mardi, 20 novembre 2018 •

143 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Évaluation des enseignants du primaire

Le boycott, comme prétexte pour ne pas découvrir leur incompétence




La reprise des évaluations, test de compétence des instituteurs est boycottée par certains enseignants du primaire. Une attitude qui révèle leur manque de courage à révéler leur niveau de médiocrité au public.

La baisse de niveau des élèves aujourd’hui est décriée sur tous les toits. Le faible ou l’insuffisance de niveau des enseignants surtout à la base constitue prioritairement la cause soupçonnée de ce dysfonctionnement. C’est donc pour combler le déficit intellectuel de ces enseignants de la maternelle et du primaire que le gouvernement a décidé d’évaluer le niveau de ceux-ci en vue de combler le manque par des formations ciblées. Malheureusement, les enseignants du primaire boycottent la deuxième évaluation organisée à leur intention pour la cause. La volonté du gouvernement étant de mettre en place au titre de la formation continue des enseignants, des programmes de renforcement de capacités pertinentes répondant à leurs besoins. Pour ce faire, il fallait trouver le juste milieu pour jauger la compétence des uns et des autres. C’est dans cet objectif que le gouvernement a entrepris de réaliser un diagnostic de leurs capacités pédagogiques. L’enjeu de cette évaluation et pour l’avenir de l’école béninoise impose à ce que les enseignants reprennent l’évaluation de nouveau. Ce qui permettra d’assurer la participation de tous, dans des conditions d’organisation et de crédibilité requises.
La décision de boycott prise par certains enseignants du primaire montre leur mauvaise foi et témoigne de leur incompétence sur le terrain.
Il faut dire que le gouvernement avait l’ambition au départ de sortir de l’école, les enseignants politiquement recrutés sans aucun niveau pédagogique, ni intellectuel. Certains sont mêmes détenteurs de faux diplômes ou ne remplissent pas les conditions pour l’exercice du métier d’enseignant. Aujourd’hui, les faits donnent raison au gouvernement, au regard de la volonté délibérée de certains à bloquer le processus.
Selon les informations issues de la dernière évaluation émaillée d’irrégularités, il s’est avéré des cas de tricherie dans le rang de ces éducateurs recrutés pour accompagner les enfants dans la bonne conduite et leur offrir l’opportunité de développer leurs aptitudes.
Les comportements antisociaux développés par ces enseignants montrent la perte des valeurs dans le secteur éducatif béninois.
Les mesures prises cette fois-ci par les autorités pour mieux suivre les examens font aussi peur à certains qui ne peuvent rien donner que de jeter quelques coups d’œil sur les copies de leurs collègues. Ce qui est déplorable pour l’avenir des apprenants.
Le boycott des évaluations par les enseignants du primaire permet au gouvernement de revenir sur sa décision. Celle de sortir de la fonction, les enseignants politiques recrutés et ceux sans un niveau intellectuel moyen. Aujourd’hui, il est clair que la baisse de niveau des écoliers et élèves est imputée à l’incompétence de ces instituteurs qui ont intégré la profession ’’par accident’’.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 juillet 2018 par Dg24h


24 prévenus devant le juge ce mercredi


20 novembre 2018 par Dg24h
Les 24 personnes inculpées dans l’affaire dite d’incivisme et de (...)
Lire la suite

Le projet ‘’Yes you can do it too’’ lancé ce mardi à Cotonou


20 novembre 2018 par Dg24h
L’Association des femmes bénéficiaires des programmes d’échanges du (...)
Lire la suite

Vers la mise en place d’un cadre de coordination holistique pour les (...)


20 novembre 2018 par Dg24h
La première session du comité scientifique relative à l’appréciation des (...)
Lire la suite

20 nominés dont un prix spécial André Quenum


18 novembre 2018 par Dg24h
Célébrer deux icônes de la liberté à savoir Frédéric Bastia et Père André (...)
Lire la suite

Oswald Homeky ouvre le bal des spectacles


18 novembre 2018 par Dg24h
Le stade de l’amitié général Mathieu Kérékou a accueilli la cérémonie de (...)
Lire la suite

La qualité dans les offres de services inculquée aux auditeurs et (...)


17 novembre 2018 par La Rédaction
Démarré le 14 Novembre 2018, l’atelier national de formation sur la norme (...)
Lire la suite

Les spectacles programmés pour ce samedi 17 novembre


16 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de la 14ème édition biennale du Fitheb, plusieurs (...)
Lire la suite

Les Écureuils se familiarisent avec la pelouse de Bakau


16 novembre 2018 par Dg24h
Les Écureuils du Bénin à Banjul dans le cadre du match Bénin-Gambie ont (...)
Lire la suite

Trois prix de la jeunesse pour immortaliser le Père Quenum et Frédéric (...)


16 novembre 2018 par La Rédaction
L’association « Libre Afrique Bénin » organise un concours d’essai (...)
Lire la suite

La gastronomie à base de maïs au centre d’un colloque à Grand-Popo


16 novembre 2018 par Dg24h
Il se tient depuis jeudi et ce pendant deux jours, un colloque sur (...)
Lire la suite

Plus de 500 000 motos non encore immatriculées


16 novembre 2018 par Dg24h
La répression des motos non immatriculées reprend le 1er décembre (...)
Lire la suite

Une délégation de la Cena au Cos-Lépi


16 novembre 2018 par Dg24h
Le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), (...)
Lire la suite

Le Bénin prêt à vibrer au rythme du Fitheb 2018


15 novembre 2018 par Dg24h
La 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb (...)
Lire la suite

Trois avocats admis au barreau du Bénin


15 novembre 2018 par Dg24h
La Cour d’appel de Cotonou a abrité, ce jeudi 15 novembre 2018, la (...)
Lire la suite

Le choix de Edmond Agoua contesté


15 novembre 2018 par Dg24h
L’adhésion de l’Alliance Eclaireur au ‘’Bloc progressiste’’ ne fait pas (...)
Lire la suite

Joseph Djogbénou a reçu deux délégations à son cabinet


15 novembre 2018 par Dg24h
Me Bastien Salami et Dine Bouraïma, président du Consortium Touristes (...)
Lire la suite

Maxime Da Cruz et son équipe pour plus d’engagement à l’Uac


15 novembre 2018 par Dg24h
L’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre (...)
Lire la suite

La commission budgétaire reçoit les membres du gouvernement dès ce (...)


15 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de l’étude du budget de l’Etat, gestion 2019, les membres (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information