jeudi, 20 septembre 2018 •

185 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Évaluation des enseignants du primaire

Le boycott, comme prétexte pour ne pas découvrir leur incompétence




La reprise des évaluations, test de compétence des instituteurs est boycottée par certains enseignants du primaire. Une attitude qui révèle leur manque de courage à révéler leur niveau de médiocrité au public.

La baisse de niveau des élèves aujourd’hui est décriée sur tous les toits. Le faible ou l’insuffisance de niveau des enseignants surtout à la base constitue prioritairement la cause soupçonnée de ce dysfonctionnement. C’est donc pour combler le déficit intellectuel de ces enseignants de la maternelle et du primaire que le gouvernement a décidé d’évaluer le niveau de ceux-ci en vue de combler le manque par des formations ciblées. Malheureusement, les enseignants du primaire boycottent la deuxième évaluation organisée à leur intention pour la cause. La volonté du gouvernement étant de mettre en place au titre de la formation continue des enseignants, des programmes de renforcement de capacités pertinentes répondant à leurs besoins. Pour ce faire, il fallait trouver le juste milieu pour jauger la compétence des uns et des autres. C’est dans cet objectif que le gouvernement a entrepris de réaliser un diagnostic de leurs capacités pédagogiques. L’enjeu de cette évaluation et pour l’avenir de l’école béninoise impose à ce que les enseignants reprennent l’évaluation de nouveau. Ce qui permettra d’assurer la participation de tous, dans des conditions d’organisation et de crédibilité requises.
La décision de boycott prise par certains enseignants du primaire montre leur mauvaise foi et témoigne de leur incompétence sur le terrain.
Il faut dire que le gouvernement avait l’ambition au départ de sortir de l’école, les enseignants politiquement recrutés sans aucun niveau pédagogique, ni intellectuel. Certains sont mêmes détenteurs de faux diplômes ou ne remplissent pas les conditions pour l’exercice du métier d’enseignant. Aujourd’hui, les faits donnent raison au gouvernement, au regard de la volonté délibérée de certains à bloquer le processus.
Selon les informations issues de la dernière évaluation émaillée d’irrégularités, il s’est avéré des cas de tricherie dans le rang de ces éducateurs recrutés pour accompagner les enfants dans la bonne conduite et leur offrir l’opportunité de développer leurs aptitudes.
Les comportements antisociaux développés par ces enseignants montrent la perte des valeurs dans le secteur éducatif béninois.
Les mesures prises cette fois-ci par les autorités pour mieux suivre les examens font aussi peur à certains qui ne peuvent rien donner que de jeter quelques coups d’œil sur les copies de leurs collègues. Ce qui est déplorable pour l’avenir des apprenants.
Le boycott des évaluations par les enseignants du primaire permet au gouvernement de revenir sur sa décision. Celle de sortir de la fonction, les enseignants politiques recrutés et ceux sans un niveau intellectuel moyen. Aujourd’hui, il est clair que la baisse de niveau des écoliers et élèves est imputée à l’incompétence de ces instituteurs qui ont intégré la profession ’’par accident’’.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 juillet 2018 par Dg24h



La Boad accorde 20 milliards FCFA au gouvernement

20 septembre 2018 par Dg24h
L’ambition du gouvernement de construire 9000 logements sociaux se (...)
Lire la suite

Les agents de santé renvoyés de l’aéroport et des frontières

20 septembre 2018 par Dg24h
La présence des agents de santé à l’aéroport de Cotonou et aux frontières (...)
Lire la suite

MTN propose trois nouvelles solutions aux entreprises

20 septembre 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile Mtn ne cesse de rechercher des solutions (...)
Lire la suite

Une loi en vue pour sanctionner les auteurs des grossesses en milieu (...)

20 septembre 2018 par Dg24h
Les nombreux cas de grossesses enregistrés dans les différents (...)
Lire la suite

Le gouvernement s’active pour la livraison dans le délai

20 septembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 18 septembre 2018, a statué sur (...)
Lire la suite

Vers l’adoption d’un cadre réglementaire applicable aux entreprises (...)

20 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement, réuni en conseil des ministres, ce mercredi 19 (...)
Lire la suite

Porto-Novo se prépare pour la 3ème édition du Festival International

19 septembre 2018 par Dg24h
Le maire Emmanuel Zossou a annoncé au cours d’une conférence, la 3ème (...)
Lire la suite

Le budget du parlement revu à la baisse

19 septembre 2018 par Dg24h
D’un montant de 30 995 906 403 F CFA dans l’avant-projet au départ, le (...)
Lire la suite

La Cour déboute Agbodjan et Akoha

19 septembre 2018 par Dg24h
Par requête en date à Cotonou du 02 juin 2017, Serge Roberto Agbodjan, a (...)
Lire la suite

Patrice Talon fait renaître Maria Gléta de ses cendres

19 septembre 2018 par Dg24h
La centrale mort-née de Maria Gléta a trouvé une issue favorable grâce à (...)
Lire la suite

La Société civile et les ministères sectoriels renforcent leur synergie (...)

19 septembre 2018 par Dg24h
Social Watch Bénin a organisé, ce mardi 18 septembre 2018, à Cotonou une (...)
Lire la suite

Les gymnastes béninois remportent 10 médailles

18 septembre 2018 par Dg24h
3 médailles en Or, 5 en Argent et 2 de Bronze, voilà la moisson des (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo offre Flash live tour aux jeunes de Bohicon

17 septembre 2018 par Dg24h
En vue de clôturer les vacances en beauté, le maire de la commune de (...)
Lire la suite

3179 écoles dotées de cantines scolaires

17 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement du Nouveau départ a prévu pour le compte de l’année (...)
Lire la suite

Le Nigéria et le Niger apportent leurs soutiens au Bénin

17 septembre 2018 par Dg24h
Suite à l’effondrement du pont de Malanville, une délégation du Nigeria et (...)
Lire la suite

Les localités riveraines du fleuve Mono en état d’alerte

14 septembre 2018 par Dg24h
Les localités situées dans les environs du fleuve Mono sont menacées (...)
Lire la suite

Plus de 12 milliards FCFA pour apaiser les revendications

14 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement injecte de 12 milliards 378 millions de francs CFA (...)
Lire la suite

11 véhicules déployés dans la ville de Ouidah

13 septembre 2018 par Dg24h
Les populations de la cité de Ouidah bénéficient désormais de la flotte (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires