mardi, 14 juillet 2020 •

280 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Tafescopie

La CRIET, pour aujourd’hui et demain




Installée le 27 août 2018, la Cour de Répression des Infractions économiques et du Terrorisme (C.r.i.e.t) fait la « une » de l’actualité nationale. Elle fait crier par-ci ; elle fait craindre par-là...Cour Pénale Spéciale, Tribunal d’exception, tout y passe…. Curieusement, la C.r.i.e.t suscite à quelques nuances près, les mêmes réactions que son homologue sénégalais, baptisé Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (C.r.e.i).
Notons que l’immense majorité des sénégalais étaient d’accord, aux lendemains de l’élection présidentielle de 2012, pour la mise sur pied de cette juridiction, chargée d’apprécier la gestion des deniers publics, et de se prononcer sur l’enrichissement de certains barons du régime Wade. Exactement comme nombre de Béninois, rêvent de mettre fin à l’impunité, avec l’alternance au sommet de l’Etat. A l’installation de la C.r.i.e.t en août dernier, c’est non sans fierté, que Martin Assogba, président de l’Ong Alcreer, estimait que la nouvelle juridiction, est l’aboutissement heureux de longues années de lutte, des organisations de la société civile contre la corruption… C’est dire qu’au Sénégal comme au Bénin, et même partout en Afrique, la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, reste une préoccupation majeure. Tous nos Chefs d’Etats, s’y sont attelés à leur manière. Aux premières heures du Renouveau démocratique, Nicéphore Soglo, jurait à qui voulait bien l’entendre, de « faire rendre gorge aux pilleurs de l’économie nationale ».A son tableau de chasse, on a noté que le célèbre marabout Cissé.
Le vieux ‘’Kaméleon’’ qui prit la relève, en fin connaisseur de ses compatriotes, avait posé une équation à double détente : « si vous êtes prêts moi aussi je suis prêt ».On lui doit tout au plus, l’installation d’une Cellule de moralisation de la vie publique, avec des résultats anecdotiques. Puis rideau. Yayi Boni, populiste en diable, a quant à lui choisi une « marche verte » contre la corruption, dans les rues de Cotonou. Suant et transpirant à grosses gouttes. Ses résultats sont connus de tous… Il était alors devenu une évidence, que la seule manière de lutter efficacement, contre cette hydre qu’est la corruption, serait de créer une juridiction spéciale. Avec le régime dit de la Rupture, ce miracle a eu lieu. Si la mission assignée à la C.r.i.e.t, ne souffre d’aucune contestation, c’est plutôt sa nature et le profil de certains de ses premiers « clients », qui suscitent doutes et interrogations. Légitime. On peut bien sûr déplorer une malheureuse planification, dans certaines convocations de la C.r.i.e.t. Celles-ci ont été politiquement interprétées, comme un acharnement contre un camp, avec en prime, le soupçon d’un agenda secret…Ce sont là quelques mauvais premiers pas. Pas plus. Mais de là à jeter le bébé avec l’eau de bain... La C.r.i.e.t est une nécessité, tant dans notre contexte national, que dans notre environnement sous-régional. Pour aujourd’hui, mais aussi pour demain. A l’image de la C.r.e.i au Sénégal, la C.r.i.e.t du Bénin est susceptible de reformes. Tant dans le fond que dans la forme. Et ce temps viendra. En attendant, opposants d’aujourd’hui ou mouvanciers de demain, doivent se faire à cette réalité.
L’impunité ne doit plus être la règle. Encore moins l’exception. Alors, qu’on se le tienne pour dit : le sort de la C.r.i.e.t ne sera pas réglé à la criée !

Tafê

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 octobre 2018 par Judicaël ZOHOUN




George Floyd et nous


20 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Même quand fait rage la guerre et que, de part (...)
Lire la suite

Née bonniche pour mourir bonniche


13 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Han, Pépé ! Moi je vous demande un peu d’aide (...)
Lire la suite

Confinement et Refondation


9 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Entre 1914 et 1918, puis entre 1939 et 1945, on (...)
Lire la suite

Covid-19 et agroalimentaire au Bénin


25 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​En confinement strict à son domicile, un (...)
Lire la suite

Regarder en face le covid-19


11 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Oui, dévisager le covid-19 bien qu’il n’ait pas (...)
Lire la suite

A la poursuite d’un disparu Non, Kourouma : Allah s’est auto-obligé…


24 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dans la lancée de ses œuvres : le soleil des indépendances, en attendant (...)
Lire la suite

Survol de l’ouvrage interpelant, « l’aventure Ambigüe » de Cheikh Hamidou (...)


18 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
A l’aube africaine, avec comme soubassements des valeurs fondées, (...)
Lire la suite

Une relecture rétrospective et prospective de la littérature (...)


17 mars 2020 par Judicaël ZOHOUN
La lecture est demeurée un des passe-temps, occupations les plus (...)
Lire la suite

Le matériau humain africain est-il à refondre ?


23 novembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’on aura reconnu la préconisation d’Aimé Césaire (...)
Lire la suite

Mugabe, Hong-Kong, et l’exception béninoise


14 septembre 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​On ne mettra jamais en cause l’héroïcité de (...)
Lire la suite

A la Lumière des Ecureuils de la Victoire


13 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il n’y a jamais de miracle. Et il n’y en eut (...)
Lire la suite

La leçon des Ecureuils au Bénin


11 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN
La joie des Ecureuils, l’euphorie de tout un peuple Les Ecureuils, (...)
Lire la suite

Autopsie du Parlement béninois


23 mars 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’opération, on le sait, consiste à disséquer le (...)
Lire la suite

Grisaille autour du gris-gris béninois à Paris


23 février 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Biowá Nàglókú, dans son village Sêxwidé, est depuis (...)
Lire la suite

Légende béninoise du panier de la ménagère


16 février 2019 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Sous couvert dudit panier, il s’agit de la (...)
Lire la suite

Dona une référence ou une compétence ?


19 novembre 2018 par La Rédaction
L’énergie électrique est déjà disponible au Bénin. Les coupures à longueur (...)
Lire la suite

Patrice Talon, l’oiseau rare


18 novembre 2018 par La Rédaction
Imperturbable. Le chef de l’Etat reste le seul chef d’Etat que le Bénin (...)
Lire la suite

A coups de…Talon !


15 novembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
Le « Bénin révélé » de Patrice Talon, est un Bénin qui se donne pour (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires