vendredi, 26 février 2021 •

434 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Avortements non sécurisés en Afrique francophone

Les professionnels des médias impliqués dans la sensibilisation




La problématique de l’avortement non sécurisé en Afrique francophone était au cœur d’un webinaire le 22 décembre 2020. Organisée par l’Ong américaine Ipas et le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (Rémapsen), cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la campagne régionale médiatique sur les droits sexuels et les avortements sécurisés en Afrique de l’Ouest et du Centre et vise à amplifier qualitativement et quantitativement l’information sur les Droits sexuels et de la santé reproductive.

« Rompre le silence sur les avortements non sécurisés en Afrique de l’Ouest et du Centre ». C’est le thème du webinaire organisé le 22 décembre dernier par Ipas et le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (Remapsen) à l’endroit de trente (30) professionnels des médias de 10 pays d’Afrique de l’Ouest et du centre.
Cette rencontre a permis aux professionnels des médias, de mieux cerner la problématique de l’avortement non sécurisé en Afrique francophone afin de contribuer efficacement, à travers leurs différentes productions médiatiques, à la promotion des droits sexuels et de la santé reproductive des femmes.
Selon Dr Sosthène Dougrou, Directeur Ipas Afrique francophone, cette problématique très complexe est d’actualité et doit mobiliser l’attention de tous.

Des chiffres préoccupants

En Afrique, « Au moins six millions de femmes interrompent leurs grossesses dans des conditions dangereuses et 9 femmes sur 10 en âge de procréer vivent dans des pays ou la législation en matière d’avortement est restrictive », a fait savoir Dr Sosthène Dougrou lors de sa présentation.
Il urge d’associer les professionnels des médias au combat afin de prévenir les ados, les jeunes et les femmes des conséquences dangereuses voire mortelles des avortements non sécurisés en Afrique francophone.
« Les soins d’avortement sont universellement reconnus comme des soins de santé », a soutenu Dr Jean Claude Mulunda. Le Directeur pays de Ipas Ong en RD Congo a présenté une étude de cas sur la domestication du protocole de Maputo en RDC.
Cet instrument juridique international oblige les États signataires à protéger les droits des femmes en matière de procréation, autorisant l’accès légal à l’avortement.
Malheureusement la réalité est tout autre sur le terrain, car selon les chiffres, seulement 1 avortement sur 4 est pratiqué dans des conditions de sécurité.
Pour changer la donne, les professionnels des médias sont appelés à rompre le silence sur les avortements non sécurisés en vue de faire respecter les droits sexuels des femmes et de promouvoir l’avortement sécurisé pour le bonheur des populations africaines.

Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

9 janvier 2021 par Ignace B. Fanou




Les Usa financent l’augmentation des capacités d’accès des ménages à (...)


26 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
10 Millions de Personnes Bénéficieront de l’Augmentation de la Capacité (...)
Lire la suite

Lions Club Cotonou Azur offre ambulance et consommables médicaux


25 février 2021 par Ignace B. Fanou
Le Lions Club Cotonou Azur en partenariat avec l’Ong Assistance (...)
Lire la suite

MTN-Bénin lance à Bassila la 1ère édition du partage, de l’amitié et de (...)


25 février 2021 par La Rédaction
Les responsables de MTN-Bénin ont lancé le mercredi 23 février, à la (...)
Lire la suite

41 boules de chanvre indien saisies


25 février 2021 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un véhicule privé a été arraisonné au petit matin de ce mercredi 24 février (...)
Lire la suite

Ericsson nommé leader des infrastructures réseaux 5G pour les (...)


25 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
• Le leadership commercial d’Ericsson sur la 5G et son avance (...)
Lire la suite

Une émeute fait des morts et blessés à Copargo


25 février 2021 par Marc Mensah
Des affrontements ont eu lieu mardi 23 février 2021 à Pabegou dans la (...)
Lire la suite

L’usage de la chicha interdit dans le Mono


23 février 2021 par Marc Mensah
Par arrêté en date du 19 février 2021, le préfet du département Mono, (...)
Lire la suite

Un maçon se donne la mort par pendaison à Klouékanmè


23 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
Un sexagénaire s’est donné la mort par pendaison à Ayahohoué( Klouékanmè) (...)
Lire la suite

Un émissaire de Ouattara au cabinet du président Patrice Talon


23 février 2021 par Marc Mensah
François Albert AMICHIA, Ministre ivoirien de la ville était, mardi 23 (...)
Lire la suite

Redip Benin met sur le marché de l’emploi sa première promotion


22 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
Après trois mois de formation, la société Résine décoration intérieure (...)
Lire la suite

Deux dames arrêtées, des faux médicaments saisis


22 février 2021 par Marc Mensah
L’unité spéciale de police fluviale et maritime basée à Cotonou a (...)
Lire la suite

Bio Dramane des ’’Démocrates’’ devant la Criet ce lundi


22 février 2021 par Marc Mensah
Une convocation est adressée à l’encontre de Bio Dramane Tidjani du parti (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon en guerre contre la cataracte


21 février 2021 par Ignace B. Fanou
La Fondation Claudine Talon organise du 22 Février au 06 Mars 2021 des (...)
Lire la suite

Mercy Ships soutient le MS dans la riposte contre Covid-19


21 février 2021 par Ignace B. Fanou
L’Organisation non gouvernementale internationale humanitaire ‘’Mercy (...)
Lire la suite

La French-African Foundation lance l’appel à candidatures du programme (...)


19 février 2021 par Hubert Marcel Houéto
Après une campagne de recrutement suspendue en 2020 sur fond de crise (...)
Lire la suite

Un ancien maire laisse 26 enfants et 3 veuves


19 février 2021 par Ignace B. Fanou
Noël A. Houssou s’est éteint le 09 février 2021. Maire de Lokossa pendant (...)
Lire la suite

Plusieurs motos saisies à Lokossa


19 février 2021 par Marc Mensah
La police a déclenché, mercredi 17 février 2021, à Lokossa une opération (...)
Lire la suite

Le phénomène d’école buissonnière à Ouidah au Bénin


18 février 2021 par Ignace B. Fanou
Des élèves du cours primaire désertent les classes à l’heure des activités (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires