jeudi, 16 juillet 2020 •

490 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Le blog de Virgile Ahissou

La leçon des Ecureuils au Bénin




La joie des Ecureuils, l’euphorie de tout un peuple
Les Ecureuils, c’est l’appellation d’origine contrôlée (AOC) des sélections nationales sportives de la République du Bénin. Inspiration du premier président de la Fédération dahoméenne de football (FDF), Norbert Imbs, au début des années 60, cette appellation a fini par s’étendre à toutes les sélections nationales sportives. Aussi parle-t-on aujourd’hui des « Ecureuils » en pétanque, handball, volley-ball, tennis etc.

Au passage, voici le pourquoi de cette appellation. Je tiens cela de Feu Norbert Imbs que j’ai eu l’honneur d’interviewer quelques jours avant le match Bénin-Zambie en 2003 pour la toute première qualification des Ecureuils à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). « Il s’agit d’un animal dont l’agilité et l’intelligence lui permettent de dribbler ses prédateurs et souvent aller au sommet des arbres. Donc j’avais le ferme espoir que notre sélection parviendra un jour au sommet du football africain voire mondial », m’avait-il déclaré au micro de la radio naissante d’alors Océan FM. Parenthèse fermée.

Par leur parcours glorieux à la CAN 2019 de football en Egypte, les Ecureuils ont administré à tout le pays Bénin une leçon à plusieurs volets.

Premier volet : le travail consciencieux et bien fait conduit toujours à une satisfaction morale, celle de s’être donné jusqu’au bout.

Autres volets : comme l’a écrit Abdoulaye Fofana dans Parole à la jeunesse, « Sport et nation sont liés. L’un comme l’autre peuvent se satisfaire de victoires momentanées. Ni l’un, ni l’autre, ne peuvent compter sur la chance ou sur le hasard, pour être victorieux. C’est l’effort persévérant qui conditionne la victoire finale. Rien n’est jamais acquis. Le record du saut en hauteur, comme l’indépendance d’une nation, tout doit être mérité ; tout doit être conquis et reconquis. Chaque geste de l’athlète comme celui du citoyen doit être la préparation de l’idéal auquel il aspire. Et la victoire qui lui échappe aujourd’hui est à jamais perdue ». Là sont entremêlées plusieurs volets de la leçon administrée par les Ecureuils. Qui dit Nation, dit politique nécessairement. Suivez mon regard… Eh oui ! A vous, de toute la classe politique béninoise, il est temps maintenant de cesser avec l’hypocrisie et les intrigues qui vous caractérisent tous ! A vous, princes du moment, cessez de servir à votre peuple des plats qui ne lui conviennent point.

Pour rester collé à l’actualité de nos Ecureuils, je me permets cette impertinence quelque peu nécessaire. Dites sincèrement : la polémique autour de l’appellation du onze national du Bénin était-elle nécessaire ?

https://virgileahissou.wordpress.com/

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN




George Floyd et nous


20 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Même quand fait rage la guerre et que, de part (...)
Lire la suite

Née bonniche pour mourir bonniche


13 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Han, Pépé ! Moi je vous demande un peu d’aide (...)
Lire la suite

Confinement et Refondation


9 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Entre 1914 et 1918, puis entre 1939 et 1945, on (...)
Lire la suite

Covid-19 et agroalimentaire au Bénin


25 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​En confinement strict à son domicile, un (...)
Lire la suite

Regarder en face le covid-19


11 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Oui, dévisager le covid-19 bien qu’il n’ait pas (...)
Lire la suite

A la poursuite d’un disparu Non, Kourouma : Allah s’est auto-obligé…


24 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dans la lancée de ses œuvres : le soleil des indépendances, en attendant (...)
Lire la suite

Survol de l’ouvrage interpelant, « l’aventure Ambigüe » de Cheikh Hamidou (...)


18 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
A l’aube africaine, avec comme soubassements des valeurs fondées, (...)
Lire la suite

Une relecture rétrospective et prospective de la littérature (...)


17 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
La lecture est demeurée un des passe-temps, occupations les plus (...)
Lire la suite

Le matériau humain africain est-il à refondre ?


23 novembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’on aura reconnu la préconisation d’Aimé Césaire (...)
Lire la suite

Mugabe, Hong-Kong, et l’exception béninoise


14 septembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​On ne mettra jamais en cause l’héroïcité de (...)
Lire la suite

A la Lumière des Ecureuils de la Victoire


13 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il n’y a jamais de miracle. Et il n’y en eut (...)
Lire la suite

Pour le Bénin à nouveau retrouvé


29 juin 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​De la République avortée de l’Ataborg à la (...)
Lire la suite

Grisaille autour du gris-gris béninois à Paris


23 février 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Biowá Nàglókú, dans son village Sêxwidé, est depuis (...)
Lire la suite

Légende béninoise du panier de la ménagère


16 février 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Sous couvert dudit panier, il s’agit de la (...)
Lire la suite

Béatrice Aguessy, femme de combat


2 février 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​De combat et de défi. A 12 ans, accompagnant une (...)
Lire la suite

Patrice Talon, l’oiseau rare


18 novembre 2018 par La Rédaction
Imperturbable. Le chef de l’Etat reste le seul chef d’Etat que le Bénin (...)
Lire la suite

A coups de…Talon !


15 novembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
Le « Bénin révélé » de Patrice Talon, est un Bénin qui se donne pour (...)
Lire la suite

Il y a exil et exil


3 novembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Quand il a eu perdu la guerre, le souverain fut (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires