mercredi, 24 avril 2019 •

228 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Yahouédéou accuse Yayi de voleur, les Fcbe réagissent




Le Député Janvier Yahouédéou a dans une déclaration faite hier au parlement , accusé le Chef de l’Etat d’avoir distrait des fonds récupérés chez les promoteurs d’Icc Services et consorts. Une accusation que balaie les Forces cauris pour un Bénin émergent.

Lire les deux déclarations

Déclaration 
Excellence Monsieur le Président,
Honorables Députés à l’Assemblée nationale,

Notre Etat et notre nation traversent des moments douloureux dont la cause profonde réside dans la gouvernance politique et, en particulier, dans l’insuffisant respect des règles fondatrices de notre démocratie. Qu’il vous souvienne qu’à l’arrivée au pouvoir du Président Yayi Boni en 2006, des structures de placement d’argent se sont installées sur toute l’étendue du territoire national pour se livrer à des activités illégales de collecte d’épargne mettant sur la paille bon nombre de nos compatriotes qui ont eu le malheur de croire que le Gouvernement exerce son obligation de veille et de contrôle de l’économie nationale. La plus célèbre de ces structures avait pour nom ICC Services. Malgré l’existence de lois qui portent sur la réglementation bancaire au Bénin, Malgré l’existence de structures techniques du Ministère des Finances et des services de renseignement, l’Etat béninois a laissé ICC et consorts s’installer partout dans le pays et exercer illégalement les fonctions de banque, notamment la collecte d’épargne publique. La résultante de tout ceci est qu’en dehors de l’impact économique de cette fraude sur l’activité des banques et de la micro-finance, le peuple béninois y a perdu des plumes. Les épargnants ont vendu leurs champs, leurs parcelles de terrains, leurs économies, leurs fonds de commerce, etc. Selon le rapport du Fonds Monétaire International, à la date du 3 septembre 2010, les fonds illégalement perçus avoisinaient 156 Milliards de francs CFA. Au lendemain de l’éclatement de cette affaire, plusieurs organes ont été mis en place :
* Un Comité de crise
* Un Comité de suivi
* Une Commission d’enquête judiciaire.
Sur les 156 milliards perdus par les béninois dans ICC SERVICES et consorts, l’Etat béninois a pu récupérer :
* environ 120 véhicules qui ont été par la suite vendus aux enchères ;
* des biens immobiliers ;
* et une somme qui s’élève à environ 8 milliards de francs CFA qui sont les avoirs des responsables de ces structures dans les banques. Ces 8 milliards au départ ont été bloqués dans ces banques primaires.

En d’autres termes, sur les 156 milliards, l’Etat béninois a pu récupérer environ 8 milliards qui devraient être reversés en priorité aux petits épargnants. Les fonds issus de la vente aux enchères des 120 véhicules et de quelques biens immobiliers ont été partiellement reversés à quelques petits épargnants. Mais depuis 5 ans, les 8 milliards ont été soustraits des banques primaires puis portés disparus.
Monsieur le Président,
Honorables Députés à l’Assemblée nationale,
Suite à mes enquêtes et du haut de cette tribune, j’ai la profonde douleur de vous annoncer le détournement de ces 8 milliards FCFA par le Président Boni YAYI et son appareil d’Etat. Ces 8 milliards n’existent plus que sur papier. Je n’insinue pas. J’affirme que le Président Boni Yayi est auteur du détournement de la somme de 8 milliards des pauvres citoyens béninois. Je parle de détournement pour rester poli et courtois. Sinon, je parlerais de Vol de 8 milliards à l’instar du vol des 3 milliards des contribuables hollandais destinés à l’eau potable.
Monsieur le Président, j’ai déjà déposé en bonne et due forme une question écrite au gouvernement qui doit, conformément à la loi, venir s’expliquer à la Représentation nationale.
Que Dieu protège le Bénin.
Je vous remercie de votre attention.
J’ai dit.
Porto-Novo, le 09 Juin 2015
 
 Janvier Yahouédéou

Suite à la déclaration du député Janvier Yahouédéhou

Déclaration du Groupe parlementaire « République et Unité Nationale »


Notre Groupe parlementaire dans sa déclaration de constitution a fait de la paix et de la cohésion son crédo dans le travail parlementaire de la 7ème législature. Au nom de l’article 51 du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale, l’honorable Janvier YAHOUEDEHOU a fait une déclaration ne se rapportant en rien à un incident ni à un fait personnel. L’honorable, notre collègue s’est versé dans des accusations sans fondement par rapport à des dossiers se trouvant dans les mains de la justice. Cette déclaration qualifiée déjà d’errement par le Président de l’Assemblée nationale, est regrettable pour un début de mandature que notre groupe souhaite être une mandature de paix et de cohésion. Nous demandons au Président de l’Assemblée nationale d’inviter les honorables députés à la retenu et au respect des dispositions du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale.
En effet, cet acte est une véritable provocation à laquelle notre groupe ne se laissera pas entrainer. En conséquence, Nous remercions nos collègues pour avoir fait preuve de discipline et de retenu au moment de cette déclaration sans fondement. Nous considérons cette déclaration de notre collègue comme un non événement et demandons au Président de l’Assemblée nationale de la retirer purement et simplement du Procès-Verbal de la séance de ce jour.
Monsieur le Président, Nous profitons de cette occasion pour réitérer l’entière disponibilité de notre groupe à faire régner au sein de notre Institution une ambiance conviviale, de paix, de sérénité et de cohésion dont a si tant besoin le peuple béninois, surtout à la veille des différentes échéances électorales qui s’annoncent.
Vive la démocratie.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 juin 2015 par Dg24h


La police arrête l’élan de l’honorable Ybatou Sanni Glèlè au marché de (...)


23 avril 2019 par Dg24h
La police a arrêté ce mardi 23 avril 2019 au marché de Ouando, le (...)
Lire la suite

Jean-Claude Houssou aux côtés des femmes de Porto Novo


23 avril 2019 par La Rédaction
Le candidat du bloc républicain dans la 19ème circonscription Dona (...)
Lire la suite

Rév. Adéogun interdit toutes activités politiques dans les (...)


22 avril 2019 par Dg24h
C’est à travers une décision pastorale que le Révérend Benoît Benett (...)
Lire la suite

Le deuxième adjoint au maire interpellé et gardé


19 avril 2019 par Dg24h
Le deuxième adjoint au maire de la commune de Dangbo, Julien (...)
Lire la suite

Le candidat Adam DENDE AFFO menacé à Bantè


19 avril 2019 par Dg24h
Le candidat du bloc Républicain Adam AFFO DENDE et ses militants (...)
Lire la suite

Bintou Chabi Adam Taro à l’assaut de la 14ème


19 avril 2019 par Dg24h
L’équipe de campagne dirigée par Mme Bintou CHABI ADAM TARO poursuit sa (...)
Lire la suite

Boni Yayi appelle au sens de responsabilité de Talon pour une sortie (...)


18 avril 2019 par La Rédaction
L’ex président de la République du Bénin, Boni Yayi s’est prononcé au (...)
Lire la suite

Thérèse Waounwa crée un Comité national de résistance


18 avril 2019 par Dg24h
La situation socio-politique que traverse le Bénin depuis quelques (...)
Lire la suite

Boni Yayi face aux médias ce jour


18 avril 2019 par Dg24h
La situation sociopolitique du pays ne laisse personne indifférent. (...)
Lire la suite

Plusieurs personnes interpellées, des objets saisis


15 avril 2019 par Dg24h
Les individus interpellés ce lundi lors des incidents de N’dali auraient (...)
Lire la suite

Quelques incidents enregistrés dans le septentrion


15 avril 2019 par Dg24h
Alors que la campagne électorale pour les législatives du 28 avril 2019, (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané accueilli en liesse à Copargo


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 28 (...)
Lire la suite

« Nous nous trouvons un peu au début de la révolution béninoise » (Robert (...)


13 avril 2019 par Dg24h
Suite à la sortie médiatique de Patrice Talon, président de la (...)
Lire la suite

Talon tient au respect de l’ordre constitutionnel


12 avril 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat au cours de son entretien, tout en expliquant la (...)
Lire la suite

« Prendre une ordonnance serait un coup d’Etat » (P. Talon)


12 avril 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon à la faveur (...)
Lire la suite

Le chef de l’État face au peuple demain


10 avril 2019 par Dg24h
Une fois de plus le chef de l’État sera face au peuple demain jeudi dans (...)
Lire la suite

La coopération se renforce dans le domaine de la santé


10 avril 2019 par Dg24h
Dans le but d’améliorer la qualité des soins offerts aux populations, le (...)
Lire la suite

Plusieurs écoles et habitations décoiffées


9 avril 2019 par Dg24h
Une tornade survenue dans la soirée de dimanche 07 avril 2019 à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information