mercredi, 12 décembre 2018 •

135 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Fitheb 2018

Sur les traces de Erice Hector Hounkpè




Le Club press café médias plus a reçu à la maison des médias vendredi dernier au cours de sa causerie hebdomadaire, le directeur du Fitheb. Eric Hector Hounkpè a dévoilé aux professionnels des médias les innovations de cette 14ème édition.
« 14ème édition du Fitheb, du 16 au 24 novembre 2018 : de la nouveauté et des enjeux ». Tel est le thème sur lequel le directeur du Festival International du Théâtre du Bénin a animé sa causerie avec les professionnels des médias. Selon le directeur, le Fitheb ‹‹ est créé en 90 et la première édition a lieu en 91. Nous sommes à la 14ème édition››. Il reconnaît que
‹‹Depuis qu’il a décidé de porter l’initiative, l’Etat ne cesse d’accomplir sa part. C’est lui qui est le bailleur fondamental depuis qu’il a commencé en 1991 ».
Au cours du festival de cette année, il y aura des troupes béninoises et des spectacles étrangers.
Le thème de cette édition porte sur : « Théâtre et engagement civique et social pour un développement durable au Bénin, en Afrique et dans le monde ». Ce thème a été choisi pour bien des raisons.
« Nous avons remarqué les deux dernières décennies que les créations théâtrales ont de plus en plus tendu les mains aux questions sociales fortes. Et le théâtre est devenu le vecteur utilisé pour aller sensibiliser. Alors à l’ombre du grand théâtre universitaire classique, poussent de nouveaux théâtres (théâtre de développement, théâtre forum, théâtre de sensibilisation) », a-t-il expliqué.
Eric Hector Hounkpè fait remarquer que « le théâtre est le vecteur de communication pour un développement durable. Quoi qu’on dise, le théâtre commence par nourrir son homme››. Comme activités au cours du Festival cette année, précise le directeur, « il y aura une table ronde les 16 et 17 novembre ».
A cette occasion, sont invités une dizaine de personnalités et des programmateurs. « Il y aura ensuite le 21 novembre, la rencontre des directeurs de festival avec des programmateurs parce qu’il devient de plus en plus important qu’on installe un marché actif du théâtre en Afrique », soutient-il.
Selon le directeur du Fitheb, « C’est une démarche pour ouvrir les route sahélienne, la route côtière, in fine les deux routes puissent co-pénétrer. Le but est que nos créations circulent et qu’on attende pas chaque deux ans à l’organisation d’un festival pour se rencontrer et continuer par être dans le mouvement. C’est ça qui nous permet de vivre ».

Fitheb 2018 et ses distinctions

Selon le directeur du Fitheb, il sera question de « Marquer des personnalités qui ont été remarquées dans le Fitheb pour la production théâtrale au Bénin comme en Afrique ».
Ce sera un moment de les célébrer parce que, insiste Eric Hector Hounkpè, « nous devons apprendre de moins en moins à nous célébrer que morts ». Ce sera ainsi un moment de joie où seront baptisées deux salles.
« La salle Laraston Dadélé, en mémoire de Antoine Dadélé, membre fondateur du Fitheb, la salle de conférence sera baptisée Oscar Kidjo », dévoile le directeur.

Fitheb, une industrie culturelle à part

Les programmations se dérouleront tant dans les salles que dans les espaces. Selon le directeur, « il y aura du pré-Fitheb qui met en exergue, le théâtre dans les écoles, des spectacles d’attraction sur les places publiques dans chacune des villes retenues (Porto-novo, Cotonou, Abomey, Lokossa, Parakou et Natitingou).
Au regard des difficultés financières dont sera confronté le festival puisque l’Etat est le principal partenaire. Ce financement uniquement de l’Etat n’est pas de manière à favoriser une excellente organisation. Néanmoins, le directeur du Fitheb estime que le financement de l’Etat est plus important pour le moment que celui venu d’ailleurs.
Pour lui, « Tout événement culturel a double politique et s’il est porté par l’état le double politisme est davantage creusé ».
Il fait comprendre que
« Ce que nous avons à assainir et ce que nous avons à garder. Je ne veux pas que des pays viennent transformer le Fitheb en ce qu’ils veulent et vendre leurs talents et les miens sont là et servent de pacotille. Ce n’est pas possible. Ce que nous avons à faire, c’est ça ma vision. Faire du Fitheb une industrie culturelle à part. Malheureusement, je ne suis pas compris ».
Eric Hector Hounkpè soutient que « Si nous voulons du Fitheb et moi je le veux, totalement autonome, et j’ai une politique simple ».
Il ajoute : « actuellement, je suis dans plus d’Etat, moins de financement extérieur. Ensuite, je passerai à plus de nations moins d’Etat et j’aurais réglé ».
C’est dans cette vision qu’il pense évoluer pour porter autrement le festival. « Nous sommes dans une phase intermédiaire. Quand quelqu’un te finance, il te demande de porter son idéologie », confie-t-il.

Giscard A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 novembre 2018 par Dg24h


José TONATO procède à l’ouverture officielle du salon ARCHI’ INNOV (...)


12 décembre 2018 par La Rédaction
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José TONATO, a (...)
Lire la suite

La Présidence met en garde contre les affiches propagandistes à (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Dans un communiqué signé du secrétaire général de la présidence de la (...)
Lire la suite

Les Etats-Unis appuient le Bénin sur les technologies liées au (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin pourra désormais faire usage de technologies nucléaires. La (...)
Lire la suite

Patrice Talon, l’hôte de marque de Gléhouéxhoué


9 décembre 2018 par Dg24h
La grande messe célébrée à la Basilique de l’Immaculée Conception de (...)
Lire la suite

Armand Zinzindohoué se dit confiant et imperturbable


9 décembre 2018 par Dg24h
L’ancien ministre de l’intérieur et de la sécurité publique du président (...)
Lire la suite

Plus de 150 Etats vont adopter le Pacte mondial à Marrakech


9 décembre 2018 par Dg24h
En prélude à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte (...)
Lire la suite

Le Bénin, carrefour de la réflexion sur le développement de l’électricité (...)


6 décembre 2018 par La Rédaction
La 1ère édition du Sommet International pour le Développement de (...)
Lire la suite

Les travaux de protection et de valorisation lancés à Avlékété


6 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable José Tonato a (...)
Lire la suite

Kersti KALJULAID a quitté Cotonou ce soir


6 décembre 2018 par Dg24h
Arrivée au Bénin dans la soirée du mardi 4 décembre 2018 dans le cadre (...)
Lire la suite

Un lion en divagation à Klouékanmey


5 décembre 2018 par Dg24h
Un lion solitaire erre depuis près de 03 semaines dans les villages de (...)
Lire la suite

La Présidente d’Estonie à Cotonou


5 décembre 2018 par Dg24h
La Présidente de la République d’Estonie est arrivée dans la soirée du (...)
Lire la suite

SIDE-AFRICA s’ouvre ce jeudi à Cotonou


4 décembre 2018 par La Rédaction
Cotonou sera à compter du jeudi 6 décembre 2018, le carrefour de la (...)
Lire la suite

La présidente de l’Estonie au Bénin dès ce mardi


4 décembre 2018 par Dg24h
Son Excellence Madame Kersti Kaljulaid, Présidente de la République (...)
Lire la suite

Plusieurs individus condamnés par la CRIET


2 décembre 2018 par La Rédaction
La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Une convention de plus de 39 milliards FCFA entre le Bénin et la (...)


30 novembre 2018 par La Rédaction
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, (...)
Lire la suite

L’Office de gestion du Programme alimentaire mondial dissout


28 novembre 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

Les pédiatres d’Afrique francophone en conclave à Abomey-Calavi


28 novembre 2018 par Dg24h
« Les soins à l’enfant africain dans la perspective des Objectifs du (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 28 Novembre


28 novembre 2018 par Dg24h
Le Conseil des Ministres s’est réuni en sa seance habdomadaire ce (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information