mercredi, 8 juillet 2020 •

351 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Enseignement primaire au Bénin

La fusion des classes crée des problèmes




Le gouvernement béninois a procédé pour la rentrée académique 2019-2020 à la fusion de salles de classe dépourvues d’effectif dans les groupes des complexes scolaires. Une décision qui vise à rentabiliser les ressources de l’Etat pour le secteur de l’éducation mais aussi permettre de mieux prendre en charge les apprenants.
Dans les groupes pédagogiques en déficit d’enseignants, la fusion a occasionné une surcharge de travail chez les enseignants et des conditions d’études inappropriées pour les apprenants.
A Cotonou, la situation est moins lamentable mais dans les autres localités du pays, les écoliers sont parqués dans les classes des effectifs dépassant la cinquantaine.

Avec la prolifération des établissements privés, il est noté une baisse constante de l’effectif au niveau du public.
Dans certains groupes pédagogiques, les apprenants se font rares tandis que dans d’autres, l’effectif est pléthorique. « Il y a des écoles qui ont perdu d’effectif, il n’y a plus assez d’élèves et cela se passe surtout avec les complexes scolaires de trois ou quatre groupes », a indiqué une source proche du ministère chargé de l’enseignement primaire.
Face au manque d’enseignant et la perte d’effectif dans les groupes des complexes scolaires publics et suite à une doléance des chefs de régions pédagogiques le gouvernement a décidé de fusionner les salles de classes. Cotonou, constitué de deux régions pédagogiques, RP 28 et RP 29 ne fait pas exception à la règle. Selon les informations, dans les complexes scolaires publics de Cotonou,
c’est la baisse d’effectif qui a conduit à la fusion des salles de classes. Par exemple, dans certaines écoles où les groupes sont au nombre de 3, on procède à une fusion pour avoir 2 groupes. Les enseignants qui sont dans le groupe fusionné sont donc ramenés dans d’autres groupes pour combler le vide.
Ces jumelage sont observés à l’école primaire publique Sénadé 2 à Akpakpa et l’école primaire publique Charles Guillot de Zongo, dans la région pédagogique 29 et au Complexe scolaire Cadjéhoun qui est dans la région pédagogique 28. La norme dans ces écoles et qui devrait être respectée est de 50 élèves par classe.

Les salles pleines comme un œuf

Si à Cotonou la raison fondamentale est la perte d’effectif, il n’en est pas de même dans les localités de certains départements du pays. Il s’agit plutôt de la pénurie d’enseignant.
Pour permettre aux apprenants d’avoir au moins un enseignant, il a été procédé au jumelage de classes. Conséquence : les écoliers s’entassent dans les classes dépassant ainsi la norme.
Dans les écoles situées à Abomey-Calavi, plus de 60 voire même 100 apprenants sont gardés par un seul enseignant. Ce dernier a la lourde responsabilité de dispenser les cours aux écoliers de deux différentes classes. Désormais, l’enseignant sera débordé et fatigué parce qu’il faut plus d’effort pour gérer cet important nombre d’apprenants. Une situation qui à coup sûr affectera le rendement de l’enseignant et la qualité de l’enseignement qui sera donné aux écoliers. Aussi, le niveau des apprenants qui déjà se trouve dans des conditions d’études inappropriées pourrait-il baisser radicalement.
L’enseignement primaire étant le socle, il urge que les autorités procèdent incessamment à des réaménagements pour sauver le système éducatif béninois.
Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN




La modification du règlement intérieur reportée


7 juillet 2020 par Hubert Marcel Houéto
Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a clôturé hier (...)
Lire la suite

L’opposition peut avoir le parrainage de députés et maires rassure J. (...)


6 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Dans un entretien accordé à la presse, le bâtonnier Jacques Migan a (...)
Lire la suite

Ils perdent leur droit de participer à la présidentielle (...)


22 juin 2020 par Ignace B. Fanou
La Cour constitutionnelle du Bénin à travers une décision du jeudi 18 (...)
Lire la suite

Début des tractations pour la Présidentielle de 2021


16 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Après les élections communales et municipales du 17 mai dernier, les (...)
Lire la suite

L’installation des CA bloquée en raison d’irrégularités


16 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les chefs d’arrondissements (CA) désignés pour siéger dans certains (...)
Lire la suite

Aboubakar Yaya entend instaurer une gestion rigoureuse


13 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le nouveau maire de la commune de Parakou, Aboubakar Yaya au moment de (...)
Lire la suite

Aboubacar Yaya installé dans ses fonctions


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le nouveau maire de Parakou Aboubacar Yaya est entré officiellement en (...)
Lire la suite

O4 femmes élues sur 77 maires


9 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Les élections communales et municipales du 17 mai 2020 ont montré que (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida installé dans ses fonctions


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le nouveau maire de la commune de Bohicon a pris officiellement (...)
Lire la suite

Liste des 77 maires élus ou désignés


9 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Les élections communales et municipales du 17 mai 2020 ont connu leur (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida, un maire pas comme les autres


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Me Rufino d’Almeida est désormais le nouveau maire de la commune de (...)
Lire la suite

François Zannou-Agbo remplace Roland Dah Hefa


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le parti Bloc Républicain (BR) a désigné ce lundi 08 juin 2020, le (...)
Lire la suite

« Quand tout reste à faire, tout est prioritaire »


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Dr Malick Seïbou Gomina du Bloc Républicain a été désigné ce lundi 08 juin (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida veut bâtir une commune modèle


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Elu sur la liste du Bloc Républicain, Me Rufino d’Almeida a été désigné (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida s’engage pour Bohicon


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La commune de Bohicon située dans le département du Zou à son nouveau (...)
Lire la suite

Jean Zannou à la tête de Sô-Ava


7 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Pour les six prochaines, c’est le conseiller Jean Zannou élu sur la (...)
Lire la suite

Gervais Hounkpè Houenou, nouveau maire de Lokossa


7 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La commune de Lokossa située dans le département du Mono a son nouveau (...)
Lire la suite

Cyriaque Domingo reconduit maire de Houéyogbé


6 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
C’est l’élu du Bloc Républicain Cyriaque Domingo qui va diriger la commune (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires