jeudi, 18 avril 2019 •

307 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Législatives de 2019

Les non-dits du retrait de Mathurin Nago




Il n’y a plus l’ombre d’un doute. Le professeur Mathurin Coffi Nago ne sera pas candidat aux prochaines élections législatives au Bénin. Quelles implications pour l’environnement politique de 18ème circonscription électorale ? Cette décision de dernières minutes vient redistribuer les cartes sur l’échiquier politique dans la 18ème circonscription électorale. Et à première vue, c’est le député Dakpè Sossou qui doit se frotter les mais car ce désistement le propulse d’office chef de file de la liste de l’Union Progressiste dans cette circonscription.

Mathurin Coffi Nago est-il entrain de rendre l’ascenseur à son frère et ami Dakpè Sossou, le seul qui ne lui avait pas marchandé son soutien dans ses moments les plus difficiles sous le président Boni Yayi ? C’est la question que doit se poser un fin observateur de la vie politique dans la 18ème circonscription électorale. Pendant ses moments chauds avec le régime Yayi qui avait tout fait pour le déstabiliser dans la 18ème circonscription, Mathurin Nago, alors président de l’Assemblée Nationale n’avait pas eu du mal à avoir le soutien de l’ex maire de Lokossa, Dakpè Sossou. Et ce soutien a, non seulement permis à Nago de repartir à l’hémicycle mais, cela a propulsé Dakpè dans le cercle fermé des députés de la République. Aujourd’hui, le moment est encore arrivé pour se lancer dans la course pour l’hémicycle. Et contrairement au passé, le code électoral est plus exigeant quant à la représentativité qui ne se limite plus à la circonscription électorale mais plutôt au plan national. Une exigence qui contraint aux grands regroupements des partis politiques. Dès lors se pose la question de positionnement sur les listes. S’il est vrai qu’au niveau de l’Union Progressiste dont les deux dinosaures politiques sont membres fondateurs, le problème ne se posait pas trop, car les deux sont des députés FDU. Aujourd’hui, force est de reconnaître qu’avec le nouveau visage politique de la circonscription, il leur sera difficile voire impossible de réussir en faisant les mêmes positionnements d’il y a 4 ans. Car Mathurin Nago présent sur les scènes se verrait indéniablement attribuer la tête de liste et Dakpè Sossou incontestablement 2ème sur la liste. Dans ce schéma et avec les réalités actuelles sur le terrain, avec la présence du Bloc Républicain et surtout l’opposition avec l’USL et les FCBE, il apparaît quasi impossible qu’une liste offre deux députés sur les trois que doit fournir la 18ème circonscription électorale. Du coup, les chances de l’honorable Dakpè étaient quelque peu limitées. Or avec ce désistement du professeur Nago, l’élu du peuple Dakpè Sossou, fidèle parmi les fidèles du président Talon, se voit propulser au-devant de la scène pour conduire de main de maître cette liste des Progressistes dans la 18ème. Tout autre schéma ne sera que la mort programmée des Progressistes dans cette circonscription électorale.
Mais en partant, Mathurin Nago a-t-il laissé une base solide ? C’est l’autre question qu’on est en droit de se poser. Quel héritage le président Nago a-t-il laissé dans son Bopa natal pour permettre à ses successeurs de partir en terrain conquis ? On ne doit pas perdre de vue le fait que ces derniers temps, le professeur Nago a perdu beaucoup de ses lieutenants notamment ceux du conseil communal. Qui de Bopa peut-on positionner sur la liste pour avoir l’adhésion totale des populations de cette commune ? Le ministre Mahougnon Kakpo ? Ce serait simplement le déluge. Vu sur cet angle, on est tenté de croire que le professeur laisse ses partenaires dans un navire qui prend sérieusement de l’eau et qui ne va pas tarder à chavirer. Dakpè Sossou aura-t-il la tâche facile ?
A la première analyse, on peut dire que le président Nago est entrain de retourner l’ascenseur à Dakpè Sossou afin qu’il se positionne tête de liste. Mais à y voir de près, l’héritier aura du mal à avoir la main mise sur cette commune. Même si à priori la question de 10% pourrait sauver, il reste quand même à démontrer sa force et sa côte de popularité pour se positionner confortablement sur l’échiquier national.
Mathurin Coffi Nago s’est retiré certes, mais il reste que celui à qui il a laissé la main démontre qu’il règne effectivement en maître sur la 18ème circonscription électorale. Autrement dit, l’honorable Dakpê Sossou à de la matière à vendre.

R. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 janvier 2019 par Dg24h


Boni Yayi appelle au sens de responsabilité de Talon pour une sortie (...)


18 avril 2019 par La Rédaction
L’ex président de la République du Bénin, Boni Yayi s’est prononcé au (...)
Lire la suite

Thérèse Waounwa crée un Comité national de résistance


18 avril 2019 par Dg24h
La situation socio-politique que traverse le Bénin depuis quelques (...)
Lire la suite

Boni Yayi face aux médias ce jour


18 avril 2019 par Dg24h
La situation sociopolitique du pays ne laisse personne indifférent. (...)
Lire la suite

Plusieurs personnes interpellées, des objets saisis


15 avril 2019 par Dg24h
Les individus interpellés ce lundi lors des incidents de N’dali auraient (...)
Lire la suite

Quelques incidents enregistrés dans le septentrion


15 avril 2019 par Dg24h
Alors que la campagne électorale pour les législatives du 28 avril 2019, (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané accueilli en liesse à Copargo


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 28 (...)
Lire la suite

« Nous nous trouvons un peu au début de la révolution béninoise » (Robert (...)


13 avril 2019 par Dg24h
Suite à la sortie médiatique de Patrice Talon, président de la (...)
Lire la suite

Talon tient au respect de l’ordre constitutionnel


12 avril 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat au cours de son entretien, tout en expliquant la (...)
Lire la suite

« Prendre une ordonnance serait un coup d’Etat » (P. Talon)


12 avril 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon à la faveur (...)
Lire la suite

Le chef de l’État face au peuple demain


10 avril 2019 par Dg24h
Une fois de plus le chef de l’État sera face au peuple demain jeudi dans (...)
Lire la suite

La coopération se renforce dans le domaine de la santé


10 avril 2019 par Dg24h
Dans le but d’améliorer la qualité des soins offerts aux populations, le (...)
Lire la suite

Plusieurs écoles et habitations décoiffées


9 avril 2019 par Dg24h
Une tornade survenue dans la soirée de dimanche 07 avril 2019 à (...)
Lire la suite

Chantal Ahyi, une voix d’or au sein du BR


7 avril 2019 par Dg24h
L’émission ‘’Carte sur Table’’ de Océan Fm a reçu ce dimanche 07 avril 2019, (...)
Lire la suite

UP et BR fixés sur leur position sur le bulletin unique


4 avril 2019 par Dg24h
La Commission électorale nationale autonome (CENA) a procédé ce matin du (...)
Lire la suite

Échauffourées entre forces de l’ordre et manifestants


4 avril 2019 par Dg24h
L’opposition béninoise a organisé la mobilisation ce jeudi matin pour (...)
Lire la suite

La date des élections maintenue au 28 avril


3 avril 2019 par La Rédaction
Réunis en Conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019, le (...)
Lire la suite

L’UDBN invite la classe politique à préserver la paix


3 avril 2019 par La Rédaction
Face à la situation sociopolitique difficile que traverse le Bénin, le (...)
Lire la suite

Compte rendu du Conseil des Ministres


3 avril 2019 par La Rédaction
Compte rendu du Conseil des Ministres Le gouvernement s’est réuni en (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information