vendredi, 14 août 2020 •

447 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

L’assemblée Nationale valide son plan de développement stratégique




L’Assemblée Nationale dispose désormais d’une boussole pour sa modernisation. Les honorables députés ont validé ce jour le Plan de Développement Stratégique de l’institution au quelle ils appartiennent, lors d’un atelier organisé à cet effet. Le document préconise un certain nombre d’actions urgentes à moyen et à long termes pour un parlement plus performant. Les travaux de cet atelier ont été conduits par le vice-président de l’assemblée nationale, l’honorable Eric Houndété. La conception de ce plan stratégique a été confiée par le PNUD, courant octobre novembre 2015 au cabinet Benin Consulting Group International.
Ce plan de Développement Stratégique de l’Assemblée Nationale vient renforcer les efforts fournis par les députés pour faire de l’Assemblée Nationale béninoise une institution forte, à la recherche permanente des solutions adéquates pour le bien être et l’amélioration des conditions de vie de la population.

Un plan stratégique de développement et de modernisation pourquoi faire ?
La nécessité d’un plan stratégique de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale découle d’un certain nombre de constats dont certains ont été rappelés par les responsables du cabinet Benin Consulting Group International : "...En dépit des efforts consentis par les bureaux des six législatures précédentes, le constat est évident que les populations béninoises ne sont guère satisfaites de l’image que projette leur institution parlementaire. Elles se plaignent notamment de la faible production législative, de l’absence d’un véritable contrôle de l’action du gouvernement et du manque de communication entre les députés et elles, leurs mandants. C’est dans ce contexte que le Président et les autres membres du bureau de l’Assemblée nationale de la 7ème législature, dès leur installation en mai 2015 ont souhaité inscrire les actions de l’institution dans une vision prospective, holistique et cohérente consacrée par un "Plan stratégique de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale" pour la période 2016-2024, objet de la présente mission de consultation. "

Vision et objectifs du Plan stratégique
Après avoir recensé les forces et faiblesses notées au niveau des missions constitutionnelles de l’Assemblée nationale, de son administration, le cabinet Benin Consulting Group International dans la synthèse présentée aux députés, a présenté les opportunités et les menaces de l’environnement parlementaire, toutes choses prises en compte dans l’élaboration du plan stratégique. La vision qui en résulte et partagée avec les députés de la 7ème Législature est : « L’Assemblée nationale du Bénin est en 2023, un parlement des droits humains, moderne, efficace, accessible à toutes les couches sociales, soucieux du patrimoine public qui, dans la dignité, la fraternité, le consensus et la rigueur, assure la protection des initiatives des citoyens et promeut leur mieux être dans un climat de paix, de confiance et d’amour de la patrie ».
Selon la note-synthèse de présentation du plan stratégique, on retient trois (3) objectifs spécifiques qui sont rattachés à l’objectif principal. Il s’agit de 1-redorer l’image du Parlement et des députés béninois ; 2- orienter les actions de l’Assemblée nationale vers l’atteinte des résultats de développement durable ; et 3- assurer l’autonomie du parlement en relation avec les parties prenantes.

Les axes stratégiques du Plan
Ces objectifs fixés pour l’atteinte de la vision seront réalisés à travers plusieurs axes stratégiques visant à relever les défis de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale. A cet effet, neuf (9) axes stratégiques sont retenus. Ils se fondent sur la réalisation de la vision et ambitionnent d’apporter les réponses aux problèmes majeurs identifiés dans le diagnostic stratégique. Ces axes stratégiques sont :
1. Assainissement du système partisan
2. Instauration d’une culture d’éthique et de bonne conduite du parlementaire pour une bonne image des élus.
3. Développement des échanges d’information entre les medias et l’Assemblée nationale
4. Développement de la diplomatie parlementaire.
5. Renforcement des capacités des parlementaires dans la prise en charge des missions de l’Assemblée nationale en lien avec les besoins des populations.
6. Renforcement des capacités de gestion administrative, financière et comptable de l’administration parlementaire.
7. Extension du champ et de la portée du contrôle de l’action gouvernementale et du suivi de l’application des textes.
8. Sensibilisation des parties prenantes à une veille permanente et au suivi des dossiers de corruption et de mauvaise gestion de deniers et patrimoines publics.
9. Promotion du genre et des droits humains au regard des valeurs éthiques, morales de la culture béninoise et universelle.
Selon le cabinet Benin Consulting Group International, la mise en œuvre de ce plan stratégique dont les actions et activités à planifier dans le temps, avec des coûts bien précis ont été dégagées, sera assurée par l’ensemble des acteurs en charge des principales missions et fonctions de l’Assemblée nationale. "En effet, pour une réussite de cette mise en œuvre, un comité devra être mis en place. La réalisation des objectifs qui sous-tendent les différents axes stratégiques du plan dépend de la mise en œuvre des actions identifiées et de la forte implication des acteurs intervenant dans la conduite des activités. Le plan stratégique servira désormais de cadre de référence et de boussole l’intervention de l’Assemblée nationale, l’élaboration du budget et l’animation de la vie de l’institution." peut- on lire dans la note-synthèse qui accompagne le plan stratégique dont la réalisation est soumise à quelques conditions : l’adhésion de toutes les parties prenantes (acteurs internes et externes) ; la mobilisation des ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à sa mise en œuvre.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 septembre 2016 par La Rédaction




Des candidats FCBE à Parakou étaient inéligibles


13 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Après l’invalidation du siège d’Ousmane Traoré au conseil municipal de (...)
Lire la suite

Le Chef du 1er arrondissement décédé


12 août 2020 par Ignace B. Fanou
Le chef du 1er arrondissement de Parakou vient de rendre l’âme. Chabi (...)
Lire la suite

Des jeunes soutiennent Talon pour un mandat bis


10 août 2020 par Ignace B. Fanou
Réunis au sein de la Ligue des Jeunes pour l’Émergence de la Commune de (...)
Lire la suite

Eustache Akpovi remplace Jonas Gbènameto à la Haute cour de (...)


29 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Comme annoncé, les députés ont procédé à l’élection du remplaçant de Jonas (...)
Lire la suite

Les représentants du parlement au Cos-Lépi désignés


29 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Par 75 voix pour, un contre et zéro abstention, les députés Lambert (...)
Lire la suite

Des personnalités adressent un Manifeste aux autorités du (...)


26 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
Des personnalités résidant au pays et de la diaspora viennent de créer (...)
Lire la suite

L’opposition peut avoir le parrainage de députés et maires rassure J. (...)


6 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Dans un entretien accordé à la presse, le bâtonnier Jacques Migan a (...)
Lire la suite

Ils perdent leur droit de participer à la présidentielle (...)


22 juin 2020 par Ignace B. Fanou
La Cour constitutionnelle du Bénin à travers une décision du jeudi 18 (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut retenir de l’Atelier du parti Bloc Républicain


22 juin 2020 par Hubert Marcel Houéto
COMMUNIQUE FINAL DE L’ATELIER DE BOHICON Le Bloc Républicain a (...)
Lire la suite

L’installation des CA bloquée en raison d’irrégularités


16 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les chefs d’arrondissements (CA) désignés pour siéger dans certains (...)
Lire la suite

Aboubakar Yaya entend instaurer une gestion rigoureuse


13 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le nouveau maire de la commune de Parakou, Aboubakar Yaya au moment de (...)
Lire la suite

Armand Gansè quitte son poste pour la Sogema


11 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Armand Gansè n’est plus le premier adjoint au maire de Bohicon. Le (...)
Lire la suite

O4 femmes élues sur 77 maires


9 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Les élections communales et municipales du 17 mai 2020 ont montré que (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida installé dans ses fonctions


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le nouveau maire de la commune de Bohicon a pris officiellement (...)
Lire la suite

Les passations de service prennent fin ce mardi


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
A travers une correspondance en date du 8 juin, le ministre de la (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida, un maire pas comme les autres


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Me Rufino d’Almeida est désormais le nouveau maire de la commune de (...)
Lire la suite

François Zannou-Agbo remplace Roland Dah Hefa


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le parti Bloc Républicain (BR) a désigné ce lundi 08 juin 2020, le (...)
Lire la suite

Ibidon Firmin Akpo reconduit maire de Ouèssè


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
L’installation du conseil communal de Ouèssè a eu lieu ce lundi 08 juin (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires