jeudi, 22 août 2019 •

419 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

L’UN demande aux populations de se mobiliser





L’honorable Candide Azannai est dans le collimateur du pouvoir. Le domicile de ce virulent député sis à Zogbo dans le 10ème arrondissement de Cotonou a été pris d’assaut dans la matinée de ce lundi 04 mai 2015. Une horde d’hommes en uniforme ont fait irruption au domicile de l’honorable pour soit disant lui « remettre une convocation ». Mais depuis l’alerte est maximale dans le pays. Retour sur un lundi pas comme les autres à Cotonou. Mais à en croire les dernières informations, à la demande du chef de l’Etat, l’examen de la plainte contre le député est suspendu et par conséquent, la convocation visant à l’écouter ce jour est annulée « afin que la paix règne dans le pays ».

La ville de Cotonou était en ébullition ce lundi 04 mai 2015. Après la descente d’une horde de gendarmes dans la matinée de ce lundi au domicile du député Candide Azannai, Président du Parti Restaurer l’Espoir. Ils étaient venus, semble t-il, lui notifier une convocation à lui adressée par le Procureur de la République sur une plainte du « citoyen Boni Yayi ». Mais à en croire l’impressionnant détachement d’hommes en arme présent au domicile de l’honorable, c’était une arrestation voire un enlèvement. Cette initiative a manqué puisque, primo, le mis en cause était absent des lieux. Secundo, les populations inhabituelles à un mouvement du genre dans leur environnement se sont constituées tel un bouclier pour empêcher la mise en exécution de ce plan. Scandant des cris hostiles au chef de l’Etat, elles ont encerclé la maison envahie par les forces de l’ordre pour dire non à ce qu’elles ont appelé l’anarchie et la dictature. Telle une trainée de poudre, jeunes et femmes ont pris d’assaut les grandes artères de la ville de Cotonou pour manifester leur mécontentement. En quelques secondes, les voies sont barricadées avec des pneus brûlés. Ces manifestants ont provoqué l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité qui ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Ces tirs auraient fait de nombreux blessés dont un grave. Il faut noter la présence sur les lieux de plusieurs hommes politiques du pays. L’ancien Président Nicéphore Soglo, Le Président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Coffi Nago, Les honorables Lazare Sèhouéto, Eric Houndété, Léhady Soglo, Idji Kolawolé, le leader politique Janvier yahouédéou et bien d’autres chefs de parti qui tiennent à être témoin du désordre occasionné par la mauvaise initiative du Président Boni Yayi. 
Une prompte condamnation de l’Union fait la Nation
Quelques heures après leur présence au domicile de l’honorable Candide Azannai, les ténors de l’Union fait la Nation ont dit leur indignation face à ce qu’ils ont appelé la terreur de Boni Yayi. Faut il le rappeler, Candide Azannai a été réélu lors des dernières législatives sur la liste UN dans la 16ème circonscription électorale. Circonscription dans laquelle le fils du Chef de l’Etat, Chabi Yayi, Candidat sur la liste Fcbe, au pouvoir a échoué. C’est à travers une conférence de presse qui a eu lieu dans l’après-midi de ce lundi au siège de l’Union fait la Nation. Pour les conférenciers, Boni Yayi montre peu à peu son véritable visage au Béninois. Son désir ardent de mettre le pays à feu et à sang est mis en exécution ont fait observer les conférenciers. Maitre Joseph Djogbénou qui a ouvert le bal des interventions, après avoir relaté les faits, a démontré le caractère illégal, irrégulier de la convocation que les gendarmes sont venus adressée au Monsieur « Edjin Konin Tchékéé » de la politique béninoise. Pour lui, les faits sont inacceptables et la démarche irrégulière et Candide Azannai ne répondra pas à cette convocation. Il finira par informer l’opinion que Boni Yayi est en attente de demande d’insurrection dans le pays pour exécuter son plan B. A sa suite, L’honorable Lazare Sèhouéto demande à Boni Yayi de ne pas aller loin puisqu’il n’a pas le droit. La liste UN est attaquée c’est pourquoi l’honorable Idji Kolawolé a pris la parole en demandant à toutes les forces démocrates « de mettre leur égo à l’écart et ne pas banaliser la situation. » Au nom de l’UN il en appelle à la consolidation de la paix et de la démocratie. Il demande pour finir aux populations de se mobiliser face aux mots d’ordre que l’UN lancera dans les jours à venir.

Armel VIDEGNON/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 mai 2015 par Dg24h


Les confédérations syndicales invitent les ACE 2008 à aller (...)


22 août 2019 par Dg24h
L’évaluation diagnostique des enseignants reversés en 2008 initiée par le (...)
Lire la suite

Les semeurs de troubles seront arrêtés et jugés (Préfet)


22 août 2019 par La Rédaction
Par communiqué, le préfet du département des Collines, Firmin Kouton (...)
Lire la suite

Le Clergé catholique dément les propos de RFI


22 août 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin a démenti l’information livrée sur les (...)
Lire la suite

Le Clergé catholique suspend sa médiation


21 août 2019 par La Rédaction
Ayant pris l’engagement de faire la médiation au lendemain des incidents (...)
Lire la suite

Près de 7 milliards FCFA au profit du Bénin


20 août 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement Monsieur Abdoulaye (...)
Lire la suite

Olivier Nette au cabinet de Rémi Moretti


20 août 2019 par La Rédaction
Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Olivier Nette, a été reçu (...)
Lire la suite

La priorité au renforcement des capacités


20 août 2019 par La Rédaction
Les travaux de la 18ème session du Centre international de formation (...)
Lire la suite

Patrice Talon attendu à Tokyo pour la 7ème édition de TICAD


19 août 2019 par Dg24h
Sur invitation de son homologue japonais, le président de la République, (...)
Lire la suite

Un recours contre l’arrêté interministériel


16 août 2019 par La Rédaction
Le sieur Conaïde Akouèdénoudjè a formulé un recours en inconstitutionnalité (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji se dit serein


14 août 2019 par La Rédaction
Depuis quelques jours les polémiques s’enflent sur la gestion financière (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou constate des absences aux postes


14 août 2019 par La Rédaction
Le président de l’Assemblée nationale s’est rendu ce mercredi 14 août dans (...)
Lire la suite

L’ambassadeur la Chine chez Moretti


13 août 2019 par Dg24h
Jingtao Peng, ambassadeur de la République Populaire de la Chine près (...)
Lire la suite

Le PCB appelle le gouvernement a plus d’objectivité


9 août 2019 par Dg24h
Le plus ancien parti du Bénin n’entend pas rester indifférent à la (...)
Lire la suite

Aucun enseignant ne sera exclu au terme de l’évaluation du 24août (...)


8 août 2019 par La Rédaction
L’évaluation des enseignants reversés en agents contractuels de l’Etat en (...)
Lire la suite

La désignation des membres du Cos-Lépi reportée


8 août 2019 par Dg24h
En plénière ce jeudi 08 août 2019, les députés de la 8ème législature n’ont (...)
Lire la suite

Panique dans le secteur éducatif


7 août 2019 par La Rédaction
Les enseignants reversés en 2008 cherchent déjà de refuge. A peine (...)
Lire la suite

Une plateforme e-pharmacie pour la traçabilité des médicaments


7 août 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres mercredi 7 août 2019, le gouvernement a décidé (...)
Lire la suite

Les Enseignants à évaluer composent le 24 août


7 août 2019 par Dg24h
Le gouvernement vient de fixer la date de l’évaluation des enseignants (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information