jeudi, 16 août 2018 •

264 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Crise à la RB

Ce que Lehady Soglo a déclaré à Jeune Afrique




Dans le cadre de la crise qui secoue son parti politIque la Renaissance du Benin, le Président Lehady Soglo a accordé il y a quelques jours une interview à nos confrères de Jeune Afrique

Voici en inteligralité ses propos :

Jeune Afrique : Le 21 mai, le bureau politique de la Renaissance du Bénin (RB) vous a destitué de votre poste de président du parti. Quelle est votre réaction ?

Léhady Soglo : Je suis surpris et indigné. C’est un congrès qui m’a élu, c’est un congrès qui peut éventuellement me décharger de mes fonctions mais sûrement pas un groupuscule de dissidents. Je reste et demeure le seul et unique président de la RB.

Pourquoi estimez-vous que cette décision est illégale ?

Tout simplement parce que l’article 31B du règlement intérieur de notre parti prescrit expressément que toute réunion extraordinaire du bureau politique national peut être convoquée par le président ou à la demande des 2/3 de ses membres. quelque soit le cas, les convocations sont adressées aux membres par le President du Parti ou par le Secrétaire Exécutif National sur instruction du Président. Or, je n’ai convoqué aucune de ces réunions pirates qui se sont tenues, ni instruit le Secrétaire Exécutif National dans ce sens.

Pourquoi n’avoir pas convoqué ses bureaux politiques ?

j’ai reçu des dissidents une correspondance me demandant de convoquer un bureau politique extraordinaire le même jour où je tenais une session extraordinaire à la Mairie sur l’examen de la convention entre l’Etat et les communes. Je ne pouvais pas être à deux endroits en même temps et le leur ai dit, tout en promettant de convoquer un bureau politique au plus tôt. Ils n’en ont pas tenu compte. Devant cette situation, j’ai dépêché un huissier leur demandant de surseoir à leur réunion pirate. Malgré cela, ils ont décidé de continuer car ils sont télécommandés, téléguidés. Il fallait qu’ils continuent leur mission pour justifier ce que la présidente Rosine Soglo a appelé le "fumier du diable".

Par qui sont-ils téléguidés ?

Historiquement, lorsque la Renaissance du Bénin a vécu ce genre de soubresaut, le pouvoir n’était jamais très loin. Je crois que je suis entrain de subir le contre-coût du refus de la révision controversée de notre Constitution.

Vous accusez directement le président Patrice Talon ?

Chacun se retrouvera dans mes propos. Depuis l’avènement du président Talon, je fais l’objet d’un acharnement sans pareil : tentative de destitution à la Mairie, déstabilisations au sein du parti. Je me demande ce qui peut justifier cela puisque les élections sont terminées.

Les fameux "frondeurs" émettent tout de même un certain nombre de critiques à votre égard... Que leur répondez-vous ?

Tout ces gens ont en commun d’avoir bénéficié pendant des années de ma gestion. Blaise GLELE et Abraham ZINZINDOHOUE ont occupé des fonctions de Ministres, Boniface YEHOUETOME a obtenu le poste de Vice President puis 2 eme questeur de l’Assemblée Nationale, Georges BADA est Maire...Il est à noter que toutes les décisions prises ces dernières années ont toujours fait l’objet de débats au sein du bureau politique. Les militants savent à quoi s’en tenir et comprennent parfaitement que les dissidents sont télécommandés.

Mais pourtant, ces mêmes militants n’ont pas suivi votre choix de soutenir Lionel Zinsou lors de la dernière présidentielle...

Oui mais les élections sont terminées et le désenchantement des populations va grandissant. Et aujourd’hui, la situation économique et sociale nous impose de faire preuve de beaucoup de discernement. Tout arrangement politique contraire à la volonté des populations est voué à l’échec.

Que comptez-vous faire si le ministère de l’Intérieur a validé le changement à la tête de la RB ?

Le ministère de l’Intérieur ne peut pas violer les statuts qui régissent le Parti. Seul un congrès est habilité à remplacer ou reconduire le Président.

Êtes-vous prêt à aller devant les tribunaux ?

Pour le moment, je m’en tiens à ceci : je suis et je reste le président de la RB. Libre aux dissidents de démissionner et créer leur propre Parti. Je ne me laisserai pas dessaisir de ma charge par un groupuscule.

Jeune Afrique : Le 21 mai, le bureau politique de la Renaissance du Bénin (RB) vous a destitué de votre poste de président du parti. Quelle est votre réaction ?

Léhady Soglo  : Je suis surpris et indigné. C’est un congrès qui m’a élu, c’est un congrès qui peut éventuellement me décharger de mes fonctions mais sûrement pas un groupuscule de dissidents. Je reste et demeure le seul et unique président de la RB.

Pourquoi estimez-vous que cette décision est illégale ?

Tout simplement parce que l’article 31B du règlement intérieur de notre parti prescrit expressément que toute réunion extraordinaire du bureau politique national peut être convoquée par le président ou à la demande des 2/3 de ses membres. quelque soit le cas, les convocations sont adressées aux membres par le President du Parti ou par le Secrétaire Exécutif National sur instruction du Président. Or, je n’ai convoqué aucune de ces réunions pirates qui se sont tenues, ni instruit le Secrétaire Exécutif National dans ce sens.

Pourquoi n’avoir pas convoqué ses bureaux politiques ?

j’ai reçu des dissidents une correspondance me demandant de convoquer un bureau politique extraordinaire le même jour où je tenais une session extraordinaire à la Mairie sur l’examen de la convention entre l’Etat et les communes. Je ne pouvais pas être à deux endroits en même temps et le leur ai dit, tout en promettant de convoquer un bureau politique au plus tôt. Ils n’en ont pas tenu compte. Devant cette situation, j’ai dépêché un huissier leur demandant de surseoir à leur réunion pirate. Malgré cela, ils ont décidé de continuer car ils sont télécommandés, téléguidés. Il fallait qu’ils continuent leur mission pour justifier ce que la présidente Rosine Soglo a appelé le "fumier du diable".

Par qui sont-ils téléguidés ?

Historiquement, lorsque la Renaissance du Bénin a vécu ce genre de soubresaut, le pouvoir n’était jamais très loin. Je crois que je suis entrain de subir le contre-coût du refus de la révision controversée de notre Constitution.

Vous accusez directement le président Patrice Talon ?

Chacun se retrouvera dans mes propos. Depuis l’avènement du président Talon, je fais l’objet d’un acharnement sans pareil : tentative de destitution à la Mairie, déstabilisations au sein du parti. Je me demande ce qui peut justifier cela puisque les élections sont terminées.

Les fameux "frondeurs" émettent tout de même un certain nombre de critiques à votre égard... Que leur répondez-vous ?

Tout ces gens ont en commun d’avoir bénéficié pendant des années de ma gestion. Blaise GLELE et Abraham ZINZINDOHOUE ont occupé des fonctions de Ministres, Boniface YEHOUETOME a obtenu le poste de Vice President puis 2 eme questeur de l’Assemblée Nationale, Georges BADA est Maire...Il est à noter que toutes les décisions prises ces dernières années ont toujours fait l’objet de débats au sein du bureau politique. Les militants savent à quoi s’en tenir et comprennent parfaitement que les dissidents sont télécommandés.


Mais pourtant, ces mêmes militants n’ont pas suivi votre choix de soutenir Lionel Zinsou lors de la dernière présidentielle
...

Oui mais les élections sont terminées et le désenchantement des populations va grandissant. Et aujourd’hui, la situation économique et sociale nous impose de faire preuve de beaucoup de discernement. Tout arrangement politique contraire à la volonté des populations est voué à l’échec.

Que comptez-vous faire si le ministère de l’Intérieur a validé le changement à la tête de la RB ?

Le ministère de l’Intérieur ne peut pas violer les statuts qui régissent le Parti. Seul un congrès est habilité à remplacer ou reconduire le Président.

Êtes-vous prêt à aller devant les tribunaux ?

Pour le moment, je m’en tiens à ceci : je suis et je reste le président de la RB. Libre aux dissidents de démissionner et créer leur propre Parti. Je ne me laisserai pas dessaisir de ma charge par un groupuscule.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 juin 2017 par



Que reproche-t-on à Patrice Talon ?

12 août 2018 par Dg24h
Un homme de vision et de défis, le chef de l’Etat montre de quoi il est (...)
Lire la suite

Les citoyens de la Donga apprécient les réformes du PAG

12 août 2018 par Dg24h
Les populations du département de la Donga sont reconnaissantes pour (...)
Lire la suite

ABT organise une convention de la jeunesse à Parakou

9 août 2018 par Dg24h
L’Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT) organise, ce samedi 11 Août (...)
Lire la suite

0% au Bepc dans certains établissements

6 août 2018 par Dg24h
Après la proclamation des résultats de l’examen du Brevet d’études du (...)
Lire la suite

L’UN au contact des femmes de Cotonou

6 août 2018 par Dg24h
‘’Leadership féminin, identité de la femme’’, c’est le thème autour duquel (...)
Lire la suite

Salimane Karimou crée le Fund-Irédé en soutien au chef de l’Etat

4 août 2018 par Dg24h
‘’Forces unies pour un nouveau départ’’, c’est le nom du tout nouveau (...)
Lire la suite

La Coalition Bénin en Route affûte ses armes pour 2019

3 août 2018 par Dg24h
C’est la salle de réunion de Codiam de Cotonou qui a servi de cadre à la (...)
Lire la suite

Soumanou Toléba agrandit le cercle de la mouvance présidentielle

2 août 2018 par Dg24h
La majorité présidentielle vient d’obtenir un soutien de taille dans le (...)
Lire la suite

Abomey accueille avec joie le projet Asphaltage des rues

2 août 2018 par Dg24h
Le projet Asphaltage initié par le président Patrice Talon à travers son (...)
Lire la suite

Les jeunes réaffirment leur soutien à Patrice Talon

29 juillet 2018 par Dg24h
Le centre des jeunes et loisirs de Ouinhi a servi de cadre ce samedi (...)
Lire la suite

Réso Atao affirme son appartenance à la mouvance présidentielle

29 juillet 2018 par La Rédaction
Réso Atao est désormais dans la mouvance présidentielle. C’est ce qui (...)
Lire la suite

Talon dissipe les passions et promeut l’excellence

28 juillet 2018 par Dg24h
Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon a au cours du conseil des (...)
Lire la suite

Les réformes opérées au sein de la charte des partis politiques

27 juillet 2018 par La Rédaction
La représentation nationale a adopté, ce jeudi 26 juillet 2018, la loi (...)
Lire la suite

Eustache Akpovi officialise son adhésion à la Coalition Bénin En (...)

27 juillet 2018 par La Rédaction
La 9ème circonscription accueille un nouveau-né ce samedi. L’Alliance (...)
Lire la suite

Et si on cessait avec la ‘’béninoiserie’’ pour féliciter plutôt le (...)

27 juillet 2018 par Dg24h
Le vote, le 24 juillet 2018, du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP) (...)
Lire la suite

40 cadres promus à la présidence et dans les ministères

25 juillet 2018 par La Rédaction
Le Conseil des ministres s’est réuni sous la présidence du Chef de (...)
Lire la suite

Alladatin et Mitokpè donnent leurs points de vue

25 juillet 2018 par La Rédaction
Après la levée d’immunités des députés Idrissou Bako, Valentin Djènontin et (...)
Lire la suite

Djibril Débourou apprécie les députés du BMP

25 juillet 2018 par Dg24h
Se prononçant sur la levée d’immunité parlementaire des députés à (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires