vendredi, 23 février 2018 •

64 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Décision du Procureur de la République

238 corps inhumés dans une fosse commune à Somè




Plus de deux cents corps ont été enterrés dans une fosse commune au cimetière de Somè (commune d’Abomey Calavi) dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017. Cette opération a été menée sur décision du Procureur de la République pour désengorger la morgue du CNHU de Cotonou des corps qui y sont abandonnés depuis des mois, voire des années.

Des solitaires dans la mort, il en existe pas mal. Les morgues des hôpitaux en sont souvent les tristes témoins.

Dans les tiroirs de la morgue du CNHU-HKM, ces corps reposent parfois durant des années sans être inhumés.

Inconnus, abandonnés ou sous réserve d’une procédure judiciaire… la Morgue du CNHU-HKM devient un fourre-tout. Et pour combien de temps ?
On s’enfonce dans un bourbier administratif à vouloir trouver un délai d’expiration au bout duquel l’hôpital est autorisé à les inhumer systématiquement : « Dans certains cas, il faut attendre la fin de l’enquête d’identification et ça prend souvent et surtout des mois. »

Qu’à cela ne tienne, le CNHU-HKM ne peut se permettre de « loger » des cadavres à plein temps. C’est pour cette raison que la justice a décidé que les corps non identifiés ou identifiés sans avoir été pris en charge soient transportés la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017 au cimetière de Somè (commune de ) pour être inhumés dans une fosse commune.

L’opération d’évacuation fait suite à une autorisation du Procureur aux fins de désengorger la morgue. 238 corps évacués avec un séjour moyen de 15 mois. Parmi eux, des cadavres de 2011. Le Communiqué radio diffusé pendant des jours invitant les parents au retrait des corps abandonnés nommés a été sans suite.

Paradoxe de l’histoire, le CNHU-HKM peut évaluer à plus de 321.300.000 F CFA (soit 3000 F/jour x 30 jours x 15 mois x 238 corps) la conservation gratuite des corps inconnus ou abandonnés sans les frais d’inhumation.
IL URGE A PRESENT QUE LE LEGISLATEUR PRENNE DES LOIS POUR ENFERMER DANS UN DELAI CLOS, LE SEJOUR DES MORTS DANS LES MORGUES.
Mais qui sont-ils et que font ces cadavres dans la chambre froide de l’hôpital et pourquoi restent-ils là tout ce temps sans que personne ne s’en soucie ?
Plusieurs réponses à cette question.
Quand il y a un décès sur la voie publique, accident ou autre, la Mairie convoie généralement la dépouille à la morgue du CNHU-HKM pour une autopsie faute de disponibilité d’une morgue municipale. Parallèlement, la police rassemble les éléments dont elle peut disposer pour identifier le corps et prévenir la famille. Le temps que les proches arrivent, la dépouille est souvent conservée à la morgue et cela peut durer très très longtemps.

Autre scénario. Lorsque la mort paraît suspecte, peu importe où l’on a trouvé le cadavre, il faut attendre qu’une enquête préliminaire soit terminée pour délivrer le permis d’inhumer. Pendant cette procédure, le corps ne doit quitter la morgue sous aucun prétexte.
Il arrive également que la personne décédée ne puisse pas être identifiée, malgré tous les efforts du corps médical et de la police. On ne peut alors pas mettre de nom sur ce cadavre : C’est les inconnus de la morgue.
Il arrive aussi que les proches ne veuillent pas prendre en charge le corps et les frais d’obsèques. Dans ce cas, la dépouille est alors partie pour un très long séjour à la morgue. Ce sont les abandonnés de la morgue.
Retenons qu’une morgue sert à conserver un corps juste le temps de l’inhumer : 10 jours au plus ; et ce devrait être la vocation de toute morgue.
F. H.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mai 2017 par La Rédaction



Des nominations aux ministères de la justice, et des finances

22 février 2018 par Dg24h
Plusieurs nominations ont été prononcées ce mercredi 21 Février 2018 lors (...)
Lire la suite

Le Bénin renforce son parc énergétique de 7 moteurs de type Man (...)

20 février 2018 par La Rédaction
Le constructeur de générateur Man Diesel et Turbo ont signé un accord (...)
Lire la suite

La justice veut savoir l’origine des millions volés chez Komi (...)

16 février 2018 par Dg24h
Contrairement aux rumeurs qui circulaient sur les réseaux sociaux, la (...)
Lire la suite

Les travaux prendront fin en décembre prochain

16 février 2018 par Dg24h
Le Président de la République était ce 15 février 2018 sur le chantier de (...)
Lire la suite

La société LOUIS BERGER pour diriger des travaux de construction

15 février 2018 par Dg24h
Pour la construction des infrastructures de qualité qui pourront durer (...)
Lire la suite

La justice demande la levée de l’immunité de Atao Hinnouho

14 février 2018 par Dg24h
Le dossier de faux médicaments dans lequel est impliqué l’honorable (...)
Lire la suite

Trois entreprises pré sélectionnées pour les travaux du contournement (...)

14 février 2018 par Dg24h
Au total 7 entreprises avaient postulé au processus de pré-qualification (...)
Lire la suite

Les enseignants réclament de meilleures conditions

14 février 2018 par Dg24h
Les enseignants du département de l’Atacora exigent l’amélioration de (...)
Lire la suite

Vers un accord de 482 millions de dollars Us pour la période 2018 à (...)

13 février 2018 par La Rédaction
Le gouvernement béninois représenté par le Ministre d’Etat, chargé du plan (...)
Lire la suite

« Ma famille et moi-même restons fidèles à notre foi catholique », affirme (...)

8 février 2018 par La Rédaction
Patrice Talon, le président de la République du Bénin a rencontré ce (...)
Lire la suite

Les agents contractuels de l’État du service des impôts bientôt (...)

8 février 2018 par La Rédaction
Les agents contractuels de l’État de la promotion 2014 en service à la (...)
Lire la suite

Le président Talon annonce un recrutement de 7.000 enseignants en (...)

7 février 2018 par La Rédaction
Devant les syndicats des enseignements primaire et secondaire, ce (...)
Lire la suite

Madame Marie-Claude Bibeau, reçue en audience par le Chef de (...)

6 février 2018 par Dg24h
Le Président de la République, Monsieur Patrice TALON, a reçu en audience (...)
Lire la suite

La rencontre de la dernière chance entre Talon et les partenaires (...)

5 février 2018 par Dg24h
Le Chef de l’État aura ce mardi 6 février 2018, une rencontre avec les (...)
Lire la suite

Ce qui retarde la désignation du successeur de Simplice Dato

4 février 2018 par Dg24h
À une première interprétation de l’article 12 de la loi organique de la (...)
Lire la suite

Le budget du ministère de l’Energie au cœur d’un atelier

1er février 2018 par Dg24h
Dona Jean-Claude Houssou, le ministre de l’Energie a procédé dans la (...)
Lire la suite

Le CA de Glo-Djigbé devant le tribunal le 28 février

1er février 2018 par Dg24h
Thomas Ouinsou, le Chef d’Arrondissement de Glo-Djigbé a été présenté ce (...)
Lire la suite

Les clarifications du Secrétaire Général Administratif du Parlement

31 janvier 2018 par Dg24h
Le Secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale, Thomas M. (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires