mercredi, 26 juillet 2017 •

115 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Etat civil

L’opération zéro enfant enregistré à la naissance d’ici 2020 lancée à Natitingou




Le secrétaire général du département de l’Atacora, Abdoulaye Affo a procédé ce mardi 30 mai dans la salle de conférence de la préfecture de Natitingou à l’ouverture d’un atelier départemental sur l’enregistrement des naissances. Les participants à cet atelier composés d’élus locaux, des secrétaires d’arrondissements, des sages-femmes et d’autres acteurs qui interviennent dans le processus de l’enregistrement des naissances suivront des communications qui portent notamment sur les dispositions légales, le rôle des acteurs de même que l’état des lieux sur l’enregistrement des naissances dans l’Atacora.
Dans leurs échanges, ils vont débattre des problèmes qui affectent l’enregistrement des enfants à la naissance et retenir des solutions pour l’objectif zéro enfant non enregistré à la naissance d’ici 2020 dans l’Atacora. Selon le directeur départemental des affaires sociales, l’acte de naissance est le premier diplôme de tout individu. « D’où l’importance de la rencontre », a ajouté Méré Bio Yô. Le responsable de l’unité de programme Nord de Plan International Bénin, Roger Bakary, se référant aux statistiques, a déploré l’état actuel de l’enregistrement des naissances dans l’Atacora surtout au niveau des filles. Le combat de son organisation en accompagnant cette initiative de la préfecture, a-t-il précisé, est de « changer la donne pour que d’ici 2020 l’objectif zéro enfant non enregistré à la naissance soit atteint ». Le secrétaire général de la préfecture de Natitingou, Abdoulaye Affo se référant aux résultats de la quatrième édition de l’enquête démographique et de santé (EDSB), réalisée en 2012 par l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE), a fait une analyse comparative des chiffres dans l’Atacora et quelques autres départements du pays. Pour lui, le département de l’Atacora affiche « un taux de 72% d’enregistrement à l’état civil contre 76,9% dans le Couffo, 66,8% dans le Borgou et 43, 42,3% dans l’Alibori ».
La présente rencontre selon lui se veut « un creuset de réflexion pour améliorer la gestion de l’état civil dans le département ».
F. Aubin AHEHEHINNOUBb

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er juin 2017 par Dg24h



Le Compte rendu du Conseil des Ministres du 26 juillet 2017

26 juillet 2017 par Dg24h
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 26 Juillet 2017, sous (...)
Lire la suite

Cotonou accueille le Forum Ouest africain de la Gouvernance de (...)

26 juillet 2017 par Dg24h
Le Bénin accueille, du 27 au 28 juillet 2017, à l’Hôtel Golden Tulip à (...)
Lire la suite

Liste des admis au concours de recrutement des auditeurs de (...)

26 juillet 2017 par Dg24h
Les résultats du concours de recrutement des auditeurs de justice (...)
Lire la suite

L’axe Kétou-Savè bientôt bitumé

25 juillet 2017 par Dg24h
Les travaux de bitumage de l’axe Kétou-Savè seront lancés dans un futur (...)
Lire la suite

Le recrutement des enseignants vacataires suspendu

25 juillet 2017 par Dg24h
Le recrutement des enseignants vacataires est suspendu dans les (...)
Lire la suite

« Making Africa work » sera lancé ce jour

25 juillet 2017 par Dg24h
Le livre « Making Africa work » sera lancé ce mercredi 26 juillet à (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires