Le projet ‘’Bénin Taxi’’ a été lancé lundi 9 juillet 2018 dans les villes de (...)
Lire la suite

Deux mandats d’arrêt internationaux contre Léhady Soglo

10 juillet 2018 par Dg24h
L’ancien maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo est poursuivi par la (...)
Lire la suite

Les syndicats de la santé rejettent la décision de la Cour

10 juillet 2018 par Dg24h
Réunis à la Bourse du travail, ce lundi 09 juillet 2018, le collectif (...)
Lire la suite

Des éditeurs réfléchissent sur la fabrication et la commercialisation du (...)

10 juillet 2018 par Dg24h
Le Labo numérique de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires