samedi, 21 septembre 2019 •

383 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les leaders africains tiennent un sommet pour une Afrique sans conflits




Les leaders nationaux africains se sont rassemblés pour laisser la paix en héritage aux générations futures

Le 10 août, pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance de l’ancien président de l’Afrique du Sud Nelson Mandela et de l’activiste des droits humains Albertina Sisulu, le Sommet pour la paix des leaders africains a eu lieu à l’hôtel Hilton à Gauteng, Johannesburg, Afrique du Sud pour discuter des moyens d’atteindre une Afrique sans conflits. L’ancien Président du Mozambique, le Président de l’Assemblée nationale de Madagascar, la Reine Mère de la Royal Bakokeng Nation, le prince royal du royaume de l’eSwatini (Swaziland), les vice-présidents de parlement, les anciens vice-présidents, entre autres, y participaient.
Ce sommet a été organisé conjointement par le comité d’organisation du sommet pour la paix des leaders africains, Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), le Groupe International des Femmes pour la Paix (IWPG) et le Groupe International de la Jeunesse pour la Paix (IPYG). Il a rappelé les rôles des leaders dans la consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique et proposé un plan pour la mise en oeuvre de l’ « Agenda 2063 » de l’UA.
Les organisateurs ont expliqué que le but de ce Sommet était de sensibiliser les leaders à leurs rôles et d’achever une Afrique pacifique au milieu du récent conflit politique au Zimbabwe et de la discrimination à l’embauche basée sur le niveau de l’éducation ou le sexe qui existe dans la société africaine.
S.E. Joaquim Alberto, ancien Président du Mozambique, a dit, « Aujourd’hui j’ai entendu parler de la cessation des guerres et que tout le monde veut la paix et non la guerre. Cependant, il y a une chose que je voudrais ajouter, et c’est que la cessation des guerres n’est pas possible sans la cessation des conflits individuels et familiaux. Et nos enfants ont besoin de recevoir l’éducation à la paix et d’apprendre la culture de paix. »
S.E. Veronica Nataniel Macamo, Présidente de l’Assemblée nationale du Mozambique a déclaré, « Je crois que la paix peut être instaurée à travers la Déclaration pour la Paix et la Cessation des Guerres (DPCW) et j’espère que toutes les nations pourront atteindre la paix non seulement pour les générations futures mais aussi pour notre génération actuelle. »
Un discours du président Man Hee Lee d’HWPL, une ONG internationale qui a coorganisé ce sommet, a suivi. « Je suis venu en Afrique pour parler de l’oeuvre de la paix. D’innombrables personnes ont travaillé pour la paix sur cette planète, cependant combien de paix avons-nous aujourd’hui ? », a-t-il demandé en appelant les auditeurs à agir pour la paix. Il a aussi parlé de la manière dont il a confirmé le désir universel pour la paix à travers 29 voyages autour du monde, en disant, « Il n’y a rien de plus grand que nous puissions laisser comme héritage aux générations futures que de mettre fin à la guerre sur cette planète et de créer la paix. »
Son Altesse Royale le Prince Hlangusempi, ministre de la Planification économique et du développement, a participé à cet événement comme émissaire spécial du roi de l’eSwatini. Il a signé une « Déclaration de solidarité nationale pour la promotion de la DPCW » comme soutien national pour la consolidation de la paix dans un cadre mondial. Egalement signée par le Président des Seychelles, la déclaration représente un soutien officiel pour la DPCW à travers la signature du chef de l’Etat en fonction.
La DPCW est un document légal rédigé par HWPL et proclamé le 14 mars 2016, visant à créer un instrument juridiquement contraignant pour la cessation des guerres et la paix. Elle est composée de 10 articles et 38 clauses, et propose des principes globaux comme la résolution pacifique des conflits, la promotion des relations amicales entre les Etats, la liberté de religion et la diffusion d’une culture de paix, pour faire avancer la paix dans les nations et les sociétés civiles.
L’événement a été diffusé en direct via la chaîne de télévision sud-africaine eNCA et le fournisseur de nouvelles Internet EA.]
HWPL est une ONG affiliée au Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies dont les principales initiatives de paix sont d’établir un droit international pour la paix, une harmonie interconfessionnelle entre les religions et une éducation à la paix. En tant qu’organisation partenaire d’HWPL, l’IPYG approuve la campagne Lettre de Paix pour promouvoir la participation de la jeunesse dans la consolidation de la paix en collectant des lettres d’appui pour la paix adressées aux leaders nationaux.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 août 2018 par Dg24h


Un séminaire pour renforcer les capacités des députés


20 septembre 2019 par Dg24h
« Enjeux et défis de la 8ème législature de l’Assemblée nationale du Bénin (...)
Lire la suite

15 morts sur la route de Porto-Novo


20 septembre 2019 par Dg24h
Un accident de circulation a eu lieu dans l’après-midi de ce vendredi 20 (...)
Lire la suite

Un redoutable bandit arrêté


20 septembre 2019 par La Rédaction
Le sieur Donatien M’PO, un redoutable bandit opérant à Natitingou a été (...)
Lire la suite

Un braqueur présumé abattu par la police à Pahou


19 septembre 2019 par La Rédaction
Recherché depuis quelques temps par la Police, le braqueur présumé (...)
Lire la suite

Une centaine de téléphones achetés à 19 millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de gestion 2018 de la Compagnie béninoise de navigation maritime (...)
Lire la suite

L’UE œuvre pour la réduction des risques liées au climat


19 septembre 2019 par Dg24h
La Délégation de l ’Union Européenne (UE) au Bénin, s’engage résolument (...)
Lire la suite

De graves irrégularités relevées au CNCB


19 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) n’a pas eu l’avis (...)
Lire la suite

Des irrégularités estimées à des centaines de millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de l’exercice 2018 de la Compagnie béninoise de navigation (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 2 ans de prison


19 septembre 2019 par Dg24h
Le sieur Emmanuel Agossa, âgé de 25 ans, marié et père de cinq enfants a (...)
Lire la suite

Un policier tué dans un accident de circulation


17 septembre 2019 par La Rédaction
L’accident s’est produit lundi 16 septembre 2019 à Sèmè-Podji. Un (...)
Lire la suite

La Police dégage les ’’réfugiés’’ des salles de classe


17 septembre 2019 par Dg24h
C’est grâce à l’intervention de la Police républicaine que les élèves de (...)
Lire la suite

Le préfet du Borgou constate l’effectivité de la rentrée à (...)


16 septembre 2019 par Dg24h
Le préfet du Borgou n’est pas resté coincé dans son bureau ce lundi 16 (...)
Lire la suite

ESAE et SALITAS font match nul à Cotonou


16 septembre 2019 par La Rédaction
L’équipe des Étudiants d’Esae (l’Ecole Supérieure, d’Administration, (...)
Lire la suite

Un bus détruit par le feu vers Bassila


15 septembre 2019 par Dg24h
Un nouveau coup dur pour les transports en commun. En mois de 48 h (...)
Lire la suite

L’Office du Bac apporte un démenti formel


15 septembre 2019 par Dg24h
L’Office du Bac à travers un message vient de démentir l’information (...)
Lire la suite

Une jeune fille décède suite à la punition de ses parents


14 septembre 2019 par La Rédaction
Triste réalité dans l’arrondissement de Garou, dans la commune de (...)
Lire la suite

Des mutations au ministère des enseignements secondaire


14 septembre 2019 par Dg24h
Par arrêté n°031 en date du vendredi 13 septembre, le ministre Mahougnon (...)
Lire la suite

Un mort et un blessé à Paouignan


14 septembre 2019 par Dg24h
Un accident de la route a lieu ce samedi 14 septembre vers 12h à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information