samedi, 19 janvier 2019 •

204 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Mise en œuvre des réformes du Nouveau départ

Des Béninois refusent de consentir leur part de sacrifice




Les principales réformes que le gouvernement de la rupture a initiées afin d’impulser une nouvelle dynamique au pays, sont en train d’être une à une combattues par une catégorie de Béninois réfractaires à l’autorité. Ces derniers, par le biais de structures interposées, crient haro aujourd’hui sur ces réformes à cause des exigences comportementales qu’elles regorgent. Des compatriotes ne semblent donc pas prêts pour consentir les sacrifices nécessaires.

Les quelques notes salées qui sont inhérentes à la mise en œuvre des réformes telles que conçues par le gouvernement de la rupture, suscitent des remous dans le rang des syndicats et au sein d’une certaine classe politique. Or, ce sont ces réformes qui, aujourd’hui, font manifestement l’objet de contestations dans des milieux insoupçonnés. Ces réformes que le Président Patrice Talon, alors candidat, avait développées avec brio pendant sa campagne en 2016. Puisque c’est lui qui a été proclamé élu Président au terme du processus électoral. De toutes les façons, le candidat « Agbonnon » avait réussi à surclasser ses rivaux d’alors sur cette base réformiste. Simplement parce que les compatriotes qui sortaient d’un système pourri (où des fraudes massives étaient notées dans les concours, la corruption a gangréné tous les compartiments de l’administration publique et était généralisée), ne souhaitaient qu’un nouveau système pour rompre avec un certain nombre de pratiques unanimement décriées. Mais dix-huit mois seulement après que quelques pans de ces réformes sont dévoilés, et c’est encore des récriminations de toutes parts. Plusieurs organisations des travailleurs épaulées par un regroupement de partis politiques montent depuis quelques temps au créneau pour dénoncer de prétendues failles que comporteraient ces réformes. Voilà la quintessence de la plupart des manifestations de l’opposition et des mouvements de débrayage qui sont observés dans l’administration publique. Tout semble orchestré par les commanditaires de ces manifestations sur le terrain pour démontrer à l’opinion nationale et internationale que la gouvernance de la rupture est bancale et que les réformes ne sont pas opportunes. Or, tout Béninois patriote sait que le secteur de la santé par exemple, est en proie à de graves dysfonctionnements qui compromettent son efficacité. Selon un diagnostic jadis posé en 2015 - 2016 par l’équipe du Nouveau départ lors de la campagne présidentielle, il ressortait qu’il y avait entre autres « une quasi-absence de protocoles normatifs dans les pratiques médicales ; une quasi-absence du contrôle de la qualité des soins fournis aux patients et une politisation à outrance du secteur ». Il urge alors que des mesures clés soient prises pour minimiser les insuffisances jadis contenues dans la politique nationale sanitaire. Le même diagnostic a été également posé dans chacun des autres secteurs de l’économie nationale et a suscité des mesures clés tout comme dans le système sanitaire du pays. Indubitablement, la mise en œuvre de ces mesures clés proposées par le Nouveau départ pour colmater les brèches, va demander de la part de la population son accompagnement et va demander de consentir un sacrifice. Car, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. C’est ce qui ne semble pas être le cas, vu les frondes sociales qui sont en train d’être organisées et qui polluent la vie de ces mesures clés que le gouvernement apporte.
Sounkoto AGBAHOUNZO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 novembre 2017 par Dg24h


La session prorogée jusqu’au 31 janvier 2019


19 janvier 2019 par Dg24h
Ce vendredi 18 janvier 2019 marque le 20ème jour du procès relatif au (...)
Lire la suite

Un présumé Jésus-Christ aux mains de la justice à Cotonou


18 janvier 2019 par Dg24h
Se faisant passer pour Jésus-Christ, un individu après avoir escroqué (...)
Lire la suite

Mme Lawson éclaire la Cour sur les missions du comité de suivi


17 janvier 2019 par Dg24h
Le président Edouard Cyriaque Dossa a procédé, ce jeudi 17 janvier 2019, (...)
Lire la suite

« Le montant total dû ne dépasse pas 15 milliards FCFA » (Guy (...)


17 janvier 2019 par Dg24h
Le 18è jour du procès ICC-Services a débuté ce mercredi 16 janvier 2019, (...)
Lire la suite

Des professeurs honoraires déchargés au Ceg1 d’Avrankou


16 janvier 2019 par Dg24h
Sur instruction du directeur départemental des enseignements (...)
Lire la suite

Règlement du conflit foncier de la collectivité Marcos à Womey


16 janvier 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

La loi portant code pétrolier au Bénin en étude


16 janvier 2019 par Dg24h
Le Bénin est en passe d’avoir un code pétrolier. Avec la volonté du (...)
Lire la suite

Les oeuvres de l’artiste Sébastien Boko en exposition à l’Institut (...)


16 janvier 2019 par La Rédaction
L’artiste sculpteur Sébastien Boko et ses oeuvres sont sous les feux de (...)
Lire la suite

Les responsables d’établissements sous la sellette dans les (...)


15 janvier 2019 par Dg24h
Le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et (...)
Lire la suite

Dada Sagbadjou Glélé intronisé comme nouveau roi d’Abomey


14 janvier 2019 par Dg24h
Le royaume d’Abomey a un nouveau roi depuis ce samedi 12 janvier 2019. (...)
Lire la suite

Le maire Charlemagne Honfo distingué


14 janvier 2019 par Dg24h
Le prix Kwamé Nkrumah a été décerné vendredi dernier au maire de (...)
Lire la suite

Géneviève Boco Nadjo fait le point des préparatifs à la Cena


14 janvier 2019 par Dg24h
La vice-présidente de la Commission électorale nationale autonome (...)
Lire la suite

Talon et Houngbédji, célèbrent la culture à Porto-Novo


13 janvier 2019 par Dg24h
La cérémonie clôture de la 3ème édition du Festival International de (...)
Lire la suite

83 milliards FCFA pour le projet ARCH


12 janvier 2019 par Dg24h
Le Bénin vient une fois de plus de décrocher un financement (...)
Lire la suite

4271 admis sur 5 773 candidats


12 janvier 2019 par Dg24h
Les rautoritésdes examens nationaux de Licence et de Master ont été (...)
Lire la suite

Le commissaire de Sèmè-Kraké limogé et le personnel remplacé


11 janvier 2019 par Dg24h
Le commissaire de Sèmè-Kraké a été relevé de ses fonctions et l’ensemble du (...)
Lire la suite

Le Médiateur de la République entend jouer sa partition


11 janvier 2019 par Dg24h
Lors de la cérémonie de présentation de vœux du nouvel An, le Médiateur de (...)
Lire la suite

Le Bénin lève 21,947 milliards FCFA sur le marché de l’UEMOA


11 janvier 2019 par Dg24h
Sur un montant de 20 milliards de francs FCFA, le Bénin a collecté ce (...)
Lire la suite

Sondage



ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information