vendredi, 23 août 2019 •

452 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conférence pour la coopération mondiale pour accomplir la paix et la cessation des guerres

La 4e Commémoration annuelle du Sommet pour la paix d’HWPL 2018 a inauguré le sommet de 3 jours




Le 17 septembre, HWPL, une ONG de la paix internationale enregistrée au Conseil économique et social (ECOSOC) et au Département d’Information publique (DPI) de l’ONU, a ouvert la première journée du « Sommet pour paix mondiale d’HWPL 2018 » à Incheon, Corée du Sud, avec environ 600 dirigeants issus de différents milieux dans le monde.

Lors de la séance plénière pour le sommet pour la paix de 3 jous, « Conférence pour la mise en oeuvre de la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW) 2018 », HWPL a présenté le rapport annuel de ses initiatives de paix y compris la promulgation d’un droit international pour la paix, l’approche pacifique à l’unification des deux Corées, et le développement de la culture de paix par l’éducation à la paix.
Basé sur les expériences des relations internationales fluctuantes en l’Europe de l’Est, S.E. Stjepan Mesić, ancien président de Croatie, a déclaré l’appui pour la DPCW et la réunification de la péninsule coréenne en disant, « Le rôle d’HWPL est important plus que jamais. La volonté politique pour la normalisation existe sur les deux côtés de la Corée. C’est le temps de commencer le processus pour la réunification de Corée et de l’établissement de la paix. Maintenant, HWPL peut trouver une nouvelle substance et ouvrir de nouveaux processus. Je recommande vivement que l’Assemblée générale de l’ONU propose la motion à inclure le message d’HWPL pour la paix sur son agenda au moins une fois par an. »
La DPCW qui a été rédigée par les experts en droit international comme une mesure d’empêcher fondamentalement des conflits armés et d’établir une paix durable basée sur la valeur du droit international, a été introduite aux dirigeants mondiaux et aux sociétés civiles en élargissant l’appui pour l’adoption par l’ONU.
A cette session, le message de la solidarité nationale, un protocole d’accord par rapport au soutien de la DPCW au niveau national, a été également introduit ainsi que les cas des accords récents de l’eSwatini, des Seychelles, des Comoros et du Parlement panafricain (PAP).
S.E. Mohamed El-Amine Souef, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Union des Comores, a affirmé, « Les Comores ont établi les politiques de la paix mondiale pour atteindre la paix jusqu’à 2030 pour les générations futures. Pour atteindre ce but, les Comores proclament message national afin de promouvoir la DPCW. Nous avons besoin de créer plus de cas et d’exemples comme partie intégrante de la consolidation de la paix en prenant des mesures conjointes dans sa feuille de route. Reconnaître la DPCW et exprimer l’appui sous forme du message national sont des tâches qu’un Etat membre peut prendre en promouvant la coexistence et la résolution des conflits armés et aussi le soutien du partenariat collaboratif dans la promotion de la compréhension mutuelle entre les Etats membres. »
Dans le discours de clôture, le président Man Hee Lee d’HWPL a dit, « Je crois que tout ce que nous projetons pour la réalisation de la paix sera accompli en collaboration avec vous qui avez toutes les connaissances, la sagesse, et la compétence. Tout le monde veut la fin de la guerre et appelle à la DPCW. Maintenant il semble que le monde accueille l’ère de la paix.
La session a fini par l’annonce de la ‘Résolution à l’appui du Sommet pour la paix d’HWPL 2018’ qui aborde la coopération pour la consolidation d’un monde de paix transcendant les barrières nationales, ethniques, religieuses et culturelles.
Avant la séance plénière, les deux sessions sectorielles intitulées « Conférence mondiale pour l’adoption de la DPCW par l’ONU » et le « Forum mondial pour le développement de l’éducation à la paix » se sont tenus pour discuter d’une méthode pratique qui augmente la possibilité de l’établissement de la paix au niveau national et international.
A la « Conférence mondiale pour l’adoption de la DPCW par l’ONU », le rôle de différents acteurs incluant les hommes politiques, les sociétés civiles, les femmes, la jeunesse, et les médias a été souligné pour développer la DPCW en un document juridiquement contraignant.
S.E. Samuel Sam Sumana, ancien Vice-président de la République de Sierra Leone, a spécialement appelé à la responsabilité des dirigeants mondiaux pour élargir le soutien à la DPCW au niveau national. « Une approche ascendante doit être employée pour amener les Etats et leurs citoyens à participer, posséder et conduire le processus. Un groupe de personnes se vouent à la paix et à la sécurité mondiale et veuillent à ce que cette déclaration soit adoptée par les Nations Unies. Cependant, l’essence de cette déclaration ne doit pas être limitée à l’adoption par l’ONU, mais plutôt aider à transformer les mentalités et changer les conversations et le récit autour de la paix et la sécurité mondiales.
On cherche à mettre en place des outils pour la résolution des conflits en s’appuyant sur des domaines dépassant le cadre de la politique comme l’éducation. Ainsi le programme en faveur de la paix a été proposé par HWPL. L’éducation à la paix d’HWPL a géré des cas pratiques introduits dans une école de la paix et le Mémorandum d’accord (MOA) pour la paix a été signé lors du Forum mondial pour le développement de l’éducation à la paix.
Hon. Wijeyadasa Rajapakshe, ministre de l’Enseignement supérieur (MOHEC), a parlé de la création d’un environnement pour garantir la nature publique et la justification de l’éducation à la paix. « Je crois que notre devoir, en tant qu’éducateurs, est d’instruire les étudiants à grandir comme leaders qui respectent les vies et observent les règles de la société et de faire vivre tout le monde harmonieusement dans le monde. Nous, avec HWPL, n’essayons pas de transformer une seule nation ou un seul individu, mais de faire des 7,6 milliards d’habitants des citoyens de la paix. »
HWPL a ajouté que le Sommet continuera encore 2 jours afin de rassembler toutes les voix des différents pans de la société y compris les femmes, la jeunesse, la religion, et les médias, qui appellent des efforts collectifs pour la consolidation de la paix.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 septembre 2018 par Dg24h


La Fbf en assemblée générale samedi


23 août 2019 par Dg24h
Les membres de la Fédération béninoise de football (Fbf) tiennent ce (...)
Lire la suite

Justin Gbènamèto rétabli dans ses droits après sa radiation


23 août 2019 par Dg24h
En audience plénière jeudi 22 août 2019, la Cour Constitutionnelle a (...)
Lire la suite

Un ranger du Parc de la Pendjari honoré


23 août 2019 par Dg24h
Dari Narakoua, a porté haut l’étendard du Parc national de la Pendjarià (...)
Lire la suite

L’espace vert de Houéyiho en état de délabrement avancé


22 août 2019 par Dg24h
Des sachets, de mauvaises herbes, de feuilles mortes, de petits tas (...)
Lire la suite

Liste proviosire des EPES à fermer à partir de 2019-2020


21 août 2019 par Dg24h
Pour la rentrée 2019, 102 établissements d’enseignement supérieur sont à (...)
Lire la suite

L’UE salue la création du Tribunal du Commerce


21 août 2019 par Dg24h
Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Olivier Nette au cours (...)
Lire la suite

José Tonato avertit les auteurs d’actes d’incivisme


21 août 2019 par Dg24h
Le ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato (...)
Lire la suite

La 3ème édition du Leadership Day Cotonou aura lieu le 7 Septembre


21 août 2019 par Dg24h
La Fondation Kundi Africa a réussi à fixer dans les esprits la première (...)
Lire la suite

Le Bénin commémore le 25ème anniversaire du « Projet Route de l’Esclave (...)


20 août 2019 par Dg24h
La célébration du 25e anniversaire du projet « La Route de l’esclave » (...)
Lire la suite

Des pratiques occultes pour intimider les candidats


20 août 2019 par Dg24h
La polémique autour de l’évaluation diagnostique des enseignants vient de (...)
Lire la suite

Ce qui justifie le nouveau déguerpissement à Placodji


20 août 2019 par La Rédaction
Le préfet par intérim du département du Littoral, Jean-Claude Codjia est (...)
Lire la suite

Prise de service des cadres promus


20 août 2019 par Dg24h
Plusieurs responsables de l’administration parlementaire nommés le 14 (...)
Lire la suite

Me Habib Bah n’est plus


19 août 2019 par Dg24h
Le Barreau béninois a encore perdu un de ses avocats. Il s’agit de Me (...)
Lire la suite

Un peuhl charcuté et son fils abattu


19 août 2019 par Dg24h
C’est la psychose et la désolation dans le rang de la communauté peuhl (...)
Lire la suite

Les taxis minibus en grève


19 août 2019 par La Rédaction
Les taxis minibus assurant la liaison Akassato-marché Dantokpa sont en (...)
Lire la suite

Le projet « Route de l’esclave » renaît après 25ans


18 août 2019 par Dg24h
Le projet « La Route de l’esclave » lancé à Ouidah en 1994, fête son 25ème (...)
Lire la suite

La session criminelle de l’année s’ouvre lundi


18 août 2019 par Dg24h
La première session criminelle du tribunal de première instance de (...)
Lire la suite

Gbaguidi XIV apporte un démenti formel


17 août 2019 par Dg24h
Le roi de Savalou Gandjègni Awoyo Gbaguidi XIV est bel et bien vivant. (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information