dimanche, 3 juillet 2022 •

435 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Patrimoine culturel et tourisme au Bénin

Le Monument Amazone ravit la vedette au Mémorial de la Réconciliation




Une statue en métal recouvert de bronze immortalise désormais dans la capitale économique du Bénin les femmes guerrières de l’ancien Royaume du Danxômè.
Le monument Amazone trône derrière le palais de la présidence en bordure du boulevard de la Marina.
Depuis que son faciès a été dévoilé, il y a quelques jours, les commentaires vont bon train sur l’identité réelle de ce personnage. Mais le comble est que cette statue devient déjà la vedette sur le site du Mémorial de la Réconciliation.


Le site du Mémorial de la Réconciliation de Cotonou abrite un nouveau monument.
Au départ, certains ont soutenu qu’il s’agit d’une statue en hommage à la Reine Tassi Hangbé (ou Nan Hangbe), la seule femme à avoir régné sur le Dahomey au XVIIIe siècle de 1708 à 1711.
Mais selon l’ancien journaliste de l’ORTB et spécialiste des questions du Royaume du Danxômè, Constant Agbidinoukoun, le monument représente ’’ la statue de la grande amazone Nanga’’, qui fait partie du corps d’élite des amazones du Danxômè. Ce premier régiment de femmes guerrières a été créé d’abord par son altesse royale Tassi Hangbé. Il a été par la suite réhabilité, amélioré et instauré par sa majesté le roi Guézo, en 1820, pour devenir un corps spécial d’élites, chargé de défendre le souverain et son royaume.
L’adage des Amazones était : « Vaincre ou mourir ».

En décidant le 17 juillet 2019 de l’érection du Monument Amazone et de l’Esplanade des Amazones, le gouvernement de Patrice Talon rend ainsi hommage à la femme et immortalise les braves défenseures de la Patrie.

Intégrer histoire, culture et tourisme

Mais le hic est que cet imposant monument (d’une hauteur hors-tout de 30m), réalisé par un artiste-sculpteur chinois, est érigé à l’entrée de la Porte du Mémorial de la réconciliation. Ce qui ravit la vedette à ce mémorial de l’esclavage et de la traite négrière.
Un site abandonné sans valorisation, ni mis en tourisme depuis plus de 20 ans.

Situé derrière la présidence, au bord du boulevard de la Marina, qui quitte l’aéroport en passant par le port de Cotonou, le site du Mémorial de la Réconciliation construit en 2001 occupe un espace d’environ 2 hectares.
Son érection a été décidée en décembre 1999 lors de la « Conférence Internationale des Leaders pour la Réconciliation et le Développement ». L’objectif de cette rencontre est
l’intégration de la Diaspora noire au processus de développement des Etats africains.

En dehors de la Statue de la Réconciliation, le site est
composé de la Porte de Retour, de la Pyramide de la Paix, d’une esplanade et des allées.
La statue de bronze érigée au cœur du site, est le symbole de la réconciliation entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, trois continents fortement impliqués dans la traite négrière.
Symbole du commerce triangulaire, il existe trois types de cette statue dans le monde : à Cotonou (au Bénin) pour l’Afrique, à Liverpool (en Angleterre) pour l’Europe et à Richmond (en Virginie) pour l’Amérique.

Le projet intègre la valorisation du site du Mémorial de la Réconciliation dans un circuit qui relie trois continents et offre aux Afro descendants et toute la diaspora du monde, l’opportunité de retrouver leur identité et les sources de leur origine embrouillées, la chance d’établir des relations d’amitié, de découvrir et de connaître.
Contrairement au site de Cotonou, les statues de la Réconciliation de Liverpool et de Richmond drainent des milliers de touristes et autres visiteurs chaque année.
Ce qui favorise des recettes pour l’entrée sur site, la vente des objets d’art et des produits de souvenir, des chiffres d’affaires pour l’hôtellerie, la restauration, le transport, les jeux et loisirs....

La valorisation du site est aussi un créneau porteur pour la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et l’intégration de la culture et du patrimoine dans le développement du tourisme.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

11 mai 2022 par Ignace B. Fanou




ABECESA réunit des spécialistes autour des questions sécuritaires


3 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
L’Amicale béninoise du centre d’études stratégiques pour l’Afrique (...)
Lire la suite

Cotonou abrite la 6ème édition de la Green Finance Conférence le 05 (...)


2 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Sous la présidence du ministre d’Etat, Ministre chargé de l’Economie et (...)
Lire la suite

Le général Abou Issa au contact des soldats au front


2 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les forces de défense et de sécurité présentes au nord du Bénin dans le (...)
Lire la suite

Des semences certifiées pour la résilience de 12.500 agriculteurs (...)


2 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le Ministère gambien de l’agriculture, la Banque mondiale et le CORAF (...)
Lire la suite

Le crédit scolaire d’Ecobank pour une rentrée sans stress


2 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Souscrivez dès maintenant au prêt scolaire d’Ecobank pour une rentrée (...)
Lire la suite

L’hippodrome de Parakou à l’air d’un éléphant blanc


2 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
L’un des grands projets phares attendus par la ville de Parakou est la (...)
Lire la suite

Sous scellés, la maison d’Ajavon vidée de ses biens


1er juillet 2022 par Marc Mensah
La résidence de Sébastien Ajavon sis à Cotonou, non loin de l’aéroport de (...)
Lire la suite

WAPCO et l’UAC pour former aux métiers des hydrocarbures


1er juillet 2022 par Marc Mensah
L’entreprise chinoise WAPCO-Bénin et l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) (...)
Lire la suite

Un agent de la mairie arrêté pour escroquerie et fraude


1er juillet 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un agent de la mairie d’Abomey-Calavi a été interpellé pour escroquerie et (...)
Lire la suite

DingaStream lance son application


1er juillet 2022 par La Rédaction
Les responsables de DingaStream, la plateforme Béninoise de streaming (...)
Lire la suite

Un nouveau président élu à la FNEB


1er juillet 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB) a procédé au (...)
Lire la suite

Voici le statut de chacune des 77 communes


1er juillet 2022 par Marc Mensah
Par Décret N° 2022-320 du 1er juin 2022 portant catégorisation des (...)
Lire la suite

Africa Jutes Bags s’installe à la GDIZ


30 juin 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une usine de fabrication de sacs de jute va s’installer au sein de la (...)
Lire la suite

Yayi Ladékan et Soulé Zoumarou lancent le réseau RBER


30 juin 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, (...)
Lire la suite

81,90 % de réussite au CEP 2022


30 juin 2022 par Marc Mensah
Les résultats de l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) sont (...)
Lire la suite

« Les questions de bourses ont connu des avancées »


30 juin 2022 par Akpédjé Ayosso
Invitée sur l’émission, « Le Gouvernement en Action », la ministre de (...)
Lire la suite

Une cellule créée pour le suivi des communes


30 juin 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Mise en place par décret de la Cellule de suivi et de contrôle de la (...)
Lire la suite

Le tonnerre tue une femme à Parakou


30 juin 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Foudroyée par l’orage, une femme est décédée, mardi 21 juin 2022, dans la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires