mardi, 26 janvier 2021 •

510 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Avortements non sécurisés en Afrique francophone

Les professionnels des médias impliqués dans la sensibilisation




La problématique de l’avortement non sécurisé en Afrique francophone était au cœur d’un webinaire le 22 décembre 2020. Organisée par l’Ong américaine Ipas et le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (Rémapsen), cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la campagne régionale médiatique sur les droits sexuels et les avortements sécurisés en Afrique de l’Ouest et du Centre et vise à amplifier qualitativement et quantitativement l’information sur les Droits sexuels et de la santé reproductive.

« Rompre le silence sur les avortements non sécurisés en Afrique de l’Ouest et du Centre ». C’est le thème du webinaire organisé le 22 décembre dernier par Ipas et le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (Remapsen) à l’endroit de trente (30) professionnels des médias de 10 pays d’Afrique de l’Ouest et du centre.
Cette rencontre a permis aux professionnels des médias, de mieux cerner la problématique de l’avortement non sécurisé en Afrique francophone afin de contribuer efficacement, à travers leurs différentes productions médiatiques, à la promotion des droits sexuels et de la santé reproductive des femmes.
Selon Dr Sosthène Dougrou, Directeur Ipas Afrique francophone, cette problématique très complexe est d’actualité et doit mobiliser l’attention de tous.

Des chiffres préoccupants

En Afrique, « Au moins six millions de femmes interrompent leurs grossesses dans des conditions dangereuses et 9 femmes sur 10 en âge de procréer vivent dans des pays ou la législation en matière d’avortement est restrictive », a fait savoir Dr Sosthène Dougrou lors de sa présentation.
Il urge d’associer les professionnels des médias au combat afin de prévenir les ados, les jeunes et les femmes des conséquences dangereuses voire mortelles des avortements non sécurisés en Afrique francophone.
« Les soins d’avortement sont universellement reconnus comme des soins de santé », a soutenu Dr Jean Claude Mulunda. Le Directeur pays de Ipas Ong en RD Congo a présenté une étude de cas sur la domestication du protocole de Maputo en RDC.
Cet instrument juridique international oblige les États signataires à protéger les droits des femmes en matière de procréation, autorisant l’accès légal à l’avortement.
Malheureusement la réalité est tout autre sur le terrain, car selon les chiffres, seulement 1 avortement sur 4 est pratiqué dans des conditions de sécurité.
Pour changer la donne, les professionnels des médias sont appelés à rompre le silence sur les avortements non sécurisés en vue de faire respecter les droits sexuels des femmes et de promouvoir l’avortement sécurisé pour le bonheur des populations africaines.

Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 janvier 2021 par Ignace B. Fanou




L’artiste Adjignon Hanbladji inhumé le 13 février


25 janvier 2021 par Marc Mensah
Décédé le 31 décembre 2020 des suites d’une courte maladie, Adjignon (...)
Lire la suite

La conseillère Ibikounle Massieratou du BR n’est plus !


25 janvier 2021 par Marc Mensah
Le conseil communal de Porto-Novo à nouveau endeuillé. Ibikounle (...)
Lire la suite

Calavi et environs sans eau potable ce dimanche


24 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
« Des perturbations voire manque d’eau seront observées dans la (...)
Lire la suite

L’agent commercial d’un réseau GSM arrêté


23 janvier 2021 par Marc Mensah
Un agent commercial du réseau Gsm MTN est interpellé, vendredi 22 (...)
Lire la suite

Ne pouvant plus solder ses créanciers, un tontinier choisit la (...)


23 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Un tontinier s’est donné la mort par pendaison. La scène se passe à (...)
Lire la suite

Le Roi de Houègbo-Agon reçu en audience par le maire Bibiane (...)


22 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Sa majesté, Roi de Houègbo-Agon a été reçu en audience par Bibiane (...)
Lire la suite

Des élèves de l’internat victimes d’intoxication alimentaire


22 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
Crise sanitaire à l’internat du Lycée technique de Ouidah. Depuis mardi (...)
Lire la suite

L’Assurance-maladie généralisée dans les communes


22 janvier 2021 par Marc Mensah
Démarré dans 7 communes pilotes, le volet Assurance-maladie du projet (...)
Lire la suite

2 présumés escrocs arrêtés, 1 femme en cavale


21 janvier 2021 par Marc Mensah
Deux individus sont arrêtés à Parakou pour escroquerie en bande (...)
Lire la suite

L’UE octroie 30,5 milliards FCFA au Bénin


20 janvier 2021 par Marc Mensah
Sylvia Hartleif, Cheffe de la délégation de l’Union Européenne (UE) a (...)
Lire la suite

7 ans d’expériences au minimum exigées pour les chauffeurs de (...)


20 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Face à la recrudescence des cas d’accident lié aux conducteurs de (...)
Lire la suite

16 nominations prononcées dans 07 ministères


20 janvier 2021 par Marc Mensah
Des nominations ont été prononcées dans trois (03) ministères au conseil (...)
Lire la suite

40 dossiers inscrits au rôle de la première session criminelle de (...)


19 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
La première session criminelle au titre de l’année 2021 s’est ouverte ce (...)
Lire la suite

Un bouvier se noie dans un barrage


19 janvier 2021 par Akpédjé Ayosso
Âgé de 30 ans, un bouvier a été retrouvé ce lundi 18 janvier 2021 dans un (...)
Lire la suite

Le SG de la mairie limogé pour ‹‹violences verbales››


19 janvier 2021 par Marc Mensah
Le Secrétaire Général de la mairie de Natitingou est démis de ses (...)
Lire la suite

Avis d’appel à candidatures


18 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
Une société de la place lance un appel à candidature aux fins de pourvoir (...)
Lire la suite

Le Chef de l’État a enfin avisé selon Gustave Assah


17 janvier 2021 par Judicaël ZOHOUN
À la suite de l’annonce officielle du président de la République d’être (...)
Lire la suite

Une boutique et un atelier vidés par les cambrioleurs


15 janvier 2021 par La Rédaction
Des pagnes et autres objets sont emportés dans la nuit du jeudi 13 au (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires