dimanche, 18 août 2019 •

359 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Entretien avec Prof Barthélémy Biao, Directeur du Lareg (Université de Parakou)

‹‹ Il faut que les produits fabriqués au Bénin alimentent le commerce régional››




Le Professeur Barthélemy Biao, Directeur du Laboratoire de recherche en économie et gestion (Lareg) de l’Université de Parakou, a procédé le mercredi 26 juin 2019 à Cotonou, au lancement de l’édition 2019 du Rapport de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le développement (Cnuced) sur le développement économique de l’Afrique.
Au cours de la cérémonie, le Professeur Biao a fait un exposé pour présenter le rapport aux médias et au public béninois. Dans cette interview, il fait le point des recommandations issues du rapport.

24heures au Bénin : À l’occasion du lancement de l’édition 2019 du Rapport de la Cnuced sur le développement économique de l’Afrique, vous avez fait un exposé pour présenter le rapport au public et aux médias. Que peut-on retenir des conclusions de ce rapport ?*

Barthélémy Biao :
Cet exposé sur le Rapport de développement économique en Afrique pour cette année porte sur le thème « Made in Africa-les règles d’origine, un tremplin pour le commerce africain ».
D’abord, il faut dire que les règles d’origine sont très importantes lorsqu’une région notamment l’Afrique s’engage dans un processus de libéralisation préférentielle. Mais les règles d’origine sont complexes. Dans le passé, elles ont été un instrument qu’on peut dire mal utilisé parce que les pays n’ont pas pu les exploiter suffisamment lorsqu’il y a des règles d’origine concurrentielles. La principale leçon de cet rapport, c’est-de-dire que l’avènement de la Zone de libre-échange continentale va être l’occasion de définir de nouvelles règles d’origine au niveau du continent africain.
Et il serait important que ces règles d’origine aient un certain nombre de qualité. Ces nouvelles règles doivent être transparentes, flexibles, favorables aux entreprises et tenir compte des niveaux de développement différenciés. Elles doivent permettre aux pays quel que soit leur niveau de développement de pouvoir s’insérer efficacement dans les chaînes de valeur au niveau continental alors que jusqu’à présent notre commerce extérieur a été essentiellement orienté vers les pays occidentaux.

24 heures au Bénin : Que gagne le Bénin en s’insérant dans cette chaîne de valeur au niveau continental ?


Barthélemy Biao
 :
La vérité vous le savez. Le Bénin est un petit pays comparativement aux autres pays et dans le processus d’intégration en règle générale, cette différenciation des niveaux de développement est une source d’avantages différenciés. On peut donc à priori penser que les pays les plus développés tireront de meilleurs avantages que les pays les moins développés comme le Bénin. Toutefois, le rapport dit que si on définit des règles d’origine assez flexibles quel que soit le niveau de développement, chaque pays peut s’insérer dans la chaîne de valeur entre la matière première et le produit fini. On peut également dire que lorsqu’on considère chaque pays, il doit être en mesure de définir ses avantages comparatifs. Et pour le moment, le principal produit que le Bénin exporte c’est le coton. Alors que l’étude considère le secteur textile et vêtement comme une chaîne de valeur régionale potentiellement bénéfique. A partir de ce moment, il appartient au Bénin de mettre des politiques idoines pour améliorer son insertion dans cette chaîne de valeur. Et si je considère le passé, il y avait au niveau du Bénin des industries textiles qui ont pratiquement fermé boutique. C’est peut-être l’occasion de réfléchir et de voir, pas en créant nécessairement des entreprises publiques mais en créant des conditions pour que l’investissement direct étranger puisse s’installer dans les meilleures conditions, comment permettre que des produits de mieux en mieux ou de plus en plus transformés soient fabriqués au Bénin et alimentent le commerce régional.

24 heures au Bénin : Parlez-nous professeur du contexte dans lequel s’est déroulée l’activité ?

Barthélemy Biao : Il faut dire que dans ses activités de collaboration extérieure, le Laboratoire de Recherche en Economie et Gestion (Lareg) de l’Université de Parakou est entré en contact avec la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développent (Cnuced). C’est donc dans ce cadre que nous avons été chargé du lancement des rapports réalisés par la Cnuced tantôt sur le développement économique de l’Afrique tantôt sur les Pays les moins avancés (Pma). L’année dernière, c’était sur les pays les moins avancés et cette année, c’est sur le développement économique de l’Afrique. Comme la Cnuced n’a pas de représentation permanente au Bénin, nous servons en quelque sorte de courroie de transmission entre cette institution et le public béninois pour le lancement de ses rapports au Bénin.

Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 juillet 2019 par Dg24h


800 000 conteneurs à traiter d’ici 2025


23 juillet 2019 par Dg24h
Le DG du port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys impulse un nouveau (...)
Lire la suite

« On rêve d’aller en demi-finale... » (E. Imorou)


6 juillet 2019 par Dg24h
Le Bénin a tiré son épingle du jeu en huitièmes de finale à laCoupe (...)
Lire la suite

Cotonou accueille la 2e édition Benin Investment Forum du 11 au 12 (...)


28 mai 2019 par Dg24h
La 2e édition Benin Investment Forum 2019 se déroulera du 11 au 12 (...)
Lire la suite

’’Le Programme d’alimentation scolaire ne devrait pas concerner que le (...)


15 mars 2019 par Dg24h
Monsieur le Représentant Résident du PAM au Bénin. Chaque 1er mars, on (...)
Lire la suite

Les députés donnent carte blanche à Talon pour 1877,5 milliards (...)


20 décembre 2018 par Dg24h
En plénière, ce jeudi 20 décembre 2018, au palais des gouverneurs, à (...)
Lire la suite

« Il ne sert à rien de faire des enfants qu’on ne peut pas entretenir » (...)


13 novembre 2018 par Dg24h
M. Mathias Kpanou, est membre de l’organe de contrôle de la Plateforme (...)
Lire la suite

« La corruption affaiblit la justice, interfère avec les droits de (...)


30 juillet 2018 par Dg24h
A l’heure où notre pays a engagé une transformation de son économie et (...)
Lire la suite

“ Un homme ne peut exercer le pouvoir à bon escient s’il n’est pas (...)


17 juillet 2018 par La Rédaction
Dans le cadre de ce qu’il faut désormais considérer comme un rendez-vous (...)
Lire la suite

‹‹Nous commémorons la vie de Mandela et l’héritage qu’il nous a (...)


14 juillet 2018 par Dg24h
Le Centenaire et la Journée internationale Mandela Day seront (...)
Lire la suite

Le Président de Soyuz-Bénin apprécie la réélection de Vladimir (...)


19 mars 2018 par Dg24h
M. Narcisse Justin SOGLO, Président de l’Association des Anciens (...)
Lire la suite

« Avec la nouvelle loi anti-tabac, le paquet de cigarette sera un outil (...)


6 février 2018 par Dg24h
L’ONG Initiative pour l’Education et le Contrôle du Tabagisme (IECT) a (...)
Lire la suite

« Tout régime qui ne fait pas la volonté de son peuple court à sa perte » (...)


27 janvier 2018 par Dg24h
Ancien chargé de Mission au ministère de la Sécurité Publique et des (...)
Lire la suite

« Au Togo, il faut mettre de côté la communauté internationale et trouver (...)


26 novembre 2017 par Dg24h
Journaliste et responsable Afrique de la section française de (...)
Lire la suite

L’Ami Philippe LALEYE dévoile les grandes actions de son mandat


8 septembre 2017 par Dg24h
Philippe LALEYE, est désormais le nouveau président du Lions Club (...)
Lire la suite

Ce que prévoient les textes de loi actuellement en vigueur au (...)


7 septembre 2017 par Dg24h
Depuis sa révocation en conseil des ministres au lendemain des (...)
Lire la suite

« Dans l’ESC, on voit le sexe, or la sexualité n’est pas que le sexe (...)


14 juin 2017 par
Démarré en 2008 au Togo, le processus de réalisation de l’Education (...)
Lire la suite

Les conseil du Dr Gouda Abdoul Akim pour éviter le virus (...)


18 mai 2017 par Dg24h
La fièvre hémorragique virale Lassa fait des victimes au Bénin depuis (...)
Lire la suite

Le Marché des Titres Publics à la conquête de nouveaux investisseurs


11 mai 2017 par Dg24h
Le défi majeur de l’Agence UMOA-Titres est la diversification de la base (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information