lundi, 19 février 2018 •

121 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Examens nationaux pour les universités privées

Les vraies raisons de la décision du gouvernement




Malgré l’opposition de certains promoteurs d’université privée de faire participer leurs étudiants aux examens nationaux pour l’obtention de la licence et du master, le gouvernement du Président Talon reste ferme sur sa décision. La sortie du ministre de l’enseignement supérieur a permis d’éclairer l’opinion publique sur le bien-fondé de cette mesure.

L’Etat est le garant de l’Education Nationale, donc à l’obligation d’assurer la qualité de l’Education et de la formation ainsi que les diplômes délivrés. Le secteur de l’enseignement privé au Bénin, soumet les étudiants à plusieurs risques. « Sur 146 établissements privés d’enseignement Supérieur, seulement 52 bénéficient de la Co-signature de diplôme et encore, pas dans toutes les filières » a déclaré le ministre Marie Odile Atanasso. Cette situation contraint plusieurs étudiants en fin de formation, détenteurs des diplômes non reconnus par l’Etat à ne pas participer aux divers concours après tant d’années de souffrance. Pour corriger les irrégularités notoires constatées et surtout les injustices dans le secteur privé d’enseignement supérieur, le gouvernement décide d’organiser les examens nationaux sur trois ans, en commençant par cette année 2017. « Durant cette période de trois ans, les promoteurs qui ne se conformeraient pas aux textes en vigueurs se verront leurs établissements fermés » a laissé entendre le ministre de l’enseignement supérieur.
Les avantages au plan social de cette réforme
La majorité des parents en campagne comme en ville, œuvre pour une formation de qualité pour leurs enfants. Dans cette vision de recherche permanente, les parents font face à des charges financières qui dépassent les réalités socio-économiques de notre Pays. Les parents seront désormais confiants qu’après plusieurs années d’investissements sur les enfants, une fois les études terminées, les capacités intellectuelles seront mises à la disposition de l’Etat sur le plan national et sous-régional. Dans ce sens le gouvernement par la voix du ministre déclare : « Après cette réforme, l’employabilité des jeunes sera renforcée et le chômage reculera ». En ce qui concerne la validité du diplôme dans le système CAMES, le ministre rassure les parents et les étudiants que « le gouvernement du Président Talon a pris les dispositions qui s’imposent afin que les diplômes qui seront délivrés après la validation des 180 crédits pour la licence et 300 crédits pour le master, servent les détenteurs au-delà de nos frontières ». Ces propos du ministre attestent que le régime de la rupture est soucieux de la peine qu’éprouvent les parents dans la formation des futures cadres de ce pays.

Garantir une bonne formation et de meilleurs résultats
La plupart des promoteurs d’universités se plaignent et critiquent les réformes envisagées dans le secteur privé d’enseignement supérieur, parce que certains ne sont pas en règle par rapport aux textes, craignent d’être suspendus or le but que poursuit l’Etat est que l’excellence soit une réalité dans le domaine de l’éducation à la fin des réformes. Les exigences sur lesquelles le gouvernement est ferme afin d’obtenir un rendement de qualité en matière de formation, font peur. Beaucoup d’universités privées optent pour des enseignants qui n’ont pas la qualification requise pour cette profession à l’université. Pour cela, les réformes obligent les promoteurs de recruter de nombreux docteurs formés pour avoir leur corps professoral propre. L’implication des docteurs, aura pour conséquence directe, la réduction du nombre de docteurs sans emploi et impactera aussi positivement la qualité de la formation au sein de chaque établissement privé d’enseignement supérieur.

Serge V. LANTEFO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 mai 2017 par Dg24h



Un camion dérape et cause un mort à Agamè

19 février 2018 par Dg24h
Dans la matinée de ce lundi 19 Février 2018, un camion berne (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir des millions F volés chez Komi Koutché

19 février 2018 par Dg24h
Le Procès-verbal d’arrestation des présumés voleurs dans la maison de (...)
Lire la suite

Cyr Koty satisfait de l’évolution du pont de Womey

18 février 2018 par Dg24h
Le Ministre des Infrastructures et des Transports, Cyr KOTY est allé (...)
Lire la suite

La divagation des animaux interdite à Natitingou

17 février 2018 par Dg24h
Le maire de la ville de Natitingou, Antoine N’da par l’arrêté (...)
Lire la suite

Ce qui est reproché à Komi, Yaya, Djenontin, Djibril et autres

16 février 2018 par Dg24h
Les honorables Valentin Djènontin, Idrissou Bako, Atao Hinnouho, (...)
Lire la suite

Editorial :Dieu Passe !

16 février 2018 par Dg24h
Depuis ce mercredi 14 février 2018, avec et par le rite de l’imposition (...)
Lire la suite

La Fondation MTN lance le déploiement du projet Génération (...)

16 février 2018 par Dg24h
La Fondation MTN, a procédé ce vendredi 16 fèvrier 2018 au CEG Zongo de (...)
Lire la suite

La liste des grévistes attendue à la direction générale du budget ce (...)

16 février 2018 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, dans une (...)
Lire la suite

Rencontre entre le Ministre de l’Energie et l’AISER

16 février 2018 par La Rédaction
Ce jeudi 15 février 2018, le ministre de l’Energie a reçu à son cabinet (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané a perdu son jeune frère

15 février 2018 par Dg24h
M. Salifou BIO TCHANÉ, le jeune frère de Abdoulaye BIO TCHANE, ministre (...)
Lire la suite

Un affrontement entre peulhs et populations fait quatre (...)

14 février 2018 par Dg24h
Quatre bouviers peulhs ont perdu la vie dans un affrontement qui les (...)
Lire la suite

Le club Rotaract de Cotonou centre fait des écoliers des ambassadeurs (...)

13 février 2018 par La Rédaction
Éduquer les enfants à la culture de la paix, pour un monde sans conflit, (...)
Lire la suite

Les Peuhls transhumants tirent sur militaire à Adjohoun

13 février 2018 par Dg24h
Ce lundi 12 février à Adjohoun dans le département de l’Ouémé, un (...)
Lire la suite

Eric Houndété ouvre le séminaire sur le code pastoral au Bénin

13 février 2018 par Dg24h
He Éric Houndété, le premier vice-président de l’Assemblée Nationale a (...)
Lire la suite

L’honorable Janvier Donwahoué sera inhumé le 10 mars

13 février 2018 par Dg24h
Le député Janvier Donwahoué sera inhumé le samedi 10 mars 2018. Cette (...)
Lire la suite

Nazaire Hounnonkpè promet que les criminels seront arrêtés

12 février 2018 par La Rédaction
L’Inspecteur général de Brigade, Nazaire Hounnonkpè, Directeur général de (...)
Lire la suite

« Le syndicalisme, c’est quelque chose de très sérieux pour être dirigé (...)

11 février 2018 par Dg24h
Invité dans l’émission "90 mn pour convaincre" de la radio nationale ce (...)
Lire la suite

Plusieurs camions chargés de coton brûlés

11 février 2018 par Dg24h
Au moins huit camions remplis de coton ont pris feu ce dimanche sur (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires