mercredi, 16 octobre 2019 •

539 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Cour constitutionnelle

Un colloque scientifique pour évaluer l’institution




« La Cour constitutionnelle entre rupture et continuité », c’est le thème d’un colloque scientifique ouvert mercredi 11 septembre 2019 à Cotonou, et qui réunit universitaires, chercheurs, autorités politiques et responsables d’institutions constitutionnelles. 15 mois après leur installation, les membres de la 6ème mandature de la haute juridiction, entendent examiner les nouvelles tendances de la jurisprudence au Bénin.
« Nous sommes ici afin que ceux qui jugent puissent être jugés, ceux qui prescrivent puissent être appréciés, afin que la juridiction constitutionnelle puisse être évaluée », a déclaré Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle. Alors qu’elle est souvent condamnée sans être jugée, « le temps n’est-il pas venu pour la Cour constitutionnelle d’être jugée sans être condamnée », s’est-il interrogé. Pour Joseph Djogbénou, ces assises offrent l’occasion de réfléchir à l’opportunité ou non de renoncer parfois au fatalisme intellectuel des décisions immuables pour aller vers ce qui est possible, ce qui est nécessaire pour la consolidation de la nation.
Présent à ces assises, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko a salué le courage intellectuel et scientifique des membres de la 6ème mandature de la Cour constitutionnelle. A travers ce colloque, souligne-t-il, cette mandature ouvre les débats, et expose sa vision du juge constitutionnel à la face du monde, et surtout devant les juridictions de même rang.
En tant que président des Hautes Juridictions africaines francophones, Ousmane Batoko a rappelé que les décisions du juge constitutionnel béninois sont suivies à l’international et que certaines décisions ont dû ébranler bon nombre de juristes dans leur conception ; et pour d’autres, ont été perçues comme une révolution jurisprudentielle en marche.
« L’Association des Hautes juridictions africaines francophones attend beaucoup du présent colloque qui devra identifier les mécanismes d’un équilibre nécessaire entre la rupture et la continuité sans porter préjudice à l’État de droit (…). Dites réellement et sans langue de bois à la Cour constitutionnelle du
Bénin ce que vous pensez d’elle, ce que vous pensez de la position de la Cour constitutionnelle entre la rupture et la continuité. Rappelez-lui que les décisions de cette juridiction ne sont susceptibles d’aucun recours (…). Faites ceci dans l’intérêt de l’Etat de droit et de la démocratie en Afrique », a-t-il conseillé.
Prévu pour durer trois jours, ce colloque connaît la présence des présidents de la Cour constitutionnelle du Maroc, du Burkina Faso et du Togo.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 septembre 2019 par Dg24h


Un élève meurt par noyade à Dangbo


16 octobre 2019 par La Rédaction
Un élève en classe de 4ème au Collège d’enseignement général de Késsounou, (...)
Lire la suite

Une série de dispositions pour assurer la sécurité des touristes


16 octobre 2019 par La Rédaction
La saison touristique 2019-2020 du parc national de la Pendjari s’est (...)
Lire la suite

Effectif pléthorique dans les écoles


15 octobre 2019 par Dg24h
Au terme d’une tournée dans certaines écoles, l’Union nationale de (...)
Lire la suite

Des hectares de cultures sous les eaux


15 octobre 2019 par Dg24h
L’inondation causée par la crue des cours d’eau constitue un souci pour (...)
Lire la suite

L’école urbaine centre cambriolée


14 octobre 2019 par Dg24h
Les hors-la-loi se sont illustrés à l’école urbaine centre de Djougou en (...)
Lire la suite

Le Conseil Constitutionnelle rejette la demande des étudiants (...)


14 octobre 2019 par Dg24h
Contrairement à ce qu’on peut lire dans les média et sur les réseaux (...)
Lire la suite

« Tous les partis sont pour les élections générales » (Me Migan)


13 octobre 2019 par Dg24h
Au terme du dialogue politique ce samedi 12 octobre 2019, Me Jacques (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio, satisfaite de l’issue des travaux


12 octobre 2019 par Dg24h
Pendant trois jours, les acteurs de la politique béninoise se sont (...)
Lire la suite

Le vent de l’Évaluation diagnostique souffle vers les universitaires


12 octobre 2019 par Dg24h
La Rupture continue ses réformes dans l’enseignement. Après les secteurs (...)
Lire la suite

Yenoussi et autres agents auditionnés à la CRIET


11 octobre 2019 par Dg24h
Les enquêtes se poursuivent dans le cadre de l’affaire relative à la (...)
Lire la suite

Trois élèves tués par la foudre


11 octobre 2019 par La Rédaction
Trois élèves ont été tués par la foudre jeudi dernier au Ceg 1 de Bohicon. (...)
Lire la suite

689 kg de faux médicaments saisis


11 octobre 2019 par La Rédaction
La police a mis la main sur 689 kg de faux médicaments. Le minibus (...)
Lire la suite

Une délégation du gouvernement attendue à Athiémé


11 octobre 2019 par Dg24h
La crue du fleuve Mono continue de faire ses ravages. Avec l’ouverture (...)
Lire la suite

Les forces de l’opposition font des propositions au Gouvernement


10 octobre 2019 par Dg24h
Dans une déclaration des forces dites de la Résistance constituées des (...)
Lire la suite

Ce que pensent les citoyens à Cotonou et à Abomey-Calavi


10 octobre 2019 par Dg24h
Sur invitation du chef de l’Etat Patrice Talon, les partis politiques (...)
Lire la suite

La réhabilitation de Ganvié dans sa phase active


9 octobre 2019 par La Rédaction
Le ministre de la culture, du tourisme et des arts, Babalola Jean (...)
Lire la suite

Alex Chodaton n’est plus


9 octobre 2019 par Dg24h
Le monde des journalistes reporters sportifs est en deuil. Le doyen (...)
Lire la suite

Issa Kpara inhumé ce mercredi


9 octobre 2019 par Dg24h
Les obsèques de M. Issa Kpara vont se dérouler ce mercredi 09 octobre à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information