dimanche, 23 juillet 2017 •

108 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Education

Marie Odile Atanasso et Lucien Kokou lancent le Bac technique




Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Marie Odile Atanasso, a officiellement lancé ce jeudi 1er Juin, les épreuves pratiques des séries, F1, F2, F3, F4 au centre d’examen du collège catholique St Jean Bosco de Zogbo, accompagné de son collègue de l’enseignement secondaire, Lucien Kokou, en présence du directeur de l’office du baccalauréat et des responsables à divers niveaux du système éducatif.
« Nous avons voulu lancer ces épreuves pour toucher du doigt la réalité de ce qui se fait sur le terrain et en même temps, encourager les jeunes apprenants à s’inscrire dans les enseignements professionnels et techniques qui sont des filières d’avenir », a confié le ministre l’enseignement secondaire, Lucien Kokou.
L’enseignement professionnel et technique, explique-t-il, est le choix que le gouvernement a fait pour apporter un plus à l’économie parce qu’il va fournir plus tard, une main d’œuvre qualifiée qui sera utile pour les grands travaux.
Selon lui, une cellule est mise en place pour une coordination nationale d’orientation des élèves. Beaucoup d’élèves, révèle-t-il, seront orientés vers l’enseignement technique à partir de l’année prochaine.
Il a informé que pour le budget 2017, l’Etat dispose de 400 millions FCFA pour construire huit (08) lycées techniques dont ceux provisoirement fermés à Tchaourou, Savè, Dassa-Zoumé, Sakété, Tanguiéta. Ces constructions se feront sur les budgets 2017 et 2018 et à la rentrée 2018-2019, ces lycées seront opérationnels.
La ministre de l’Enseignement Supérieur, Marie Odile Atanasso a ajouté que l’ambition du gouvernement, c’est de former des étudiants de niveau Bac+2 dans le corps des métiers, comme la plomberie, la menuiserie, le carrelage.
Dans le programme d’actions du gouvernement, explique-t-elle, le changement structurel de l’économie repose sur le capital humain et c’est pour cette raison que le diplôme universitaire de technologie, "DUT " niveau Bac+ 2 pour les métiers, est créé.
Elle a cité les métiers comme l’agriculture, le tourisme, la mécanique, la mécanique auto, pour permettre aux apprenants d’avoir un métier dès qu’ils finissent pour accompagner l’économie.
Elle a également lancé un appel aux parents afin qu’ils encouragent leurs enfants à s’inscrire dans ces filières parce qu’ils constituent la vraie relève de demain.
Après l’étape du collège catholique St Jean Bosco de Zogbo, la délégation ministérielle a rendu visite aux candidats du lycée Coulibaly de Cotonou où composent en plus des candidats des séries F1, F2, F3, F4, ceux de la filière eau et assainissement.
Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er juin 2017 par Dg24h



Cotonou accueille un Forum régional des acteurs clés de la (...)

23 juillet 2017 par Dg24h
Les acteurs clés intervenant dans la transformation des produits (...)
Lire la suite

Un mort retrouvé au marché central de Natitingou

23 juillet 2017 par Dg24h
Le corps sans vie d’un homme a été découvert ce samedi au marché central (...)
Lire la suite

Le Ravip démarre le 15 août

23 juillet 2017 par Dg24h
Le Recensement administratif à vocation d’identification de la (...)
Lire la suite

Une vingtaine d’enfants hospitalisée par jour à Natitingou

22 juillet 2017 par Dg24h
Le service de la pédiatrie de l’hôpital de zone de Natitingou est débordé (...)
Lire la suite

« La confiance numérique » au cœur d’un forum à Cotonou

22 juillet 2017 par Dg24h
La 6ème édition du Forum de la gouvernance de l’Internet au Bénin (Fgib) (...)
Lire la suite

Vingt journalistes formés sur les questions de droits humains

22 juillet 2017 par Dg24h
La bourse du travail a servi de cadre ce vendredi 21 juillet 2017 à un (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires