vendredi, 19 octobre 2018 •

51 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Santé de la reproduction des jeunes

A quand la gratuité des méthodes modernes de contraception ?




Le Bénin en 2013, avait pris l’engagement de rendre gratuit les méthodes modernes de planification familiale aux adolescents et jeunes à Addis-Abeba. Mais depuis 4 ans, cet engagement, encore appelé Engagement FP2020 peine à être respecté avec un taux élevé de grossesses en milieu scolaire.

« La contraception permet de prévenir les grossesses non désirées. Depuis que j’utilise la planification familiale, je ne fais plus d’avortement et je travaille bien à l’école ». C’est le témoignage de théodora, une élève de 16 ans en classe de 1ère au CEG Dantokpa à Cotonou. Elle a donné ce témoignage lors d’une séance de sensibilisation et d’offres gratuites de méthode contraceptive, organisée par l’Association béninoise pour la promotion de la famille (ABPF) à Hindé, l’un des quartiers les plus peuplés de Cotonou. La planification familiale permet de prévenir les grossesses non désirées. Elle constitue l’un des piliers de réduction de la mortalité maternelle et infantile et comporte 3 volets. Le volet qui concerne les jeunes est la contraception c’est-à-dire la prévention des grossesses non désirées et précoces. A ce niveau, les indicateurs au plan national montrent, selon Loukman Tidjani, champion en Pf, une amélioration de la couverture contraceptive parmi les jeunes femmes de 15 à 29 ans par un risque de grossesse non désirées avec un taux de prévalence contraceptive de 4%.Toutefois, des efforts restent à fournir par le pouvoir exécutif pour faciliter l’accès aux services de la Pf à tous jeunes car les besoins non satisfaits restent malgré tout encore élevé (35%).

Encore des efforts à fournir

Depuis l’instauration du Partenariat de Ouagadougou en 2011, la couverture contraceptive dans le rang des jeunes s’est améliorée. Pour le directeur des programmes à l’Abpf, Serge Kitihoun, ceci a été possible grâce aux nouvelles stratégies mise en place après le partenariat de Ouagadougou pour le repositionnement de la Pf. Entre autres : la mise en place des sous-groupes dans le domaine de la santé de la reproduction, du sous-groupe santé et Pf, du sous-groupe de la santé des adolescents et des jeunes. Les organisations de la société civile ont été aussi fortement associées afin de mettre en œuvre des stratégies de sensibilisation dans les communautés.
Cependant, le phénomène des grossesses non désirées et précoces surtout en milieu scolaire reste encore une équation irrésolue. D’après un rapport du Ministère de la Santé publié et relayé en Septembre 2017, environ 4 471 cas de grossesses ont été recensés dans les écoles au cours de l’année académique 2016-2017. Une situation qui interpelle tous les acteurs impliqués (gouvernement, parlementaires, Osc, parents, enseignants, élus locaux…) dans la promotion de la Pf. Selon le champion en Pf Loukman Tidjani, les principales raisons expliquant ces grossesses non-désirées, restent l’absence d’une information continue sur la prévention des grossesses non-désirées, une faible accessibilité financière chez les jeunes en milieu rural aux méthodes de contraception sans oublier les 35% de besoins non satisfaits.

La PF : un outil de développement incontournable

En raison de ces avantages, rendre gratuit les services de SR pour les adolescents et jeunes pourrait aider à régler le problème des grossesses en milieu scolaire. Encore appelée Engagement FP2020, la gratuité des services de SR pour les adolescents et jeunes est l’un des huit engagements que le Bénin avait pris en 2013 à Addis-Abeba. Mais cet engagement est resté jusqu’à ce jour sur papier. « Tout ce qu’il fallait faire du point de vue technique pour que le Bénin puisse répondre à cet engagement a été fait. Le reste a été bloqué au niveau du Conseil des ministres, jusqu’à ce qu’il y ait changement de régime. <<Aujourd’hui, je ne peux pas dire ce qu’il en est », se désole le chef du service de planification familiale, santé des adolescents et jeunes à la direction de la santé de la mère et de l’enfant du ministère de la santé, Dr Gaston Ahounou.
Loukman Tidjani déplore aussi la situation et soutient qu’à ce rythme, le Bénin ne pourra guère passer de 8% en 2011 à 20% de prévalence contraceptive d’ici 2018 du fait du leadership politique (niveau exécutif) dont souffrent plusieurs des engagements pris par le Bénin en 2013 à Addis Abeba. Il revient au pouvoir exécutif de prendre ses responsabilités pour rendre gratuit l’accès des produits contraceptifs modernes aux jeunes mais également assurer la disponibilité d’une large gamme de produits sur toute l’étendue du territoire et en particulier en milieu jeune. Car le problème d’accès des jeunes à la planification familiale est un problème capital, parce qu’ils sont l’avenir de demain et représentent 40% de la population globale.
Mais en attendant que les décrets d’application de la loi n°2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction soient pris, le Ministère de la santé a renforcé ses engagements qu’il avait pris en 2013, en maintenant l’engagement financier au même niveau mais en élargissant la gratuité de la PF à toute la population d’ici 2018, renseigne Gaston Ahounou.
Juliette Mitonhoun

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 décembre 2017 par Dg24h


Gaston Dossouhoui, lance le commerce du coton-graine


18 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston (...)
Lire la suite

A la découverte des bénéficiaires du projet emploi des jeunes


18 octobre 2018 par Dg24h
C’est en prélude à la célébration de la Journée Internationale pour (...)
Lire la suite

20 ans de prison ferme pour Ajavon et consorts


18 octobre 2018 par Dg24h
Le verdict est tombé. Sébastien Ajavon est condamné à 20 ans de prison (...)
Lire la suite

Plusieurs décrets adoptés en conseil des ministres


17 octobre 2018 par Dg24h
Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres, ce mercredi 17 (...)
Lire la suite

Sébastien Ajavon convoqué devant la CRIET ce jeudi


17 octobre 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires béninois, Sébastien Ajavon est appelé à comparaître en (...)
Lire la suite

Arsène Mahougnon Dansou nommé Dg de la CAA


17 octobre 2018 par Dg24h
La Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) a un nouveau directeur. Arsène (...)
Lire la suite

Agoué, une destination touristique menacée de disparition


16 octobre 2018 par Dg24h
La ville historique d’Agoué, le plus grand et plus peuplé arrondissement (...)
Lire la suite

5 656 candidats planchent pour la Licence


16 octobre 2018 par Dg24h
La 2e édition de l’examen national de licence a débuté ce lundi 15 octobre (...)
Lire la suite

Un motocycliste meurt dans un accident à Sè


16 octobre 2018 par Dg24h
Dans la journée de ce lundi 15 octobre 2018, un motocycliste a trouvé (...)
Lire la suite

Vulgariser les enjeux d’Internet dans le rang de la jeunesse


16 octobre 2018 par Dg24h
Les jeunes se sont retrouvés samedi dernier autour de l’usage du système (...)
Lire la suite

Réajustement de l’horaire de travail à la mairie de Djougou


16 octobre 2018 par Dg24h
Le conseil communal de Djougou a procédé dès, ce lundi 15 octobre 2018, (...)
Lire la suite

01 mort et 03 blessés au cours d’un braquage à Challa Ogoï


15 octobre 2018 par Dg24h
01 mort, plusieurs blessés et des dégâts matériels. C’est le bilan d’un (...)
Lire la suite

Me Rufino d’ALMEIDA donne le top de l’opération


14 octobre 2018 par Dg24h
Maître Rufino d’ALMEIDA, Directeur de cabinet du Ministre d’Etat chargé (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci invite les investisseurs japonais au Bénin


14 octobre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

« La quatrième révolution industrielle est en marche (...) » (Serge (...)


14 octobre 2018 par Dg24h
La Commission Electrotechnique Internationale (CEI) et l’Union (...)
Lire la suite

Le tribunal de Cotonou se déclare incompétent


12 octobre 2018 par Dg24h
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou s’est (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou réaffirme la volonté du gouvernement à lutter contre (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
En ouvrant les activités entrant dans le cadre du marché régional pour (...)
Lire la suite

Moov-Bénin accompagne la 29ème convention nationale de la JCI Natitingou (...)


12 octobre 2018 par Dg24h
Animée sous le thème Illuminons notre communauté, la 29eme convention (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information