vendredi, 25 septembre 2020 •

315 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Présidentielle 2021

Les probables candidats au scrutin




Plusieurs acteurs politiques sont annoncés à l’élection présidentielle de 2021 au Bénin. A quelques mois de ces élections, la 7ème depuis le Renouveau démocratique, on en sait un peu sur les candidats qui souhaitent succéder ou ravir le fauteuil présidentiel à l’actuel locataire de la Marina, Son Excellence Patrice Talon.

Au nombre des candidatures qui suscitent attention, figurent celles de l’actuel ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, et son collègue en charge du secrétariat général de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koukpaki, tous deux candidats en 2016, et membres de la coalition de la ‘’Rupture’’, qui avait soutenu le candidat Patrice Talon au second tour de la présidentielle.
Après le rendez-vous manqué de 2016, l’ex 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété, aujourd’hui président de la nouvelle formation politique d’opposition, ‘’Les démocratique’’, ne voudra pas se faire compter l’évènement.
Il en est de même du constitutionnaliste Joël Aïvo qui, depuis quelques mois, multiplie les rencontres avec les différentes couches de la société à travers le pays.
« Je suis candidat aux présidentielles de 2021 au Bénin », avait écrit Benoît Illassa, un proche du président Talon, et ex ambassadeur du Bénin à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers une publication sur sa page Facebook.
Dans cette publication, il a clairement affiché son ambition de briguer la magistrature suprême, et évoqué quelques aspects de son projet de société.
La reprise des élections législatives de 2019, a promis Benoît Illassa si les Béninois lui accordent leur confiance. L’annulation de la révision de la constitution, la suppression de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), la dissolution de l’Assemblée du Palais des gouverneurs actuels et le Conseil économique et social (CES), et leur remplacement par un Sénat, sont entre autres les promesses faites par le candidat à la présidentielle 2021.
Comme lui, Olivier Boco, le fidèle parmi les fidèles de Patrice Talon pourrait se présenter aussi aux élections de 2021. Selon le Mouvement des jeunes engagés pour la continuité du Programme d’actions du gouvernement, en cas de désistement de l’actuel chef d’Etat à briguer un second mandat, Olivier Boco serait la solution capable de poursuivre les œuvres entamées, tant les deux hommes présentent les mêmes profils.
En tant qu’homme d’affaire, c’est un « redoutable politicien » capable d’aplanir les divergences et de concilier les points de vue, estime ce mouvement.
L’autre candidature annoncée à la présidentielle de 2021, est celle de Paul Hounkpè, secrétaire exécutif national des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE). Il pourrait représenter la seule formation politique ayant réussi à lever des sièges de conseillers et de maire lors des élections communales et municipales de mai dernier.
Avec sa vision d’un Bénin économiquement prospère et socialement stable, Daniel Edah, après l’expérience malheureuse de 2016, sera également dans la course en 2021. Selon le consultant d’affaires, ex fonctionnaire international, et spécialiste des questions de la jeunesse, plus de 75% de la population béninoise a un âge compris entre 0 et 34 ans. Cette couche de la société selon lui, est une cible importante dont il faudra nécessairement tenir compte pour l’avenir du pays. « Tout projet de société ou programme de gouvernement pour le Bénin doit avant tout être un projet ou un programme inclusif pour les enfants, les adolescents et les jeunes hommes et femmes du Bénin », a-t-il confié.
A ces potentiels candidats, s’ajoutent celles de Sabi Korogoné, Bio Sawé Yacoubou, et autres.
Au regard des dispositions de la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral, ces candidats pourront-ils véritablement prendre part à la présidentielle de 2021 ? C’est la grande question que beaucoup de personnes se pose car, selon la loi, tout candidat à une élection présidentielle au Bénin doit requérir la caution de 10% de maires ou députés.
Etant donné que les dernières élections législatives n’ont pas été ouvertes à l’ensemble des partis politiques et que seuls l’Union Progressiste (UP) et Bloc Républicain (BR), tous deux de la mouvance présidentielle sont représentés au parlement, comment les candidats des autres formations politiques peuvent-ils requérir la caution de députés ? Un député UP ou BR pourra-t-il cautionner un autre candidat ? Se demande-t-on.
Au terme des élections communales et municipales de mai dernier, les FCBE arrivées en 3ème position derrière l’UP et le BR avec 06 maires, se retrouvent ainsi en deçà de la marge des 10% exigée pour présenter un candidat.
A l’état actuel de la loi, seul le président de la République actuel remplit les conditions pour être candidat à une élection présidentielle. Mais jusqu’à présent, l’homme ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle ambition à briguer un second mandat. « J’aviserai », c’est la réponse qu’il a toujours servie toutes les fois que la question lui a été posée. Va-t-il s’en tenir à la promesse du mandat unique et partir en 2021 comme promis à sa prise de fonction ? Une autre question que bon nombre de Béninois se posent.
Mieux, face aux vagues de suscitation de la candidature de Patrice Talon pour un second mandat à la tête du Bénin, la présidence de la République, à travers un communiqué a coupé cours à cette pratique de militants zélés. Ce qui renforce davantage le suspens quant à la candidature de l’homme de la Rupture et du Nouveau départ en 2021.
Les jours à venir pourront édifier sur l’intention des uns et les autres.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Un transformateur de la SBEE en feu à Fidjrossè


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Incendie cet après-midi à Fidjrossè, un quartier de Cotonou. Un (...)
Lire la suite

Les alentours du CEG Dantokpa libérés


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Une opération a été menée par une équipe de la préfecture du Littoral ce (...)
Lire la suite

L’OMS étudie le faible taux de la pandémie du Covid en Afrique


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Pas de propagation exponentielle de la Covid-19 en Afrique comme (...)
Lire la suite

Un homme arrêté, de la drogue saisie


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une quantité non moins importante de chanvre indien a été saisie en début (...)
Lire la suite

Les formalités en ligne obligatoires pour les voyageurs


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’enregistrement et le paiement en ligne sont obligatoires pour les (...)
Lire la suite

Les nouvelles statistiques officielles


25 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Nouveau bilan du coronavirus publié ce vendredi 25 septembre 2020 sur (...)
Lire la suite

La 1ère session ordinaire de l’année 2020 s’est poursuivie ce (...)


25 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Plus de 6000 sinistrés et plusieurs décès


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Une trentaine de décès et plus de 6000 personnes ont été déplacées suite (...)
Lire la suite

Hehomey sur le chantier du Boulevard de la Marina


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Ministre des Infrastructures et des Transports Hervé Hehomey s’est (...)
Lire la suite

Une nouvelle règlementation pour les organisations syndicales


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 23 septembre 2020, le (...)
Lire la suite

Calendrier d’installation des CCA par département


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre de l’actualisation du Fichier Electoral National (FEN), (...)
Lire la suite

La police élimine un présumé ravisseur


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un présumé ravisseur auteur d’un enlèvement à Savè a été abattu ce mardi 22 (...)
Lire la suite

Un ouvrier chute d’un immeuble et meurt


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Un apprenti coffreur passe de vie à trépas après avoir chuté d’un (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du conseil des ministres


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 23 septembre 2020, sous (...)
Lire la suite

Des sanctions pour les agents indélicats


24 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En Conseil des ministres ce mercredi 23 septembre 2020, le (...)
Lire la suite

Le projet de loi relatif au CITES transmis au Parlement


24 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso
L’une des grandes décisions prises en Conseil des ministres ce mercredi (...)
Lire la suite

Deux cadres démis de leurs fonctions


23 septembre 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Silverius Raoul Falade et Bamenou Boris, respectivement Inspecteur (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida interdit les chargements hors parcs


23 septembre 2020 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Plus de chargements hors parcs à Bohicon. Le maire Rufino d’Almeida l’a (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires