dimanche, 26 mai 2019 •

305 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Santé de la reproduction des jeunes

A quand la gratuité des méthodes modernes de contraception ?




Le Bénin en 2013, avait pris l’engagement de rendre gratuit les méthodes modernes de planification familiale aux adolescents et jeunes à Addis-Abeba. Mais depuis 4 ans, cet engagement, encore appelé Engagement FP2020 peine à être respecté avec un taux élevé de grossesses en milieu scolaire.

« La contraception permet de prévenir les grossesses non désirées. Depuis que j’utilise la planification familiale, je ne fais plus d’avortement et je travaille bien à l’école ». C’est le témoignage de théodora, une élève de 16 ans en classe de 1ère au CEG Dantokpa à Cotonou. Elle a donné ce témoignage lors d’une séance de sensibilisation et d’offres gratuites de méthode contraceptive, organisée par l’Association béninoise pour la promotion de la famille (ABPF) à Hindé, l’un des quartiers les plus peuplés de Cotonou. La planification familiale permet de prévenir les grossesses non désirées. Elle constitue l’un des piliers de réduction de la mortalité maternelle et infantile et comporte 3 volets. Le volet qui concerne les jeunes est la contraception c’est-à-dire la prévention des grossesses non désirées et précoces. A ce niveau, les indicateurs au plan national montrent, selon Loukman Tidjani, champion en Pf, une amélioration de la couverture contraceptive parmi les jeunes femmes de 15 à 29 ans par un risque de grossesse non désirées avec un taux de prévalence contraceptive de 4%.Toutefois, des efforts restent à fournir par le pouvoir exécutif pour faciliter l’accès aux services de la Pf à tous jeunes car les besoins non satisfaits restent malgré tout encore élevé (35%).

Encore des efforts à fournir

Depuis l’instauration du Partenariat de Ouagadougou en 2011, la couverture contraceptive dans le rang des jeunes s’est améliorée. Pour le directeur des programmes à l’Abpf, Serge Kitihoun, ceci a été possible grâce aux nouvelles stratégies mise en place après le partenariat de Ouagadougou pour le repositionnement de la Pf. Entre autres : la mise en place des sous-groupes dans le domaine de la santé de la reproduction, du sous-groupe santé et Pf, du sous-groupe de la santé des adolescents et des jeunes. Les organisations de la société civile ont été aussi fortement associées afin de mettre en œuvre des stratégies de sensibilisation dans les communautés.
Cependant, le phénomène des grossesses non désirées et précoces surtout en milieu scolaire reste encore une équation irrésolue. D’après un rapport du Ministère de la Santé publié et relayé en Septembre 2017, environ 4 471 cas de grossesses ont été recensés dans les écoles au cours de l’année académique 2016-2017. Une situation qui interpelle tous les acteurs impliqués (gouvernement, parlementaires, Osc, parents, enseignants, élus locaux…) dans la promotion de la Pf. Selon le champion en Pf Loukman Tidjani, les principales raisons expliquant ces grossesses non-désirées, restent l’absence d’une information continue sur la prévention des grossesses non-désirées, une faible accessibilité financière chez les jeunes en milieu rural aux méthodes de contraception sans oublier les 35% de besoins non satisfaits.

La PF : un outil de développement incontournable

En raison de ces avantages, rendre gratuit les services de SR pour les adolescents et jeunes pourrait aider à régler le problème des grossesses en milieu scolaire. Encore appelée Engagement FP2020, la gratuité des services de SR pour les adolescents et jeunes est l’un des huit engagements que le Bénin avait pris en 2013 à Addis-Abeba. Mais cet engagement est resté jusqu’à ce jour sur papier. « Tout ce qu’il fallait faire du point de vue technique pour que le Bénin puisse répondre à cet engagement a été fait. Le reste a été bloqué au niveau du Conseil des ministres, jusqu’à ce qu’il y ait changement de régime. <<Aujourd’hui, je ne peux pas dire ce qu’il en est », se désole le chef du service de planification familiale, santé des adolescents et jeunes à la direction de la santé de la mère et de l’enfant du ministère de la santé, Dr Gaston Ahounou.
Loukman Tidjani déplore aussi la situation et soutient qu’à ce rythme, le Bénin ne pourra guère passer de 8% en 2011 à 20% de prévalence contraceptive d’ici 2018 du fait du leadership politique (niveau exécutif) dont souffrent plusieurs des engagements pris par le Bénin en 2013 à Addis Abeba. Il revient au pouvoir exécutif de prendre ses responsabilités pour rendre gratuit l’accès des produits contraceptifs modernes aux jeunes mais également assurer la disponibilité d’une large gamme de produits sur toute l’étendue du territoire et en particulier en milieu jeune. Car le problème d’accès des jeunes à la planification familiale est un problème capital, parce qu’ils sont l’avenir de demain et représentent 40% de la population globale.
Mais en attendant que les décrets d’application de la loi n°2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction soient pris, le Ministère de la santé a renforcé ses engagements qu’il avait pris en 2013, en maintenant l’engagement financier au même niveau mais en élargissant la gratuité de la PF à toute la population d’ici 2018, renseigne Gaston Ahounou.
Juliette Mitonhoun

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 décembre 2017 par Dg24h


Les hommages de Claudine Prudencio à la gente féminine


26 mai 2019 par La Rédaction
Le Bénin à l’instar de la communauté internationale célèbre ce dimanche 26 (...)
Lire la suite

De nouvelles ambitions pour une presse professionnelle


26 mai 2019 par La Rédaction
La nouvelle mandature de L’Observatoire de l’éthique et de la déontologie (...)
Lire la suite

Le Ceg1 d’Aplahoué retenu pour le lancement officiel


25 mai 2019 par Dg24h
L’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) démarre le lundi 27 (...)
Lire la suite

Environ 3500 boîtes de faux médicaments saisies


25 mai 2019 par Dg24h
Le Service d’Intervention Rapide de la douane du Mono-Couffo a procédé (...)
Lire la suite

Un appui de 655 millions FCFA aux fédérations sportives


25 mai 2019 par Dg24h
Le ministre de la culture, du tourisme et des sports, Oswald Homéky a (...)
Lire la suite

Les évêques renouvellent leur offre de médiation et plaident pour le (...)


24 mai 2019 par Dg24h
La Conférence Episcopale du Bénin (CEB) a tenu du 21 au 23 mai 2019 sa (...)
Lire la suite

Des expositions techniques au cœur du congrès scientifique de la (...)


23 mai 2019 par Dg24h
A l’occasion du congrès scientifique de la Société Béninoise d’Imagerie (...)
Lire la suite

Les présumés meneurs jugés le 28 mai prochain


23 mai 2019 par Dg24h
Présentées ce vendredi 03 mai 2019 au Procureur de la République près le (...)
Lire la suite

Le Maroc ouvre une Ecole d’intelligence collective en juin


23 mai 2019 par Dg24h
L’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) de Benguérir (Maroc), (...)
Lire la suite

Un confort inédit pour les passagers Cotonou-Paris


22 mai 2019 par Dg24h
Les responsables Afrique Air France ont présenté à la presse ce mercredi (...)
Lire la suite

Vers la création d’un fonds de soutien


22 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement réuni en session ordinaire du Conseil des ministres ce (...)
Lire la suite

Le séjour des soldats béninois prolongé au 08 juillet prochain


22 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement a décidé ce mercredi 22 mai 2019 en Conseil des (...)
Lire la suite

Un enfant perd la vie par noyade


22 mai 2019 par Dg24h
Le corps sans vie d’un enfant de 7 ans a été retrouvé ce mercredi 22 mai (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat Bénin en chœur avec les musulmans de (...)


22 mai 2019 par Dg24h
C’est par un geste fort simple que la fondation Etisalat-Bénin partage (...)
Lire la suite

Des mises en garde contre les rançonnements


22 mai 2019 par Dg24h
Le président du Conseil consultatif du foncier (Ccf), Gaston Cossi (...)
Lire la suite

Martin Assogba demande aux députés de donner le bon exemple


21 mai 2019 par Dg24h
Le directeur exécutif de l’Organisation Non Gouvernementale dénommée « (...)
Lire la suite

La mairie de Djidja se dote d’un guichet unique


21 mai 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Djidja prend désormais les mesures pour une (...)
Lire la suite

205.733 candidats pour le BEPC lundi prochain


21 mai 2019 par Dg24h
L’examen du Brevet d’Etudes du premier cycle (BEPC) aura lieu du lundi (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information