mardi, 10 décembre 2019 •

389 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Collège catholique Père Aupiais de Cotonou

Déjà, 70 ans de formation de l’élite béninoise




Le collège catholique Père Aupiais de Cotonou abrite un colloque international marquant la clôture du jubilé de ses 70 ans.
La cérémonie d’ouverture a été présidée ce samedi 21 septembre 2019, par le directeur du collège, Père Crépin Acakpovi en présence des anciens directeurs de l’établissement, les membres du personnel enseignant et non enseignant, les révérends pères et sœurs, les membres du bureau de l’association des parents d’élèves, les anciens élèves ainsi que d’autres personnalités.

Placé sous le thème : « Héritage culturel, culturel et socio-politique du Révérend Père Francis Aupiais », ce colloque de 2 jours est une occasion pour les participants d’aborder les différents aspects de l’engagement sociopolitique et éducatif du grand missionnaire Francis Aupiais. Selon le directeur du collège Père Crépin Acakpovi, « l’impact de la formation dispensée par l’établissement n’est plus à démontrer tant sur le plan de la qualité que sur le plan de la quantité ».
Dans son allocution, il n’a pas manqué de rappeler l’abnégation et le sacrifice des dignes prédécesseurs qui ont conduit la destinée de ce haut lieu de savoir. Le directeur du collège catholique Père Aupiais a rendu un hommage mérité aux premiers acteurs qui ont été au front et presque méconnus. Il a cité le Père julien Gayard qui a dirigé l’établissement de 1948 dès sa création à 1957. S’en est suivi d’autres pères influents qui ont œuvré pour l‘éducation de la jeunesse béninoise. « Ils ont été des acteurs de premières heures, chacun d’eux et tous autant qu’ils sont, n’ont ménagé aucun effort pour porter haut l’étendard et la cause de l’éducation intégrale de l’homme à travers le temps, les humeurs des décideurs et la sobriété de leur moyen gardant toujours la foi en la providence divine mais aussi en l’homme », a-t-il déclaré.
Rendant grâces à Dieu pour ses merveilles réalisées et sa présence sans cesse renouvelée, le Père Acakpovi a souligné que le collège catholique « doit son nom à un vaillant pasteur qui avait un projet éducatif précis pour la réhabilitation du peuple noir pendant longtemps marginalisé ».
C’est de la formation de l’élite locale poursuit-il que « le missionnaire français a fait l’une des armes principales de sa lutte pour la reconnaissance de la valeur humaine et de la dignité du peuple africain, démarquant ainsi l’affirmation simpliste et active de certains observateurs pressés des 3 M : le marchand, le missionnaire et le militaire ».
Pour lui, l’importance que Francis Aupiais donne à la recherche du savoir et à la culture intellectuelle mérite bien qu’on baptise le collège de son nom.
Le directeur de l’établissement pense qu’avec « l’évolution rapide du matérialisme dans nos sociétés africaines d’aujourd’hui qui engendre une certaine culture du raccourci, nous avons l’obligation de ne pas baisser la garde ».
« Nous portons à ce titre la responsabilité de faire en sorte que ce collègue ne soit pas moins digne qu’hier mais qu’au contraire qu’il aille toujours plus loin et plus haut dans ses ambitions légitimes et objectives », affirme-t-il.
Et pour mener à bien cette tâche, il nous faut, suggère le Père Acakpovi « nous interdire la culture du raccourci qui est un esprit paresseux non constructif et donc anti-développement », et bannir la recherche de l’intérêt immédiat pour privilégier l’effort dans l’atteinte d’objectif à long terme ».
Ce colloque permettra de réfléchir et de fixer des buts plus élevés mais aussi « concevoir une vision audacieuse pour maquer l’histoire de façon indélébile et laisser à la postérité un modèle qui en vaille la peine ».

Une noble mission

Les 02 jours de ce colloque sont animés par d’éminents acteurs de la vie socioéducative. La première communication donnée par le Père Guillaume Chogolou est intitulée « Francis Aupiais : De la mission comme éducation à l’émergence d’une pédagogie appropriée à l’authenticité africaine ». Il a à travers cette communication exposé la vie du Père Francis Aupiais et ses œuvres.
Le Père Rodrigue Gbédjinou et Dr. Clément Bah ont été les conférenciers des communications portant respectivement sur : « Paradigmes théologiques de formation éthique et politique » et « Relation école-famille en contexte APC au Bénin : Les parents d’élèves entre démission et responsabilité ».
Au cours de la première journée de ce colloque, Dr Théodore Comlanvi Loko se penchera sur « La culture de la rencontre et la rencontre des cultures (itinéraire pour la formation des élites), sans oublier la question de la « problématique de la philosophie africaine : inspirations et combats du père Francis Aupiais », décortiquée par le Père Crépin Acakpovi.
Les communications seront suivies d’un débat-écoute de la jeunesse dirigé par les anciens élèves du collège.
Après la messe de dimanche 22 septembre, les participants vont suivre des communications sur « la participation des missionnaires à l’éducation au Bénin surtout la SMA-NDA », et « Père Francis Aupiais : Prolégomènes pour une mission inculturée » avec les conférenciers Sœur Delphine Edou et Mgr. Mellon Djivoh.
Ils se pencheront également sur la « vision pour l’école catholique aujourd’hui ? », à partir des analyses de Mgr Barthélémy Adoukonou.
La rencontre prendra fin avec la table ronde conduite par la ministre Evelyne Sossouhounto Caného et Dr Roger Koudouadinou.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 septembre 2019 par Dg24h


Le gouvernement fait recours au privé pour combler le vide


9 décembre 2019 par Dg24h
Le recrutement du personnel enseignant non Agents permanent de l’État (...)
Lire la suite

Les Whéfå 2020 donne Toula-Abla


9 décembre 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat, Patrice Talon ne doit accorder aucune importance aux (...)
Lire la suite

200 millions FCFA pour l’aménagement du port de pêche de Cotonou


9 décembre 2019 par Dg24h
Le Japon annonce un soutien financier complémentaire d’environ 200 (...)
Lire la suite

Le budget 2019 estimé à 2,8 milliards FCFA


9 décembre 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Banikoara, Bio Sarako Tamou, et les membres (...)
Lire la suite

Le Bénin enregistre des progrès en matière d’élimination du (...)


9 décembre 2019 par Dg24h
« Afrique sans SIDA-Innovation, communautés et leadership politique », (...)
Lire la suite

Un étudiant porté disparu à Dogbo


9 décembre 2019 par Dg24h
Un étudiant âgé de la vingtaine a quitté le domicile de ses parents (...)
Lire la suite

La création d’une compagnie aérienne Beninoise annoncée


7 décembre 2019 par Dg24h
Dans le cadre de la célébration des 75 ans d’existence de l’Organisation (...)
Lire la suite

Tension entre force de l’ordre et populations


7 décembre 2019 par La Rédaction
Entre les populations de la commune de Klouékanmey et les éléments de la (...)
Lire la suite

La campagne pour les élections consulaires démarre ce vendredi


6 décembre 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour les élections consulaires à la Chambre du (...)
Lire la suite

Les révélations pour l’année 2020


6 décembre 2019 par La Rédaction
La paix et la croissance démographique au Bénin, c’est ce que prédit le (...)
Lire la suite

Plusieurs blessés et des dégâts matériels


5 décembre 2019 par La Rédaction
Pour avoir mal négocié son virage dans la commune de Bantè, un bus de la (...)
Lire la suite

Décédé le samedi 30 novembre 2019, au Cnhu de...


5 décembre 2019 par La Rédaction
Décédé le samedi 30 novembre 2019, au Cnhu de Cotonou des suites d’une (...)
Lire la suite

Entrée en vigueur d’un nouveau plan tarifaire pour l’électricité


4 décembre 2019 par Dg24h
Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 04 décembre 2019, le (...)
Lire la suite

Le gouvernement autorise la ratification de la convention


4 décembre 2019 par Dg24h
Le gouvernement béninois a décidé en Conseil des ministres ce mercredi 04 (...)
Lire la suite

De l’essence en cercueil arrêtée à Idiroko


4 décembre 2019 par Dg24h
Des bidons de carburant de contrebande ont été retrouvés dans un cercueil (...)
Lire la suite

Une paysan découvert mort dans sa chambre


4 décembre 2019 par Dg24h
Dans la nuit du mardi au mercredi dernier, les populations de Yimboro, (...)
Lire la suite

Grogne dans le rang des aspirants au métier d’enseignant


4 décembre 2019 par Dg24h
Les aspirants au métier d’enseignant recrutés pour pallier le déficit (...)
Lire la suite

Tonato veille à l’application des cahiers de charges


4 décembre 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information