lundi, 26 février 2024 -

816 visiteurs en ce moment

Contrôle de l’action gouvernementale

Le MPL propose une Motion de censure pour rompre avec la pagaille




Le sujet est toujours d’actualité. Il refait surface en ces périodes de grandes campagnes électorales dans le cadre des élections législatives de 2023. Et c’est bien le Mouvement Populaire de Libération (MPL) qui en fait son combat. Depuis des années, le contrôle de l’action gouvernementale est mis sous éteignoir à l’Assemblée nationale. L’une des prérogatives constitutionnelles dévolues aux députés est ainsi vouée aux gémonies et arrachée de gré au représentant du peuple. Le vote des lois devient alors la seule raison d’être du député, désormais contraint à lever sa main contre sa volonté. Le phénomène a assez duré et arrache à l’institution parlementaire, son prestige. Il y a lieu de marquer une rupture. C’est bien l’une des motivations de la participation du parti MPL aux élections législatives du 08 janvier 2023. Une décision qui participe de la volonté d’engager une nouvelle campagne en matière d’interpellations du gouvernement, à travers l’instauration d’une Motion de censure des acteurs gouvernementaux. Il s’agira, à travers la présente démarche, de mettre à la disposition du parlement des mesures coercitives pour démettre un acteur gouvernemental de son poste en cas de manquement ou de faits graves contraires aux normes établies ou aux standards. Une démarche judicieuse qui participe de la gestion axée sur les résultats (GAR).
En proposant une telle approche, le MPL entend mettre fin aux combines politiques suicidaires à la gouvernance orthodoxe. Face à la soif démocratique exprimée par les populations depuis la transition politique d’avril 2016, le MPL se porte garant et en vrai bouclier de l’avènement d’un Parlement nouveau, source tangible de l’expression populaire. Un Parlement libre, démocratique, inclusif reflétant la diversité politique nationale qui assure véritablement ses missions et offre des garanties de protection aux citoyens pour leur plein épanouissement. C’est pour cette raison que le MPL prend le ferme engagement de mener aux côtés du peuple souverain, la lutte pour le renouvellement urgent et pressant du Parlement béninois mais également de la classe politique parlementaire. Ce nouveau contrat social qui se veut celui de la Restauration est l’occasion pour le président Expérience TEBE et toute sa jeune et dynamique équipe, d’asseoir un parlement de développement et surtout de démocratie participative, pour restaurer la confiance perdue des populations vis-à-vis de l’institution. Il sera question, après les nombreux diagnostics posés, de travailler à la diversité politique nationale et en finir avec l’institution d’une Assemblée nationale monocolore ; susciter une prise de conscience générale auprès des jeunes et leur inculquer des valeurs positives, œuvrer à la séparation rigide des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ; relever le niveau du débat politique national ; impliquer le peuple au vote des lois qui impactent leur vie et conditions de vie ; en finir avec le vote des lois crisogènes et liberticides ; etc.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

4 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN




YAYI et Les Démocrates chez le clergé catholique


23 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une délégation du parti Les Démocrates conduite par son président, (...)
Lire la suite

Les handicapés aspirent aux fonctions politiques au Bénin


19 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Pour leur mieux être dans la société, les personnes handicapées (...)
Lire la suite

Les grandes décisions de ce mercredi 14 février


14 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 14 février 2024, (...)
Lire la suite

Plus de 25 Chefs d’Etat et de gouvernement à Dubaï


11 février 2024 par Ignace B. Fanou
Le Sommet mondial des gouvernements 2024 se s’ouvre à Dubaï ce lundi (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio invite les présidents à prioriser l’intérêt (...)


9 février 2024 par Akpédjé Ayosso
La présidente du parti Renaissance Nationale (RN) Claudine, Afiavi (...)
Lire la suite

Patrice Talon est contre la révision de la Constitution


9 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Face à la presse ce jeudi 8 février 2024, le Chef de l’Etat Patrice (...)
Lire la suite

Patrice Talon hors du territoire national


1er février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Chef de l’Etat Patrice Talon est hors du territoire national (...)
Lire la suite

Ce que propose le parti FCBE de Hounkpè


31 janvier 2024 par Marc Mensah
Les responsables du parti d’opposition la Force Cauris pour un Bénin (...)
Lire la suite

Le Bénin participe aux travaux du Sommet Italie-Afrique


30 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
La Vice-présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata Zimé Yérima a (...)
Lire la suite

Une loi portant révision de la Constitution au parlement


27 janvier 2024 par Marc Mensah
Un projet de loi portant révision de la Constitution a été transmis, (...)
Lire la suite

UP-R présente sa position en 8 points


27 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Les résolutions et recommandations issues de la rencontre avec le (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 24 JANV. 2024


24 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 24 janvier 2024, (...)
Lire la suite

Le Bénin ratifie l’Accord établissant l’Alliance Smart Africa


24 janvier 2024 par Marc Mensah
L’Assemblée nationale du Bénin a voté, mardi 23 janvier 2024, la loi (...)
Lire la suite

11 nominations à la Présidence et dans 4 ministères


24 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres, ce mercredi 24 janvier 2024, 11 nominations (...)
Lire la suite

Le point des échanges entre Talon et le BR


23 janvier 2024 par Marc Mensah
Les députés membres du groupe parlementaire Bloc Républicain (BR) ont (...)
Lire la suite

Des échanges pour évaluer et améliorer les résultats du PCTL 2 et du PRADEF


20 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Commissaire de l’UEMOA chargé du département de l’Aménagement du (...)
Lire la suite

5 nominations à la Cour Supreme et à la Cour des Comptes


17 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Des nominations ont été prononcées ce mercredi 17 janvier 2024, en (...)
Lire la suite

Voici les grandes décisions de ce mercredi


17 janvier 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni, ce mercredi 17 janvier 2024, (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires