mardi, 18 juin 2019 •

312 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Évaluation des enseignants du primaire

Le boycott, comme prétexte pour ne pas découvrir leur incompétence




La reprise des évaluations, test de compétence des instituteurs est boycottée par certains enseignants du primaire. Une attitude qui révèle leur manque de courage à révéler leur niveau de médiocrité au public.

La baisse de niveau des élèves aujourd’hui est décriée sur tous les toits. Le faible ou l’insuffisance de niveau des enseignants surtout à la base constitue prioritairement la cause soupçonnée de ce dysfonctionnement. C’est donc pour combler le déficit intellectuel de ces enseignants de la maternelle et du primaire que le gouvernement a décidé d’évaluer le niveau de ceux-ci en vue de combler le manque par des formations ciblées. Malheureusement, les enseignants du primaire boycottent la deuxième évaluation organisée à leur intention pour la cause. La volonté du gouvernement étant de mettre en place au titre de la formation continue des enseignants, des programmes de renforcement de capacités pertinentes répondant à leurs besoins. Pour ce faire, il fallait trouver le juste milieu pour jauger la compétence des uns et des autres. C’est dans cet objectif que le gouvernement a entrepris de réaliser un diagnostic de leurs capacités pédagogiques. L’enjeu de cette évaluation et pour l’avenir de l’école béninoise impose à ce que les enseignants reprennent l’évaluation de nouveau. Ce qui permettra d’assurer la participation de tous, dans des conditions d’organisation et de crédibilité requises.
La décision de boycott prise par certains enseignants du primaire montre leur mauvaise foi et témoigne de leur incompétence sur le terrain.
Il faut dire que le gouvernement avait l’ambition au départ de sortir de l’école, les enseignants politiquement recrutés sans aucun niveau pédagogique, ni intellectuel. Certains sont mêmes détenteurs de faux diplômes ou ne remplissent pas les conditions pour l’exercice du métier d’enseignant. Aujourd’hui, les faits donnent raison au gouvernement, au regard de la volonté délibérée de certains à bloquer le processus.
Selon les informations issues de la dernière évaluation émaillée d’irrégularités, il s’est avéré des cas de tricherie dans le rang de ces éducateurs recrutés pour accompagner les enfants dans la bonne conduite et leur offrir l’opportunité de développer leurs aptitudes.
Les comportements antisociaux développés par ces enseignants montrent la perte des valeurs dans le secteur éducatif béninois.
Les mesures prises cette fois-ci par les autorités pour mieux suivre les examens font aussi peur à certains qui ne peuvent rien donner que de jeter quelques coups d’œil sur les copies de leurs collègues. Ce qui est déplorable pour l’avenir des apprenants.
Le boycott des évaluations par les enseignants du primaire permet au gouvernement de revenir sur sa décision. Celle de sortir de la fonction, les enseignants politiques recrutés et ceux sans un niveau intellectuel moyen. Aujourd’hui, il est clair que la baisse de niveau des écoliers et élèves est imputée à l’incompétence de ces instituteurs qui ont intégré la profession ’’par accident’’.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 juillet 2018 par Dg24h


Tchaourou retrouve la paix


18 juin 2019 par Dg24h
Afin d’assurer une paix durable dans la région, le chef de l’État a (...)
Lire la suite

Les maisons de tolérance interdites aux mineurs


18 juin 2019 par Dg24h
Par un arrêté préfectoral, la fréquentation des lieux de tolérance est (...)
Lire la suite

Les vendeurs menacés de poursuites judiciaires


17 juin 2019 par Dg24h
Le procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions (...)
Lire la suite

Tony Elumelu au cabinet du chef de l’Etat


17 juin 2019 par Dg24h
Le président Patrice Talon a reçu à son cabinet dans la matinée de ce (...)
Lire la suite

Des mesures pour faciliter le voyage aux supporteurs des (...)


17 juin 2019 par Dg24h
Le gouvernement du président Patrice Talon s’active à faciliter le voyage (...)
Lire la suite

Une délégation du Bénin à Kigali


17 juin 2019 par Dg24h
Une délégation du Bénin conduite par le ministre des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

« Aucun projet du genre n’est envisagé » (Police Borgou/Alibori)


17 juin 2019 par Dg24h
Des informations faisant état d’une probable arrestation de leaders (...)
Lire la suite

Le Maroc renforce sa coopération avec le Salvador


16 juin 2019 par Dg24h
Le Royaume du Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération (...)
Lire la suite

Le site d’accueil des pèlerins presque achevé à Akpakpa


16 juin 2019 par Dg24h
Parmi les nombreux chantiers en cours au Bénin, figure la construction (...)
Lire la suite

L’armée prend le contrôle définitif du corridor


15 juin 2019 par Dg24h
Le corridor Parakou-Dassa a été libéré ce samedi vers 17h. Après les (...)
Lire la suite

Tonato visite les chantiers d’Abomey-Calavi


15 juin 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable José D. Tonato (...)
Lire la suite

Le bilan après les évènements de Tchaourou et Savè


15 juin 2019 par Dg24h
Après la sécurisation du corridor Parakou Savè par les forces de défense (...)
Lire la suite

Le MTN Data Center inauguré ce jour


14 juin 2019 par Dg24h
Le réseau de téléphonie mobile MTN-Bénin a procédé au lancement dans (...)
Lire la suite

MTN Bénin initie 1500 jeunes aux métiers du numérique et à (...)


14 juin 2019 par La Rédaction
Près de 1500 jeunes âgés de 15 à 35 ans, retenus sur toute l’étendue du (...)
Lire la suite

Le nouveau maire installé dans ses fonctions


14 juin 2019 par Dg24h
Le nouveau maire de la commune de Natitingou, Eric Christophe (...)
Lire la suite

L’Indien libéré après 18 mois d’emprisonnement


14 juin 2019 par Dg24h
L’Indien Kumar Santosh condamné à 18 mois d’emprisonnement vient (...)
Lire la suite

1.122 cas enregistrés au cours de l’année 2018-2019


14 juin 2019 par Dg24h
Le nombre de grossesses au sein des lycées et collèges semble baisser (...)
Lire la suite

Opinion & Public, une nouvelle offre innovante et qualitative des (...)


14 juin 2019 par Dg24h
Marcel Aïssy et Kwame Senou, lancent la première offre africaine (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information