mercredi, 22 novembre 2017 •

132 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Pistes pour la ‘‘zone franche du savoir’’




(Par Roger Gbégnonvi)

Dans son discours d’investiture, le Chef de l’Etat a dit qu’il établirait le Bénin en ‘‘zone franche du savoir’’. Il va devoir l’impulser comme l’étincelle attendue de la rupture. L’y oblige le ‘‘vrai visage du pays’’, révélé par les résultats des examens du CEPE, du BEPC et du Bac. Il ne recoudra ce visage ravagé qu’en mettant le peuple béninois en piste pour la ‘‘zone franche du savoir’’. Or point de savoir pour le progrès sans le binôme écriture/lecture.
Dans l’état d’analphabétisme profond où barbote le Bénin, la seule piste d’envol s’appelle l’écriture. Le Chef de l’Etat, qui a la volonté politique d’annuler les concours frauduleux, doit avoir aussi celle d’annuler la fraude historique commise sur le peuple par le colonisateur en décrétant les langues africaines inaptes à l’écriture. En conséquence de quoi quelques Béninois écrivent et lisent des langues européennes, pendant qu’un nombre infime d’entre eux écrivent et lisent l’une ou l’autre langue africaine, maternelle. Le monde à l’envers au sud du Sahara. Feu Mgr Robert Sastre s’est senti blessé dans son âme le jour où, à Rome, un confrère asiatique lui a demandé s’il n’avait pas une langue à lui. Côte à côte, ils suivaient une conférence en italien. L’Asie prenait note dans sa langue maternelle, l’Afrique en italien. Constatant la ‘‘faute’’, l’Asiatique vit rouge et comprit sans doute pourquoi les Africains sont à la remorque, à la traîne, à la dérive. L’écriture et la lecture des langues du Bénin par les Béninois, voilà ce qui libèrera le Bénin de l’enfer de la dépendance étrangère.
Si la piste d’envol, ici et maintenant, est unique, les pistes d’atterrissage sont multiples et diverses. S’il s’agit, par exemple, de l’agriculture de subsistance qui est celle rudimentaire du Bénin avec la houe millénaire, la piste alimentation n’est pas prioritaire, puisque le pays est, grosso modo, épargné par la famine. Mais il demeure que, sachant lire et écrire, le paysan béninois évitera le piège des OGM, comprenant par lui-même que les OGM, c’est à nouveau ‘‘l’Afrique crucifiée’’, sur laquelle Senghor a pleuré, que c’est le projet, mercantile, de ‘‘faire des paysans des salariés’’ (Idem), que c’est la tentative, machiavélique, de vendre et de faire avaler aux Africains des produits porteurs – peut-être – de germes de maladies dévastatrices à terme. L’agriculture béninoise est depuis toujours bio et devra le rester pour la bonne santé des Béninois grâce à leurs paysans sachant lire et écrire.
Et justement, la piste d’atterrissage soins de santé primaires peut s’avérer prioritaire. Sachant lire et écrire, le Béninois découvrira le bel ouvrage, commandité par le Bénin et l’ACCT, et dirigé par feu le professeur Edouard Adjanohoun, ‘’Contribution aux études ethnobotaniques et floristiques en République Populaire du Bénin’’. Ce sont 895 pages ouvertes sur 23 langues du Bénin et qui renferment presque toutes les plantes, de l’océan Atlantique au fleuve Niger, accompagnées de leurs vertus thérapeutiques : ‘‘Médecine traditionnelle et pharmacopée’’. Il y a fort à parier que depuis 1989, date de sa parution, ce coffret de mille et un trésors soit exploité par Européens et Américains pour vendre aux Béninois et à l’ensemble des Africains des produits sortis de laboratoire, qui soulagent une maladie en créant 36 malaises. Or quel beau cadeau le Béninois ferait à l’humanité si, sachant lire et écrire, il entrait dans ses forêts muni du livre susdit, et ressortait pour offrir à tous la possibilité de se soigner, sans s’abîmer, avec des plantes pas trop abîmées ! De Lokossa à Malanville, le monde prendrait d’assaut les cliniques autochtones bios du Bénin.
Car l’unique piste d’envol écriture conduit à des pistes d’atterrissage développement multiforme. Aussi le Chef de l’Etat mettra-t-il le Bénin en piste pour de grandes choses. L’on dira alors, avec Saint-John Perse : ‘‘C’étaient de très grands vents en quête sur toutes pistes de ce monde…, parmi le monde entier des choses’’. En ‘‘zone franche du savoir’’. Au Bénin.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 juillet 2016 par Dg24h



Les Noirs vendus comme esclaves en Lybie : l’Europe n’est pas (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Humains, des hommes vendus comme du bétail sur un marché nocturne. On se (...)
Lire la suite

Pourquoi Talon a tout à faire

18 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on (...)
Lire la suite

Le syndrome de la chauve-souris. Réponse à la chronique de Roger (...)

18 novembre 2017 par Dg24h
Pourquoi Esprit Divin et non Esprit Vodou ? https://www.24haubenin.info
Lire la suite

Pour que soit prospère le Bénin demain

4 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ Nos évêques aussi se sont émus de la pauvreté et (...)
Lire la suite

LE RAVIP Vu en bien ou en mal par des Béninois

1er novembre 2017 par Dg24h
Le Recensement Initial Administratif à Vocation d’Identification de la (...)
Lire la suite

Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862, 918 milliards (...)

1er novembre 2017 par Dg24h
Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862,918 milliards de francs (...)
Lire la suite

Riches et pauvres, tous concernés par le changement climatique

13 octobre 2017 par Dg24h
De Miami à Porto Rico, en passant par La Barbade et La Havane, les (...)
Lire la suite

L’inoxydable Talon

9 octobre 2017 par Dg24h
Au Pavillon Vendôme à Paris , Patrice Talon a brisé la glace du (...)
Lire la suite

Des soutiens au Président Patrice Talon au déchainement des (...)

9 octobre 2017 par Dg24h
Après le rejet par les députés de l’Assemblée nationale du Bénin, du projet (...)
Lire la suite

Editorial :Tempête apaisée

13 septembre 2017 par Dg24h
Tempête apaisée ! C’est le moins que nous puissions souhaiter en priant (...)
Lire la suite

Accompagner nos cinq hommes en colère

9 septembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En mars 2013, cinq Béninois, appartenant à (...)
Lire la suite

Rejeter toute amitié avec la bête

2 septembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Vive protestation d’un homme de bien après que (...)
Lire la suite

Comment le Bénin cesse d‘être une terre humaine

21 août 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Hier les belles âmes du Bénin ont fustigé la (...)
Lire la suite

Editorial : Au-delà de l’Assomption !

19 août 2017 par Dg24h
! "Le ciel ici n’est pas en ce sens quelque part dans les galaxies, (...)
Lire la suite

Etat du dialogue social au Bénin en juillet 2017

24 juillet 2017 par Dg24h
Edgard Gnansounou Président de la Communauté des Béninois de Suisse (CBS) (...)
Lire la suite

Après 20 ans, les méthodistes de nouveau unis

10 juillet 2017 par Dg24h
La date du dimanche 2 juillet 2017 restera à jamais gravée dans les (...)
Lire la suite

Dossier Sonapra : du faux procès à la Justice

3 juillet 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Du bruit, beaucoup de bruits et (...)
Lire la suite

Vivement une politique linguistique au Bénin

1er juillet 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​La langue acquise (maternelle) nous enseigne le (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires