mardi, 22 janvier 2019 •

126 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Tafescopie

Code électoral : reformes pour pays « anormal »




La recherche du consensus, a donc été une des motivations de l’atelier sur le code électoral, du 14 juin dernier .Dans un pays « normal », le jeu en valait la chandelle. De la synthèse de travaux, retenons quelques points saillants : c’est par exemple l’urgence des mesures idoines, pour une meilleure représentativité des femmes dans les instances de décisions, dès les élections à venir ; la nécessité de revoir à la hausse, le nombre de sièges des députés, pour tenir compte de l’évolution démographique du pays. Mais aussi et surtout, la nécessité pour le Bénin, d’opter pour des élections générales ; ce qui fera de l’économie au pays ajoute-t-on, et évitera que l’on soit en campagne permanente. Mais au pays du doute et des soupçons, les points à polémiques, ont été vite dénichés. C‘est par exemple la question du quitus fiscal ; de la résidence et du seuil électoral, pour l’attribution des sièges de députés ! Et à propos du quitus fiscal, le point de vue de Claude Djankaky, ex baron de la RB, résume à merveille, la mauvaise foi de certains de nos compatriotes, hostiles à toute évolution positive de nos textes. Parlant donc du quitus fiscal, Mr Djankaky estime sans rire, que « dans les pays normaux, une telle disposition normale, qui s’applique à tous, ne pose aucun problème. Mais dans un pays de tous les possibles (sic), peut-on donner communion à nos dirigeants, sans confession ? »Voilà donc le nœud du problème. Dans ce pays, on ne se fait « pas mutuellement confiance », comme dirait l’autre ! Dans ce pays, nous doutons de tout et de rien. Surtout de la bonne foi de nos dirigeants. A tel enseigne que lorsqu’ils nous montrent la lune, nous préférons regarder leurs doigts. Ce pays notre, est donc « anormal », pour rester dans le lexique du sieur Djankaky. Ces habitants sont donc logiquement « anormaux ».Normal. Ailleurs, le quitus fiscal pour un prétendant à un poste électif, est tout à fait « normal », comme le reconnait Mr Djankaky. Et les délinquants financiers, qui s’aventurent en politique, l’apprennent à leurs dépens. Bien entendu, là, nous parlons des pays « normaux ».Chez nous, à la trappe, toutes les propositions « normales », porteuses de développement, que comporte le nouveau projet de code. Surtout qu’elles sont grosses d’une grave menace : la révision de la Constitution. Suprême « anormalité ! ».Rappelons juste qu’au Sénégal à côté, le Parlement a adopté le 18 juin dernier, la loi portant révision du Code électoral. Désormais, pour être candidat à la présidentielle au pays de Macky Sall, « il faudrait être sénégalais et uniquement sénégalais, et récolter dans au moins sept régions du Sénégal, les signatures de 0,8% des inscrits du fichier électoral »Evidemment, de telles dispositions seraient gravement « anormales », dans notre pays. Le nouveau code sénégalais, a fait objet de vifs débats. « Normal » dans un pays normal.Depuis, les Sénégalais sont passés en mode Coupe du monde. Sans doute qu’il faudra ici, penser à la création d’une Commission de supervision du payement des impôts, composée à parité, de députés de la mouvance et de l’opposition. Histoire de rassurer tous les prétendants à la candidature, sur l’indispensable ...quitus fiscal. Attention : son Président doit être de l’opposition… Normal n’est ce pas ?
Tafê

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 juin 2018 par Dg24h


Que sera demain le Bénin ?


19 janvier 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​On peut le dire, l’année 2019 a démarré en (...)
Lire la suite

Comme un conte de Noël


29 décembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Matthieu, l’unique narrateur de cette épopée, de (...)
Lire la suite

Dona une référence ou une compétence ?


19 novembre 2018 par La Rédaction
L’énergie électrique est déjà disponible au Bénin. Les coupures à longueur (...)
Lire la suite

Frères et sœurs béninois gagnés à Dieu


13 octobre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Depuis leur adhésion récente au Dieu sauveur, des (...)
Lire la suite

La CRIET, pour aujourd’hui et demain


11 octobre 2018 par Dg24h
Installée le 27 août 2018, la Cour de Répression des Infractions (...)
Lire la suite

Aléas du sodabi au Dahomey-Bénin


6 octobre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Avalé d’un coup sec dans le plus petit verre. Il (...)
Lire la suite

Talon, Obama, Franklin et Cie pensent-ils bien ?


15 septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Mon peuple périt, faute de connaissance’’, a dit (...)
Lire la suite

« Le peuple a faim ou les corrompus ont faim ? »


8 septembre 2018 par La Rédaction
Le peuple a faim. Oui, le peuple a faim. Mais dans quel pays le peuple (...)
Lire la suite

Quand le Nègre est par tous crucifié


8 septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Au sortir d’un entretien avec le président (...)
Lire la suite

Editorial:Tension et Suspicion !


14 juin 2018 par Dg24h
Au nombre des lois votées ces dernières semaines, ily a le code pénal (...)
Lire la suite

Soglo à Baku et les migrants en filigrane


9 juin 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le 17 mars 2018, à Baku, capitale d’Azerbaïdjan, (...)
Lire la suite

Devoir d’Ingratitude et d’Indépendance !


8 juin 2018 par Dg24h
La 5e mandature de la Cour Constitutionnelle a vécu, vive la 6e (...)
Lire la suite

Talon ou l’incompris


25 mai 2018 par Dg24h
La Rupture, le Nouveau départ pour un Bénin révélé. Un slogan ou une (...)
Lire la suite

Marie, Mère de l’Église !


22 mai 2018 par La Rédaction
Marie, Mère de l’Église ! Ce titre de la Vierge Marie est désormais (...)
Lire la suite

Patrice Talon deux ans plus tard


7 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​S’il nous avait dit, pendant la campagne (...)
Lire la suite

Editorial : Jeunesse sans boussole


4 mars 2018 par Dg24h
Cette semaine qui s’achève nous a rappelé qu’il y a 28 ans, que s’est (...)
Lire la suite

Et si chaque Béninois se faisait Ahomadègbè ?


3 mars 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​On ira au médecin-dentiste, Justin Tomêtin (...)
Lire la suite

La grève des syndicats et les conséquences fâcheuses d’un blocage du (...)


27 février 2018 par Dg24h
Déception et amertume. Cela se lit désormais dans le visage de chaque (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information