mercredi, 16 octobre 2019 •

521 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Science et Développement

La Fondation L’Oréal renforce son action pour les Femmes et la Science




Paris, le 20 août 2019 - Le programme régional Pour les Femmes et la Science, mené par la Fondation L’Oréal en partenariat avec l’UNESCO en Afrique subsaharienne, va célébrer sa dixième édition cette année, en novembre prochain, à Dakar au Sénégal. À cette occasion, la Fondation L’Oréal annonce une action renforcée dans cette région du monde, pour mieux soutenir les femmes scientifiques africaines et contribuer au développement de l’excellence scientifique au féminin en Afrique.
La Science et l’innovation, deux leviers indispensables aux challenges de l’Afrique
« Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. » Cette conviction, au cœur du programme international Pour les femmes et la science, mené depuis 1998 par la Fondation L’Oréal en partenariat avec l’UNESCO, s’illustre tout particulièrement en Afrique.
« Il est essentiel de mettre en avant et soutenir les extraordinaires chercheuses du continent, qui sont indispensables pour développer une recherche inclusive en Afrique, pour l’Afrique et menée par des Africain·e·s. », affirme Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal, dans une tribune publiée dans l’édition du magazine Jeune Afrique, datée du 11 août 2019. Cette tribune paraît alors qu’en France, à Biarritz, va se tenir le Sommet du G7, dont la thématique centrale sera la lutte contre les inégalités et où seront représentés le Burkina Faso, l’Égypte, le Rwanda et le Sénégal.
Trop peu de femmes africaines scientifiques
Aujourd’hui, il n’y a tout simplement pas assez de femmes scientifiques en Afrique. Parmi les chercheurs mondiaux, on compte seulement 2,4 % de scientifiques africains, dont à peine 30 % sont des femmes. Au Kenya, seulement 75 des 300 étudiants qui obtiennent un doctorat chaque année sont des femmes sur une population totale de 48 millions d’habitants. Au Tchad, seuls 5 % des chercheurs sont des femmes, et en Afrique de l’Ouest, seuls 8 % des laboratoires de recherche sont dirigés par des femmes.
Pour soutenir les femmes de science africaines, dans le cadre du programme régional L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science dédié à l’Afrique subsaharienne, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont accompagné et mis en lumière et 129 Jeunes Talents, doctorantes et post-doctorantes.
Doubler le nombre de jeunes chercheuses d’Afrique subsaharienne accompagnées
À l’occasion de la 10ème édition du programme Afrique subsaharienne, la Fondation L’Oréal a souhaité renforcer son engagement dans cette partie du monde.

À partir de cette année, deux programmes distincts seront menés : l’un dédié à l’Afrique du Sud qui récompense 7 Jeunes Talents, et l’autre se déployant dans les 48 autres pays de la région subsaharienne, au bénéfice de 20 autres chercheuses, doublant ainsi le nombre de jeunes femmes scientifiques qui seront soutenues.
Dans le cadre de ce deuxième programme, durant l’été 2019, 15 doctorantes et 5 post- doctorantes originaires d’une quinzaine de pays d’Afrique subsaharienne et pionnières dans de nombreux domaines scientifiques, ont été sélectionnées pour l’excellence scientifique de leurs travaux par un jury d’experts, parmi près de 400 candidatures éligibles. Le palmarès sera rendu public en octobre prochain.
Formation et Cérémonie à Dakar, en novembre
Elles seront rassemblées à Dakar, au Sénégal, à la mi-novembre 2019, avec les 7 Jeunes Talents d’Afrique du Sud, pour bénéficier d’un programme de formation qui viendra compléter leur parcours académique. L’objectif : leur donner davantage les moyens de poursuivre leur carrière et de briser le plafond de verre. Cette formation de trois jours sera dispensée par des experts internationaux sélectionnés par la Fondation L’Oréal et abordera différentes disciplines : leadership, management, négociation, communication et prise de parole en public.
À l’issue de cette formation, une Cérémonie de remise de diplômes se déroulera le 21 novembre. Les 20 brillantes chercheuses d’Afrique subsaharienne se verront remettre une dotation pour financer leurs recherches - 10 000 € pour les doctorantes et 15 000 € pour les post-doctorantes. La Cérémonie se tiendra en présence d’un public distingué, venu de tout le continent africain, composé de représentants des pouvoirs publics, de l’UNESCO, de scientifiques, de femmes influentes, d’universitaires, d’intellectuels, de leaders d’opinion et d’organisations promouvant l’égalité des genres.
Enfin, les Jeunes Talents seront mises à l’honneur au travers d’une campagne médiatique d’ampleur, afin de faire rayonner leur excellence et sensibiliser le public à l’importance des femmes en science.

Contact presse :
Eric Bazin - eb@lelab.info - +33 6 27 94 52 01

Suivez la Fondation L’Oréal sur Twitter @4WomeninScience et sur Facebook @ForWomeninScienceSA
#FWIS #Fondationloreal

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 août 2019 par Dg24h


Effectif pléthorique dans les écoles


15 octobre 2019 par Dg24h
Au terme d’une tournée dans certaines écoles, l’Union nationale de (...)
Lire la suite

Le Plan national de développement exposé au CES


15 octobre 2019 par Dg24h
Le conseiller spécial du chef de l’Etat, Johanès Dagnon à l’occasion (...)
Lire la suite

Aucun enfant n’a été enlevé (Police)


15 octobre 2019 par Dg24h
Depuis quelques heures, une information circule sur les réseaux sociaux (...)
Lire la suite

Le Conseil Constitutionnelle rejette la demande des étudiants (...)


14 octobre 2019 par Dg24h
Contrairement à ce qu’on peut lire dans les média et sur les réseaux (...)
Lire la suite

Les dos-d’âne occasionnent des accidents


14 octobre 2019 par La Rédaction
Les accidents de circulation sont de plus en plus récurrents sur la (...)
Lire la suite

Un proche du régisseur disparu soupçonné de complicité


14 octobre 2019 par Dg24h
Suite à la disparition du régisseur de la Direction générale des impôts (...)
Lire la suite

Le vent de l’Évaluation diagnostique souffle vers les universitaires


12 octobre 2019 par Dg24h
La Rupture continue ses réformes dans l’enseignement. Après les secteurs (...)
Lire la suite

Des conditions d’âge fixées pour avantager les filles


12 octobre 2019 par Dg24h
Par une note adressée aux Chefs de régions pédagogiques, la direction (...)
Lire la suite

L’axe Nikki-Kalalé impraticable depuis des jours


12 octobre 2019 par Dg24h
La crue liée au débordement de la rivière Oly située dans le village de (...)
Lire la suite

689 kg de faux médicaments saisis


11 octobre 2019 par La Rédaction
La police a mis la main sur 689 kg de faux médicaments. Le minibus (...)
Lire la suite

Un militaire et un prête de Fâ arrêtés


11 octobre 2019 par La Rédaction
Un agent des forces de défense et un prête de Fâ ont été arrêtés à Tori, (...)
Lire la suite

Un présumé braqueur arrêté


11 octobre 2019 par La Rédaction
Un individu recherché pour complicité présumée dans des braquages de moto (...)
Lire la suite

Ce que pensent les citoyens à Cotonou et à Abomey-Calavi


10 octobre 2019 par Dg24h
Sur invitation du chef de l’Etat Patrice Talon, les partis politiques (...)
Lire la suite

Message du Chef de l’Etat à l’ouverture du Dialogue Politique


10 octobre 2019 par Dg24h
A l’initiative du Chef de l’Etat, les acteurs politiques entament au (...)
Lire la suite

07 braqueurs présumés arrêtés


10 octobre 2019 par Dg24h
La direction départementale Atlantique de la police républicaine a (...)
Lire la suite

Issa Kpara inhumé ce mercredi


9 octobre 2019 par Dg24h
Les obsèques de M. Issa Kpara vont se dérouler ce mercredi 09 octobre à (...)
Lire la suite

Alain Orounla reçoit son homologue burkinabè


8 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla, a reçu à (...)
Lire la suite

Un autre Congolais arrêté avec des passeports falsifiés


8 octobre 2019 par Dg24h
Le Service de sécurité du territoire poursuit inlassablement ses efforts (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information