mardi, 4 août 2020 •

2648 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Malade et fatigué de son exil en France

Mgr Marcel Agboton demande à être rapatrié




Depuis l’an 2010, l’ex archevêque de Cotonou, Marcel Honorat Agboton est en exil en France. A l’origine de ce départ, des rumeurs liées à son appartenance à de sociétés secrètes alimentées dans les milieux de l’église et relayées par certains médias. Ce qui dès lors, a conduit la Conférence épiscopale du Bénin (CEB) à le mettre à la disposition de Rome. Dix ans après son départ de Cotonou, les conditions de vie du prélat ne sont pas des plus enviables. Dans le contexte actuel de la pandémie du Coronavirus en France où des milliers de morts ont été enregistrés dans la tranche d’âge des personnes du 3ème âge, l’octogénaire est livré à lui-même. Indignés par cette situation, des proches, parents et amis se sont regroupés dans un creuset dénommé ‘’Comité de soutien au retour de Marcel Honorat Agboton’’.

Dans un entretien accordé à la presse, l’un des neveux de l’ex archevêque de Cotonou, et membre dudit comité a levé un coin de voile sur les actions de cette association. A en croire Jules Agboton, il s’agit d’un Comité composé d’amis et de proches de l’homme de Dieu et dont l’objectif principal est de faire le plaidoyer pour son retour au bercail. « D’autres initiatives plus discrètes sont également menées par des personnalités amies du prélat dans le même sens que nous », a-t-il ajouté.
Dans ses interventions, le neveu de l’évêque déplore les conditions dans lesquelles vit son oncle actuellement en France. A 79 ans, Marcel Honorat Agboton malgré sa santé très fragilisée, est le seul évêque émérite au monde à devoir faire lui-même ses courses, préparer ses repas, balayer sa chambre etc. dans le contexte actuel de la pandémie du Coronavirus en France.
Selon Jules Agboton, le prélat au Bénin ne serait pas astreint à ses servitudes. « Nous avons encore la décence de nous occuper de nos parents âgés », a-t-il souligné.
Depuis 2017, rappelle le neveu, chacun des membres de la Conférence épiscopale du Bénin a été informé de sa situation, et entre 2018 et 2019, le Comité auquel il appartient a rencontré l’évêque de Porto-Novo et l’Archevêque de Cotonou. Tous ces responsables de l’église catholique les ont rassurés de leur soutien et des efforts qu’ils font pour le retour de Mgr Agboton.

« J’implore l’autorisation d’aller (...) au milieu des miens et de ma famille (...). ››

Mais à la date de ce jour, le Comité n’a été informé d’aucun résultat de leur démarche, a-t-il déploré.
Jules Agboton a évoqué le contenu d’une des correspondances du prélat le 11 février 2020 où il s’adressait au nouveau Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, le Cardinal Tagle en ces termes : « J’implore l’autorisation d’aller en toute simplicité et discrétion les dernières années de ma vie, s’il plait à Dieu dans la paix du corps et du cœur, au milieu des miens et de ma famille, sans peser en rien sur l’Eglise locale ». Un peu plus loin dans la lettre, Marcel Honorat Agboton ajoute : « Les douleurs physiques dues à de sévères arthroses et la rigueur du froid hivernal éprouvent durement ma santé de plus en plus fragile, malgré les soins suivis régulièrement ».
Pour lui, c’est la Conférence épiscopale du Bénin qui doit autoriser son oncle à retourner au pays car, c’est elle qui l’avait mis à la disposition de Rome en 2010.

Nécessité de rapatrier une personne âgée et affaiblie par la maladie

Au sujet des circonstances du départ de l’évêque en Europe, il a rappelé que c’est courant 2010 que tout a commencé avec des rumeurs créées et alimentées dans les milieux religieux, et relayées ensuite par certains médias. Ce qui a conduit Mgr Michael Blume, alors Nonce Apostolique du Saint-Siège auprès du Bénin, à le prier de démissionner de ses charges. Jules Agboton se réjouit que jusqu’à ce jour, Mgr Agboton n’a fait l’objet d’aucune charge, d’aucun procès, d’aucune condamnation ni civile, ni pénale. En tant que croyants et pratiquants, il dit être persuadé que l’ « Eglise repose sur la Miséricorde divine et qu’elle triomphera ».
Le Comité auquel il appartient se bat pour une cause humanitaire, a-t-il fait savoir soulignant la nécessité de rapatrier une personne âgée et affaiblie par la maladie.
Le neveu de l’ex archevêque de Cotonou nourrit l’espoir que les uns et les autres prendront au niveau de l’église du Bénin leur responsabilité. « Notre famille ne se consolera jamais du décès en exil de son digne fils ! Que chacun des protagonistes se le tienne pour dit ! », a-t-il conclu.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 mai 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou




Une barque a chaviré sur le fleuve Okpara


3 août 2020 par Akpédjé Ayosso
Une barque avec plusieurs personnes à bord a chaviré ce lundi 03 août (...)
Lire la suite

Une jeune dame noie trois enfants à Djougou


3 août 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Scène horrible ce lundi 03 août 2020 dans le village de Djanogo, (...)
Lire la suite

Des redevances instaurées pour la lutte contre la piraterie (...)


3 août 2020 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre de la lutte contre la piraterie maritime, il est (...)
Lire la suite

Deux anciens militaires et un plombier arrêtés


3 août 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’équipe de patrouille du commissariat du 2ème arrondissement de Parakou (...)
Lire la suite

PIA Market condamné à payer des dommages à ORYX Bénin


3 août 2020 par La Rédaction
Le groupe Oryx Energies SA (OESA) a obtenu gain de cause dans l’affaire (...)
Lire la suite

Les conditions d’entrée par voie aérienne dans quelques pays


3 août 2020 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Les frontières aériennes dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest (...)
Lire la suite

L’ancien maire d’Agbangnizoun devant le procureur le 14 août


2 août 2020 par Akpédjé Ayosso
Placé sous mandat de dépôt depuis jeudi dernier pour une affaire (...)
Lire la suite

Les épreuves orales et sportives démarrent jeudi prochain


2 août 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les épreuves orales et sportives de l’examen du Brevet d’études du (...)
Lire la suite

Les avis de quelques personnalités sur la cérémonie à la Marina


2 août 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Bénin a célébré ce samedi 1er août 2020, le 60ème anniversaire de son (...)
Lire la suite

Message du Roi Mohammed VI du Maroc au Président Patrice (...)


1er août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Rabat – SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au (...)
Lire la suite

La fête de l’indépendance célébrée dans la sobriété


1er août 2020 par Akpédjé Ayosso
Les cérémonies officielles entrant dans le cadre de la fête de (...)
Lire la suite

Rufino D’ALMEIDA fait le dépôt de gerbe à Bohicon


1er août 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le maire de la commune de Bohicon, Rufino D’ALMEIDA a sacrifié au rituel (...)
Lire la suite

« J’ai foi en notre capacité à construire une Nation forte (...) (...)


31 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Président de la République Patrice Talon s’est adressé ce vendredi 31 (...)
Lire la suite

Patrice Talon rend hommage aux anciens présidents


31 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Dans un message à la Nation ce vendredi 31 juillet 2020, veille de la (...)
Lire la suite

Le Bénin doit éviter la répétition dans l’erreur (Patrice Talon)


31 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Légère amélioration du taux de réussite malgré la Covid-19


31 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Malgré la pandémie du Coronavirus, le gouvernement a tenu le pari de (...)
Lire la suite

Abimbola sur les chantiers du complexe hôtelier de la Marina


31 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel (...)
Lire la suite

Démarrage des travaux de construction du Complexe hôtelier de (...)


31 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Monsieur (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires