vendredi, 24 novembre 2017 •

173 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Décision du Procureur de la République

238 corps inhumés dans une fosse commune à Somè




Plus de deux cents corps ont été enterrés dans une fosse commune au cimetière de Somè (commune d’Abomey Calavi) dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017. Cette opération a été menée sur décision du Procureur de la République pour désengorger la morgue du CNHU de Cotonou des corps qui y sont abandonnés depuis des mois, voire des années.

Des solitaires dans la mort, il en existe pas mal. Les morgues des hôpitaux en sont souvent les tristes témoins.

Dans les tiroirs de la morgue du CNHU-HKM, ces corps reposent parfois durant des années sans être inhumés.

Inconnus, abandonnés ou sous réserve d’une procédure judiciaire… la Morgue du CNHU-HKM devient un fourre-tout. Et pour combien de temps ?
On s’enfonce dans un bourbier administratif à vouloir trouver un délai d’expiration au bout duquel l’hôpital est autorisé à les inhumer systématiquement : « Dans certains cas, il faut attendre la fin de l’enquête d’identification et ça prend souvent et surtout des mois. »

Qu’à cela ne tienne, le CNHU-HKM ne peut se permettre de « loger » des cadavres à plein temps. C’est pour cette raison que la justice a décidé que les corps non identifiés ou identifiés sans avoir été pris en charge soient transportés la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017 au cimetière de Somè (commune de ) pour être inhumés dans une fosse commune.

L’opération d’évacuation fait suite à une autorisation du Procureur aux fins de désengorger la morgue. 238 corps évacués avec un séjour moyen de 15 mois. Parmi eux, des cadavres de 2011. Le Communiqué radio diffusé pendant des jours invitant les parents au retrait des corps abandonnés nommés a été sans suite.

Paradoxe de l’histoire, le CNHU-HKM peut évaluer à plus de 321.300.000 F CFA (soit 3000 F/jour x 30 jours x 15 mois x 238 corps) la conservation gratuite des corps inconnus ou abandonnés sans les frais d’inhumation.
IL URGE A PRESENT QUE LE LEGISLATEUR PRENNE DES LOIS POUR ENFERMER DANS UN DELAI CLOS, LE SEJOUR DES MORTS DANS LES MORGUES.
Mais qui sont-ils et que font ces cadavres dans la chambre froide de l’hôpital et pourquoi restent-ils là tout ce temps sans que personne ne s’en soucie ?
Plusieurs réponses à cette question.
Quand il y a un décès sur la voie publique, accident ou autre, la Mairie convoie généralement la dépouille à la morgue du CNHU-HKM pour une autopsie faute de disponibilité d’une morgue municipale. Parallèlement, la police rassemble les éléments dont elle peut disposer pour identifier le corps et prévenir la famille. Le temps que les proches arrivent, la dépouille est souvent conservée à la morgue et cela peut durer très très longtemps.

Autre scénario. Lorsque la mort paraît suspecte, peu importe où l’on a trouvé le cadavre, il faut attendre qu’une enquête préliminaire soit terminée pour délivrer le permis d’inhumer. Pendant cette procédure, le corps ne doit quitter la morgue sous aucun prétexte.
Il arrive également que la personne décédée ne puisse pas être identifiée, malgré tous les efforts du corps médical et de la police. On ne peut alors pas mettre de nom sur ce cadavre : C’est les inconnus de la morgue.
Il arrive aussi que les proches ne veuillent pas prendre en charge le corps et les frais d’obsèques. Dans ce cas, la dépouille est alors partie pour un très long séjour à la morgue. Ce sont les abandonnés de la morgue.
Retenons qu’une morgue sert à conserver un corps juste le temps de l’inhumer : 10 jours au plus ; et ce devrait être la vocation de toute morgue.
F. H.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mai 2017 par La Rédaction



Mètongnon et Youssao en prison

23 novembre 2017 par Dg24h
Rebondissement dans l’affaire CNSS.Laurent Mètongnon, ancien Président (...)
Lire la suite

Communiqué de MTN Bénin

23 novembre 2017 par Dg24h

Lire la suite

Ouverture d’un atelier de réflexion nationale sur la traite des (...)

23 novembre 2017 par Dg24h
‘’Bénin Royal Hôtel de Cotonou’’ accueille depuis ce jeudi 23 Novembre 2017, (...)
Lire la suite

Lancement des travaux de réfection des pistes intercommunales

23 novembre 2017 par La Rédaction
Le président de l’Association interprofessionnelle du coton (Aic), (...)
Lire la suite

Les avocats dénoncent des abus, la Cstb annonce un meeting

22 novembre 2017 par Dg24h
La garde à vue prolongée de Laurent Mètongnon, ancien président du (...)
Lire la suite

Ouverture de la 3éme session extraordinaire du Conseil Municipal de (...)

21 novembre 2017 par Dg24h
En prélude à la session budgétaire qui aura lieu dans quelques jours pour (...)
Lire la suite

Laurent Mètongnon devant le procureur ce jour

20 novembre 2017 par Dg24h
L’affaire de « commissions occultes perçues » à la Caisse Nationale de (...)
Lire la suite

Jean Aholou évoque l’utilité du Numéro Personnel d’Identification (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Le président du comité de pilotage du Ravip était l’invité de l’émission (...)
Lire la suite

L’Aic satisfaite des résultats des premières récoltes

17 novembre 2017 par La Rédaction
Le Président l’Association interprofessionnelle de coton (Aic), Mathieu (...)
Lire la suite

Plusieurs nominations au Ministère de l’Agriculture

16 novembre 2017 par Dg24h
Bonaventure KOUAKANOU est le nouveau Directeur de Cabinet du ministère (...)
Lire la suite

L’Oms et le Ministère de la santé appellent à un bon usage des (...)

16 novembre 2017 par Dg24h
Les activités marquant la Semaine mondiale pour un bon usage des (...)
Lire la suite

Renforcer les capacités sur le VIH/SIDA et le Genre

16 novembre 2017 par Dg24h
Les membres du Réseau Béninois des Personnes vivant avec le VIH/Sida (...)
Lire la suite

Sidikou KARIMOU prend les rênes de Harmonies Media Group

14 novembre 2017 par Dg24h
Le leader des services media en Afrique francophone change de mains. (...)
Lire la suite

Le Code du numérique déclarée conforme à la Constitution sous (...)

14 novembre 2017 par Dg24h
La loi n° 2017-20 portant Code du numérique en République du Bénin, est (...)
Lire la suite

Marie Odile Attanasso inaugure deux blocs pédagogiques à l’UAC

14 novembre 2017 par Dg24h
Deux blocs pédagogiques de type R+2 avec chacun 03 auditoriums de (...)
Lire la suite

« Je suis satisfait de ce que j’ai observé », a déclaré Le Ministre d’Etat (...)

13 novembre 2017 par Dg24h
Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Les éclairages de Patrice Talon rassure d’une sortie de crise

13 novembre 2017 par Dg24h
C’est la matinée entière de ce samedi 11 novembre 2017 que le Président (...)
Lire la suite

Le Chef de l’Etat met en confiance les syndicats

12 novembre 2017 par Dg24h
Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon a rencontré dans la (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires