dimanche, 25 août 2019 •

395 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les leaders africains tiennent un sommet pour une Afrique sans conflits




Les leaders nationaux africains se sont rassemblés pour laisser la paix en héritage aux générations futures

Le 10 août, pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance de l’ancien président de l’Afrique du Sud Nelson Mandela et de l’activiste des droits humains Albertina Sisulu, le Sommet pour la paix des leaders africains a eu lieu à l’hôtel Hilton à Gauteng, Johannesburg, Afrique du Sud pour discuter des moyens d’atteindre une Afrique sans conflits. L’ancien Président du Mozambique, le Président de l’Assemblée nationale de Madagascar, la Reine Mère de la Royal Bakokeng Nation, le prince royal du royaume de l’eSwatini (Swaziland), les vice-présidents de parlement, les anciens vice-présidents, entre autres, y participaient.
Ce sommet a été organisé conjointement par le comité d’organisation du sommet pour la paix des leaders africains, Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), le Groupe International des Femmes pour la Paix (IWPG) et le Groupe International de la Jeunesse pour la Paix (IPYG). Il a rappelé les rôles des leaders dans la consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique et proposé un plan pour la mise en oeuvre de l’ « Agenda 2063 » de l’UA.
Les organisateurs ont expliqué que le but de ce Sommet était de sensibiliser les leaders à leurs rôles et d’achever une Afrique pacifique au milieu du récent conflit politique au Zimbabwe et de la discrimination à l’embauche basée sur le niveau de l’éducation ou le sexe qui existe dans la société africaine.
S.E. Joaquim Alberto, ancien Président du Mozambique, a dit, « Aujourd’hui j’ai entendu parler de la cessation des guerres et que tout le monde veut la paix et non la guerre. Cependant, il y a une chose que je voudrais ajouter, et c’est que la cessation des guerres n’est pas possible sans la cessation des conflits individuels et familiaux. Et nos enfants ont besoin de recevoir l’éducation à la paix et d’apprendre la culture de paix. »
S.E. Veronica Nataniel Macamo, Présidente de l’Assemblée nationale du Mozambique a déclaré, « Je crois que la paix peut être instaurée à travers la Déclaration pour la Paix et la Cessation des Guerres (DPCW) et j’espère que toutes les nations pourront atteindre la paix non seulement pour les générations futures mais aussi pour notre génération actuelle. »
Un discours du président Man Hee Lee d’HWPL, une ONG internationale qui a coorganisé ce sommet, a suivi. « Je suis venu en Afrique pour parler de l’oeuvre de la paix. D’innombrables personnes ont travaillé pour la paix sur cette planète, cependant combien de paix avons-nous aujourd’hui ? », a-t-il demandé en appelant les auditeurs à agir pour la paix. Il a aussi parlé de la manière dont il a confirmé le désir universel pour la paix à travers 29 voyages autour du monde, en disant, « Il n’y a rien de plus grand que nous puissions laisser comme héritage aux générations futures que de mettre fin à la guerre sur cette planète et de créer la paix. »
Son Altesse Royale le Prince Hlangusempi, ministre de la Planification économique et du développement, a participé à cet événement comme émissaire spécial du roi de l’eSwatini. Il a signé une « Déclaration de solidarité nationale pour la promotion de la DPCW » comme soutien national pour la consolidation de la paix dans un cadre mondial. Egalement signée par le Président des Seychelles, la déclaration représente un soutien officiel pour la DPCW à travers la signature du chef de l’Etat en fonction.
La DPCW est un document légal rédigé par HWPL et proclamé le 14 mars 2016, visant à créer un instrument juridiquement contraignant pour la cessation des guerres et la paix. Elle est composée de 10 articles et 38 clauses, et propose des principes globaux comme la résolution pacifique des conflits, la promotion des relations amicales entre les Etats, la liberté de religion et la diffusion d’une culture de paix, pour faire avancer la paix dans les nations et les sociétés civiles.
L’événement a été diffusé en direct via la chaîne de télévision sud-africaine eNCA et le fournisseur de nouvelles Internet EA.]
HWPL est une ONG affiliée au Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies dont les principales initiatives de paix sont d’établir un droit international pour la paix, une harmonie interconfessionnelle entre les religions et une éducation à la paix. En tant qu’organisation partenaire d’HWPL, l’IPYG approuve la campagne Lettre de Paix pour promouvoir la participation de la jeunesse dans la consolidation de la paix en collectant des lettres d’appui pour la paix adressées aux leaders nationaux.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 août 2018 par Dg24h


Les salaires réduits de 25% à l’Hôpital de zone d’Allada Toffo-Zè


25 août 2019 par Dg24h
L’hôpital de Zone d’Allada-Toffo-Zè procède à un abattement des salaires à (...)
Lire la suite

L’artiste Koffi Gahou a tiré sa révérence


25 août 2019 par Dg24h
Un grand homme des arts et de la culture s’en est allé. Il s’agit de (...)
Lire la suite

Deux morts et plusieurs blessés dans un accident


24 août 2019 par Dg24h
Deux morts, c’est le bilan d’un accident de circulation survenu dans (...)
Lire la suite

Les compositions se déroulent en dehors de quelques incidents


24 août 2019 par Dg24h
L’évaluation diagnostique des enseignants Agents Contractuels de l’Etat (...)
Lire la suite

Faible participation dans certains départements


24 août 2019 par Dg24h
Plus de 18.000 enseignants reversés en 2008 sont appelés à composer ce (...)
Lire la suite

La Fbf en assemblée générale samedi


23 août 2019 par Dg24h
Les membres de la Fédération béninoise de football (Fbf) tiennent ce (...)
Lire la suite

Des ghettos démantelés, des motos volées retrouvées


22 août 2019 par La Rédaction
Les agents du commissariat de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi, (...)
Lire la suite

Retrouvailles des Tchabè de l’association Ajóbí du 06 au 08 (...)


22 août 2019 par Dg24h
Chaque année, les membres de l’Association des Tchabè pour le (...)
Lire la suite

L’espace vert de Houéyiho en état de délabrement avancé


22 août 2019 par Dg24h
Des sachets, de mauvaises herbes, de feuilles mortes, de petits tas (...)
Lire la suite

La CSPIB invite les enseignants à composer samedi


21 août 2019 par Dg24h
La Centrale des Syndicats des Secteurs Privé, Parapublic et Informel du (...)
Lire la suite

La Fondation L’Oréal renforce son action pour les Femmes et la (...)


21 août 2019 par Dg24h
Paris, le 20 août 2019 - Le programme régional Pour les Femmes et la (...)
Lire la suite

José Tonato avertit les auteurs d’actes d’incivisme


21 août 2019 par Dg24h
Le ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato (...)
Lire la suite

Plusieurs bandits aux mains de la police


20 août 2019 par Dg24h
Les patrouilles permanentes organisées de jour comme de nuit par la (...)
Lire la suite

La Carrière de certains douaniers en sursis


20 août 2019 par Dg24h
Va-t-on vers la suppression dėfinitive des activitės des individus (...)
Lire la suite

Des pratiques occultes pour intimider les candidats


20 août 2019 par Dg24h
La polémique autour de l’évaluation diagnostique des enseignants vient de (...)
Lire la suite

La FESYNSEN appelle les enseignants à participer à l’évaluation du 24 (...)


19 août 2019 par Dg24h
Les responsables et animateurs de sept (07) radios communautaires des (...)
Lire la suite

Le PAM renforce ses liens avec les radios communautaires du (...)


19 août 2019 par Dg24h
Les responsables et animateurs de sept (07) radios communautaires des (...)
Lire la suite

Me Habib Bah n’est plus


19 août 2019 par Dg24h
Le Barreau béninois a encore perdu un de ses avocats. Il s’agit de Me (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information