lundi, 20 mars 2023 •

672 visiteurs en ce moment

Forum mondial sur la nutrition de l’Enfant 2022 au Bénin

Le modèle d’approche de cantine scolaire de l’Epp Lago séduit les participants




Cotonou, la capitale économique du Bénin abrite depuis lundi 24 octobre 2022, les travaux de la 23è édition du Forum mondial sur la nutrition de l’Enfant autour du programme d’alimentation scolaire. Dans le cadre de cette rencontre mondiale, les participants ont effectué une visite de terrain, jeudi 27 octobre 2022, dans les écoles à cantine.
L’objectif de la visite de terrain est de constater le modèle d’approche intégrée de cantine scolaire mis en œuvre au Bénin et qui impacte déjà positivement tant l’école, la communauté, l’économie béninoise et l’apport nutritif des enfants.
A l’Epp Lago dans la commune de Dangbo, département de l’Ouémé, les visiteurs ont ont exprimé leur satisfaction par rapport à leur constat, s’agissant de la gestion de la cantine scolaire. Aussi, ont-ils félicité les acteurs dont le Chef de l’Etat Patrice Talon et son gouvernement pour avoir porté cette initiative de cantine scolaire.

Ils sont impressionnés du modèle d’approche intégrée de cantine scolaire initié à travers le Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (Pnasi), initiative du Gouvernement de Patrice Talon dont la mise en œuvre a été confiée au Programme alimentaire mondial (Pam).
Les participants de la 23è édition du Forum mondial sur la nutrition de l’Enfant ont effectué, une visite de travail, jeudi dernier, à l’Ecole primaire publique (Epp Lago) dans la commune de Dangbo.
Plusieurs pays étaient représentés à cette 23è Forum mondial sur la nutrition de l’Enfant.
Parmi les participants, il y avait entre autres, le deputy Director Gcnf Heidi Kessler, la ministre zimbabwéenne en charge de l’éducation, Evelyn Ndlovu, la Directrice et représentante résidente du Pam au Sénégal Fatiha Terki, le Représentant résident du Pam Togo, Aboubacar Koisha et le Représentant résident du Pam au Bénin, Ali Ouattara.

Dans cette école à cantine, ils ont visité les enfants en train de prendre le repas de midi. Ils ont pu apprécier le fonctionnement qui sort de l’ordinaire et l’approche intégrée identifiée du programme gouvernemental des cantines scolaires mis en œuvre dans cet établissement.
Les hôtes ont également découvert, le jardin scolaire qui appuie la cantine en apport nutritif, la forte mobilisation de la communauté autour de la cantine scolaire, le bloc de cantine, la cuisine, le réfectoire, le magasin, le joyau qui offre un véritable confort aux enfants. Ils se sont également imprégnés des activités génératrices de revenus qui sont menées autour de la cantine scolaire pour le bien des enfants et de la communauté. Les visiteurs ont pu échanger avec les femmes à la cuisine et un groupement de femmes très engagées dans l’accompagnement de la cantine scolaire de la localité. Ce groupement apporte les fruits de ses activités à l’évolution de la cantine scolaire.
Les visiteurs ont tous salué le progrès que connaît la mise en œuvre du Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (Pnasi). Pour eux, le Bénin est simplement un exemple en matière de mise en œuvre du programme des cantines scolaires.

Les impressions à la fin de la visite

Deputy Director Gcnf Heidi Kessler
« Nous sommes ravis d’accueillir le forum ici au Bénin en 2022. Nous avons été très impressionnés par l’investissement que le gouvernement a fait, l’annonce du Président Talon de continuer à investir dans l’alimentation scolaire et le partenariat en cours avec le Programme Alimentaire Mondial et le Catholic Relief Services. C’est très impressionnant de voir les infrastructures, de voir les latrines, de voir les dispositifs de lavage de mains, un jardin scolaire très impressionnant. Tout le monde travaille plus dur pour s’assurer que les enfants sont prêts à apprendre »

Ministre zimbabwéenne en charge de l’éducation, Evelyn Ndlovu
« Je suis très impressionnée par la qualité de l’accueil que nous avons reçu de la communauté. Nous sommes également impressionnés par la préparation du repas, le jardin et les femmes qui vendent certains de leurs produits. Pour les enseignants de l’école, c’est une bonne impression pour nous en tant que Zimbabwéens parce que nous apprenons comment nous pouvons améliorer la qualité de l’alimentation dans notre propre pays. Le repas était bien, l’environnement idyllique. Nous avons été très impressionnés, les enfants s’amusent, le repas comprend des légumes, du poisson qui très nutritif et très sain pour les enfants. Les enfants ont besoin de légumes ! Une combinaison de légumes et d’autres minéraux dans le repas. Et nous constatons que le repas est très nutritif avec toutes les vitamines dont les enfants ont besoin. En même temps, ils ont reçu des bananes qui sont cultivées dans la localité. Donc vous utilisez de la production locale pour nourrir vos enfants et c’est exactement ce qu’il faut. Accroître aussi l’agriculture autour de l’école que nous avons vue. C’est-à-dire soutenir le programme d’alimentation scolaire en dehors de l’école, des donateurs et du Programme Alimentaire mondial. C’est une bonne équipe de gestion que nous avons vue aujourd’hui ».

Représentante résidente du Pam au Sénégal, Fatiha Terki
« Au Sénégal, nous avons un programme qui est similaire au Pnasi du Bénin. Nous sommes extrêmement impressionnés par le fonctionnement des cantines scolaires au Bénin. Ce qui est important à noter, c’est l’engagement du Président de la République M. Patrice Talon. Il est en train de faire un travail extraordinaire à la population du Bénin. Son engagement pour la couverture à 100% de toutes les écoles, un engagement sans précédent dans la région. Je crois que les présidents des autres pays doivent apprendre de lui, s’inspirer du travail qui est fait au Bénin (…). Nous avons vu un jardin scolaire qui produit de légumes aux enfants. L’Epp Lago est une école moderne dans la mesure où il y a un réfectoire pour les enfants, il y a tous les magasins d’entreposage, il y a la cuisine. Ce qui nous a plus impressionnés, c’est l’engagement de la communauté. Les mamans qui travaillent aussi bien dans les jardins que dans la cuisine. Tout ceci est un exemple, un modèle dans la sous-région. Je vais plaider pour que le gouvernement du Sénégal vienne voir le travail qui se fait au Bénin et s’inspirer de son modèle ».

Représentant résident du Pam Togo, Aboubacar Koisha

« Effectivement depuis lundi, nous sommes ici dans le cadre de ce forum. Je puis vous dire que je suis satisfait. Je voudrais d’abord commencer par féliciter les autorités du Bénin pour le courage et pour l’engagement pour soutenir ce programme de cantine scolaire. Ce qui est aujourd’hui une référence en Afrique, surtout en Afrique de l’Ouest. C’est le seul pays où le gouvernement s’engage à porter la cantine scolaire dans 100% des écoles. C’est un cas d’école. Je voudrais aussi féliciter le Pam qui assure le côté logistique. Ce n’est pas une chose aisée pour s’assurer que chaque enfant dans toutes ces écoles puisse manger à leur faim avec la qualité et l’hygiène qu’il faut. Nous allons apprendre beaucoup de choses ici. Vous voyez ce beau bâtiment construit par MTN, juste pour le réfectoire. On ne trouve pas ça dans tous les pays. Nous avons vu le jardin scolaire, nous avons vu le groupement des femmes qui travaillent pour soutenir le programme de cantine scolaire. C’est comme ça qu’on peut pérenniser ce programme. Il ne suffit pas seulement de mettre le repas sur la table des enfants mais tout ce qui se passe autour, cet aspect d’intégration, est un cas d’école que nous souhaiterions apporter dans nos différents pays. »

Représentant résident du Pam au Bénin, Ali Ouattara
« C’est vraiment de la satisfaction. Il faut reconnaître que cet engagement du gouvernement ne peut pas nous laisser insensible. Nous sommes dans la même dynamique pour accompagner le gouvernement. Il se trouve que dans le passé, nous avions dans plusieurs pays, l’expertise de mettre en œuvre les cantines scolaires. Le gouvernement a eu confiance en nous et nous devons aussi répondre pour pouvoir donner satisfaction, non pas seulement au gouvernement mais aussi à la communauté et aux enfants. L’avenir du pays, ce sont les enfants. Si nous assurons une bonne nutrition aux enfants, nous assurons un capital humain qui pourra apporter beaucoup plus à l’économie nationale, à la société en général. C’est pourquoi, il faut investir dans les enfants. Et là, le combat que nous menons est le combat pour pouvoir construire un avenir radieux sur la base de la consolidation de la base au niveau des enfants. C’est donc une satisfaction pour nous en tant que Programme alimentaire mondial d’accompagner le gouvernement dans ce processus. Nous remercions le gouvernement pour la confiance placée en nous. Vous avez suivi les discours d’ouverture du ministre du développement qui a dit que l’intention du gouvernement c’est de passer à 100%. Nous sommes à un taux de couverture de 75%, soit 5.335 écoles, et nous avons 7.500 écoles devant vous, donc il y a deux mille et quelques écoles qui devraient être inscrites à la cantine scolaire. Nous travaillons à développer également des partenariats parce qu’il faut tout un ensemble d’éléments qui entourent la nourriture au niveau de l’école. Il faut de l’eau, des infrastructures, des réfectoires, des magasins. Il faut également des structures d’accompagnement. Nous sommes en train de traverser un processus qui est d’augmenter la part de la production locale dans ce que nous apportons dans la cantine scolaire. C’est un défi que nous lançons. En tant que Pam et en tant que gouvernement, nous devons assurer que les aliments qui sont apportés au niveau des cantines scolaires sont produits au niveau local. Cela va permettre de développer l’économie locale. Nous sommes en train de travailler avec d’autres partenaires pour renforcer la capacité des petits producteurs afin qu’ils produisent en qualité et en quantité de sorte que nous puissions augmenter le volume des achats locaux pour accompagner les cantines scolaires. Ce sont les perspectives que nous nous donnons ».

Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

28 octobre 2022 par Ignace B. Fanou




Liste des personnes détenues sans jugement depuis 10 à 20 (...)


19 mars 2023 par Marc Mensah
Le constitutionnaliste Joël Aïvo a écrit depuis la prison au ministre de (...)
Lire la suite

Un véhicule calciné ce samedi à Aplahoué


18 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un véhicule a pris feu samedi 18 mars 2023 à Lodji, une localité de la (...)
Lire la suite

Des éléphants en divagation sèment la terreur à Malanville


18 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un troupeau d’éléphants a envahi Boïffo, un village de l’arrondissement de (...)
Lire la suite

04 cybercriminels arrêtés à Grand-Popo


17 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les agents de l’Office central de répression de la cybercriminalité (...)
Lire la suite

Un élève emporté par la mer à Fidjrossè


17 mars 2023 par Akpédjé Ayosso
La mer a emporté ce jeudi 16 mars 2023, un élève en balade sur la plage (...)
Lire la suite

Un jeune meurt dans un accident à Ifangni


17 mars 2023 par Akpédjé Ayosso
De grands tuyaux installés sur la voie dans le cadre d’un projet à (...)
Lire la suite

Le recteur rejette la demande de suppression de soutenance des (...)


16 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le recteur n’est pas favorable à la demande de suppression des (...)
Lire la suite

Un bébé repêché vivant d’une latrine de 25 mètres


16 mars 2023 par Marc Mensah
Un bébé a été repêché vivant d’un e latrine de 25 mètres de profondeur par (...)
Lire la suite

Lancement des inscriptions pour le Hadj 2023


16 mars 2023 par Ignace B. Fanou
Par communiqué en date du 15 mars 2023, le ministre des Affaires (...)
Lire la suite

L’appel du ministre Karimou aux enseignants et élèves


15 mars 2023 par Marc Mensah
Les enseignants en situation de classe, en poste sédentaire, les (...)
Lire la suite

Comité national et Sous-Comités missionnés pour la réussite du (...)


15 mars 2023 par Marc Mensah
Les membres du Comité national et des différents Sous-Comités du (...)
Lire la suite

Un conducteur de tricycle meurt dans un accident


14 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A Sirarou, une localité de la commune de N’Dali dans le Borgou, un (...)
Lire la suite

Une patronne tue par inadvertance son apprenti à Bohicon


13 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A Kpatalokoli, une localité de la commune de Bohicon, département du (...)
Lire la suite

Le corps d’une jeune fille repêché d’un puits


12 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le corps en état de putréfaction d’une jeune fille a été repêché d’un (...)
Lire la suite

Le mur d’une mosquée s’écroule et tue un apprenti maçon


12 mars 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un jeune apprenti maçon a perdu la vie jeudi 09 mars 2023 suite à (...)
Lire la suite

Des œuvres de 3 artistes exposées à l’Institut Français


11 mars 2023 par Akpédjé Ayosso
Trois artistes béninois exposent leurs œuvres à l’Institut Français du (...)
Lire la suite

Les finalistes MLK Slam Contest récompensés


11 mars 2023 par Marc Mensah
L’ambassade des Etats Unis d’Amérique près le Bénin a récompensé, jeudi 09 (...)
Lire la suite

4500 kg de chanvre indien saisis en 2022


11 mars 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La douane béninoise en plus de sa mission de mobilisation des recettes (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires