jeudi, 20 janvier 2022 •

606 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Foncier agricole au Bénin

Plaidoyer pour l’accès sécurisé des femmes aux opportunités économiques




« Le renforcement du rôle économique de la femme à travers son accès sécurisé au foncier agricole au Bénin » était au cœur d’une séance de plaidoyer organisée par la Fondation Konrard-Adenauer-Stiftung (KAS) en collaboration avec Wildaf-Bénin, ce 29 novembre 2021, à Ouidah. La séance, qui a eu lieu à l’hôtel Tera Nostra a réuni autorités administratives et locales, maires, chefs d’arrondissement, rois, dignitaires religieux et traditionnels, et les femmes agricultrices et transformatrices de produits agricoles des communes de Ouidah et Kpomassè dans le département de l’Atlantique. La séance a permis de partager une vision commune pour une action concertée et dynamique sur les opportunités économiques à travers l’accès sécurisé des femmes au foncier agricole.

Cette rencontre est l’occasion de définir les stratégies et actions nécessaires pour donner plus d’accès des femmes aux opportunités économiques à partir des activités agricoles et aux autres ressources économiques. Il s’agit d’une part de faire l’état des lieux des droits fonciers et de l’entreprenariat agricole féminin au Bénin, d’analyser les nouvelles dispositions juridiques sur la sécurisation foncière et de sensibiliser les acteurs à divers niveaux sur les droits fonciers des femmes, et l’autonomisation et l’entreprenariat agricole féminin. D’autre part, c’était une opportunité pour les principaux acteurs composés d’autorités administratives et locales, de maires, de chefs d’arrondissement, de rois, de dignitaires religieux et traditionnels, et de femmes agricultrices et transformatrices venus de Ouidah, Tori-Bossito, Kpomassé et Savi dans le département de l’Atlantique de faire des recommandations appropriées en vue d’accroître l’accès des femmes aux terres agricoles et aux autres ressources économiques.
Des trois allocutions prononcées au cours de la séance à savoir celles de M. Mounirou Tchakondoh, Coordonnateur national du projet ‘’un monde sans faim’’, de Mme Françoise Sossou Agbaholou, Coordonnatrice nationale de Wildaf-Bénin, de M. André Tossou, CA de Sègbohoué, le message est le même. « L’accès des femmes aux ressources productives est limité bien qu’elles représentent 52% de la population totale du secteur agricole. Responsables d’environ 50% du travail agricole dans les fermes, seulement 15% de femmes sont propriétaires d’exploitation ».
Une injustice qui, dira Mme Françoise Sossou Agbaholou, Coordonnatrice nationale de Wildaf-Bénin, nuit gravement à l’autonomisation socio-économique de la femme et plombe les efforts du pays dans la réalisation des Objectifs de développement durable d’ici à 2030.
C’est donc pour inverser la tendance que la KAS et Wildaf-Bénin ont saisi la quinzaine de la campagne contre les violences faites aux femmes qui se déroule dans le monde entier du 25 novembre au 10 décembre pour organiser cette séance de dialogue sur le renforcement du rôle économique de la femme à travers son accès sécurisé au foncier agricole au Bénin.
Le coordonnateur Mounirou Tchacondooh n’a pas manqué de rappeler à l’assistance le rôle crucial de la femme dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et l’importance pour elle d’accéder aisément à la terre au même titre que l’homme sans protocole. « La promotion et la garantie de l’égalité entre les hommes dans l’accès au foncier rural contribue non seulement à une croissance économique soutenue pour tous mais renforce également l’efficacité des mesures pour réduire la pauvreté, améliorer la sécurité alimentaire et le bien-être des communautés à la base » a indiqué M. Tchacondoh, coordonnateur national du projet ‘’Un monde sans faim’’. Ce projet est mis en œuvre depuis 2016 dans les départements de l’Atlantique, Littoral et du Zou au Bénin pour permettre aux femmes d’avoir un accès et un droit d’usage des terres.
« La question de l’accès de la femme aux ressources foncières n’est pas seulement juridique mais éminemment socio-culturelle et politique », a-t-il ajouté avant d’inviter tous les acteurs à divers niveaux à lever les barrières afin de permettre à la femme de jouir pleinement de son droit d’accès au foncier et aux autres ressources agricoles.
Dans sa communication, M. Bertrand Yèhouénou, Secrétaire exécutif de la Synergie paysanne en parlant de la situation des droits fonciers de la femmes a précisé que « les pratiques et la non fonctionnalité des instances locales de gestion foncière de même que le coût élevé de délivrance des actes de sécurisation foncière notamment l’Attestation de détention coutumière (ADC) et le Titre foncier réduisent le potentiel de la femme entrepreneure agricole à chaque maillon dans la chaîne de valeur agricole ».
Pour garantir un accès sécurisé des ressources productives aux femmes, M. Bertrand Yèhouénou préconise entre autres solutions : la mise en place des instances de gestion locale en matière foncière, notamment le Comité de gestion foncière (CoGEF), les Sections villageoises de gestion foncière (SVGF), la poursuite de la réalisation du cadastre sur toute l’étendue du territoire national pour faciliter la sécurisation à moindre coût aux femmes, surtout à celles qui héritent des terres sans pouvoir les sécuriser par manque de moyens financiers. Aussi a-t-il invité les femmes à se mettre en groupements ou coopératives afin de bénéficier des opportunités agricoles notamment de l’accompagnement du Fonds national du développement agricole avec un taux de refinancement de 2%, du Microcrédit Alafia et de l’Institut national de la Femme (INF) pour résoudre les écarts qui maintiennent les femmes dans une insécurité foncière et constituent un frein à la sécurité alimentaire.

Juliette Mitonhoun

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

30 novembre 2021 par Ignace B. Fanou




Une mère tue son fils pour 20 000 F


20 janvier 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Dans la commune d’Abomey-Calavi, une mère tué son fils pour une affaire (...)
Lire la suite

Le CHD-Zou/Collines recrute 55 agents de santé


20 janvier 2022 par Marc Mensah
Le Centre Hospitalier Départemental du Zou et des Collines organise le (...)
Lire la suite

5 agents d’une entreprise GSM arrêtés pour vol de matériels


19 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Trois (03) ingénieurs en télécommunication, un (01) technicien supérieur (...)
Lire la suite

L’ex adjoint au maire de Kandi Orou Boum n’est plus !


18 janvier 2022 par Marc Mensah
Deuil dans la commune de Kandi ! Dogui Maré Orou Boum, ex deuxième (...)
Lire la suite

1 suspect arrêté pour vol de vivres de la cantine à Bantè


18 janvier 2022 par Marc Mensah
Un homme soupçonné d’être impliqué dans le cambriolage de la cantine de (...)
Lire la suite

130 boîtes de comprimés et 80 flacons de sirop saisis


18 janvier 2022 par Marc Mensah
Une motocyclette transportant deux colis suspects a été arraisonnée dans (...)
Lire la suite

GDIZ recrute un comptable


17 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Retrouvez ci-joint la fiche de poste accompagnée des missions et (...)
Lire la suite

Un colorant cancérigène découvert dans le Spasfon, Dolioprane et 800 (...)


17 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Vers un nouveau scandale sanitaire ? Le magazine Kali a alerté ce (...)
Lire la suite

2 douaniers agressés à Sèmè-Kraké


17 janvier 2022 par Marc Mensah
Un agent féminin et son collègue homme des douanes ont été la cible des (...)
Lire la suite

Des acteurs de développement de Porto-Novo distingués


11 janvier 2022 par Marc Mensah
Plus d’une trentaine de personnalités et de représentants de sponsors ont (...)
Lire la suite

Un guérisseur déposé en prison à Ouèssè


11 janvier 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un homme qui déclare avoir des pouvoirs mystiques dans la localité de (...)
Lire la suite

210 enquêteurs outillés pour la sécurité alimentaire et la nutrition au (...)


10 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de l’étude relative à l’« Analyse Globale de la Vulnérabilité (...)
Lire la suite

Un apprenti brodeur arrêté pour viol sur une fillette


5 janvier 2022 par Marc Mensah
Encore un autre cas de viol sur mineure dans la commune d’Abomey-Calavi.
Lire la suite

Ce qu’il faut retenir sur les 12% d’impôts sur les revenus (...)


5 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Depuis quelques jours, la taxation des revenus fonciers à un taux (...)
Lire la suite

Le carburant frelaté ou l’autre source de financement du ´´terrorisme´´


4 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le grand banditisme transfrontalier que certains appellent abusivement (...)
Lire la suite

1 bureau d’arrondissement cambriolé, des objets emportés


4 janvier 2022 par Marc Mensah
Le bureau d’arrondissement de Biro dans la commune de Nikki, a été (...)
Lire la suite

01 mort et des blessés dans une bousculade


3 janvier 2022 par Marc Mensah
Une fête a tourné au drame dans un bar à Banikoara dans la nuit du 2 au 3 (...)
Lire la suite

Le restaurant ‘’L’aéroport’’ détruit par les flammes


3 janvier 2022 par Marc Mensah
‘’L’aéroport Live Bar-Restaurant’’ au quartier Haie-Vive à Cotonou est parti (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires