jeudi, 15 avril 2021 •

261 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Estèle Gbénou apprécie les réalisations du PAG en matière d’énergie

Le Bénin est en train d’aller vers une électrification à 100%




La 3ème édition de la conversation sur les enjeux de l’énergie en Afrique couplée à la projection du film documentaire ‘’Energy 2020’’ s’est déroulée le 23 décembre 2020 à Canal Olympia à Cotonou. Les apprenants de l’école primaire de Tori Bossito, des étudiants et autres acteurs étatiques et non étatiques du secteur énergétique ont participé au débat qui vise à apporter une solution durable au déficit de l’énergie en Afrique.
A l’issue de la cérémonie, Mme Estelle Gbénou, organisatrice de la rencontre a, dans une interview, apprécie les réalisations du gouvernement Talon dans le domaine de l’énergie. La responsable de l’Association le Droit à l’Energie (LDE)
invite les gouvernants africains à électrifier tout le pays avant la fin de leur mandat.

24 Heures au Bénin : L’électrification est l’un des piliers phares du PAG. Quel est votre regard sur ce qui se fait par le régime de la Rupture depuis 4 ans dans le secteur énergétique ?

Estèle Gbénou : Nous avons eu la chance pendant cette conversation, d’avoir la présence du Directeur de cabinet du ministre de l’énergie. Il a expliqué au public les actions qui ont été mises en place depuis l’avènement du gouvernement de la Rupture. Ils sont en train d’aller vers une électrification à 100% du Bénin. Là, nous en sommes déjà à 60%. Ce qui était important pour moi à la suite de cette rencontre, c’est de mesurer l’accessibilité du ministère de l’énergie. C’est de voir si par exemple les jeunes du village de Tori Bossito qui étaient présents dans mon documentaire et qui n’ont pas d’énergie pour l’instant peuvent faire un dossier et se rapprocher du ministère de l’énergie et avoir des kits scolaires en attendant qu’on puisse raccorder leur village avec le réseau électrique. Et j’ai eu une réponse assez positive du gouvernement. Nous allons donc faire ensemble les démarches de demande de kits d’appoint pour cette localité puis nous pourrions apprécier en temps et en heure si les actions sont vraiment à la hauteur des promesses.

Un appel à lancer aux gouvernants africains et aux communautés ?

- Si vous êtes président de la République en Afrique subsaharienne aujourd’hui en 2020 peu importe le pays, si vous devez faire une seule chose pour votre pays, électrifiez au moins tout le pays avant la fin de votre mandat. Ce sera déjà quelque chose de mémorable et vous ne serez pas oublié par rapport à l’héritage que vous aurez laissé au pays. Mais nous ne demandons pas aux États de prendre des décisions coûteuses parce qu’ils veulent régler un problème immédiat. Nous les encourageons plutôt à travailler ensemble pour donner une réponse africaine. C’est-à-dire que le Bénin se mette avec le Burkina-Faso et le Niger pour utiliser les grands lacs et produire l’énergie. Nous préférons ce type de solution là et des kits solaires que de faire des grandes centrales et de nous revendre l’énergie chère parce que le coût est aussi un facteur qui empêche l’accès à l’énergie.

Activiste de l’énergie, parlez-nous un peu de vos actions pour la cause énergétique ?

- La cause énergétique est une cause importante pour la jeunesse. Mon association organise des conversations sur l’énergie en Afrique pour parler avec des décideurs politiques. Nous essayons de les influencer et de les sensibiliser davantage sur la question de l’électrification en Afrique afin que d’ici peu de temps, l’Afrique subsaharienne rattrape son retard énergétique par rapport à l’Afrique du Nord pour que nous soyons à 100% d’électrification dans toute l’Afrique.

Vous avez réalisé un film documentaire sur la question. Cette œuvre réalisée sur fonds propres prend en compte 5 pays. Quel est votre intérêt à travers ce projet ?

- J’ai réalisé en début de cette année, un documentaire sur l’électrification de l’Afrique pour montrer à quel point ces questions étaient une source de disparité entre personnes vivant dans un milieu rural et personnes vivant dans un milieu urbain. Le non accès à l’électricité impacte l’avenir de génération en génération. C’est pour ça que j’ai réalisé ce documentaire d’une vingtaine de minutes afin que les gens puissent voir de leurs yeux et surtout que la jeunesse comprenne l’enjeu essentiel de ces questions d’électrification pour son propre avenir. Qu’elle prenne les choses en main et décide à chaque fois qu’il y a des élections ou à chaque fois qu’elle a l’occasion de s’exprimer, qu’elle le fasse en faveur d’une électrification à % rapide de toute l’Afrique.

Pourquoi pas un combat pour l’eau et l’éducation pour tous et c’est la question de l’énergie qui vous préoccupe ?

- Lorsque vous avez mille problèmes, ce que vous pouvez faire en général c’est trouver le problème dont la solution pourra solutionner les autres. L’électrification se retrouve au centre de tous les domaines (agriculture, élevage, éducation, santé). Si vous n’avez pas l’électricité, vous ne pouvez pas pomper l’eau, si vous n’avez pas d’électricité vous ne pouvez pas dans le domaine agricole pomper l’eau de source parce que la volaille ne boit pas l’eau de la pompe mais plutôt l’eau de source donc il faut pouvoir pomper l’eau du sous-sol et pour y arriver il faut de l’énergie. Dans la santé, je n’ai plus à vous expliquer pourquoi il faut de l’énergie et surtout la question centrale, c’est pour l’avenir des jeunes parce que aujourd’hui tous les jeunes doivent s’auto entreprendre. 90% de la jeunesse africaine devra se lancer dans l’entrepreneuriat pour s’en sortir. Imaginez-vous donc l’entreprenariat sans électricité ? Le jeune qui entreprend dans un village sans électricité n’a pas la même chance que celui qui est dans un milieu urbain. Le manque d’électricité est aussi un grand facteur d’exode rural.

Propos recueillis par Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

28 décembre 2020 par Ignace B. Fanou




Ce qu’il faut savoir des accidents scolaires


15 mars 2021 par Boniface CAKPO
Plusieurs situations créent des accidents dans les écoles. Des murs de (...)
Lire la suite

L’OMS salue les efforts du gouvernement Talon


30 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
La communauté internationale a célébré ce samedi 30 janvier 2021, la (...)
Lire la suite

‘’ Nous sommes certes de 24 nationalités ici, nous avons eu à faire un (...)


25 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Premier artisan de la sortie des étudiants à travers le bureau qu’il (...)
Lire la suite

‹‹ Dans toutes les écoles que nous avons visitées, les enfants ont mangé à (...)


3 octobre 2020 par Ignace B. Fanou
Le Lundi 28 Septembre 2020, jour de la reprise des classes, (...)
Lire la suite

Christophe D. AGBODJI : « J’ai une idée précise du job »


6 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dossou Christophe AGBODJI se présente aux prochaines élections (...)
Lire la suite

« L’Afrique tropicale est relativement protégée du Coronavirus » Pr (...)


9 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Né à Dakar, le 13 mars 1952 à l’hôpital Principal, le Pr. Didier Raoult est (...)
Lire la suite

Ce que Me Alain Orunla a dit sur RFI


29 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN
Invité Afrique de RFI ce mardi 29 octobre 2019, le ministre de la (...)
Lire la suite

« Il faut trouver une formulation qui rassure tout le monde ›› (P. (...)


25 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN
Les membres du comité chargé de la formulation technique des (...)
Lire la suite

V. Poutine explique les enjeux de la nouvelle coopération (...)


22 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN
Dans une interview accordée à l’agence de presse russe TASS, ce 19 (...)
Lire la suite

‹‹ Il faut que les produits fabriqués au Bénin alimentent le commerce (...)


4 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN
Le Professeur Barthélemy Biao, Directeur du Laboratoire de recherche (...)
Lire la suite

Cotonou accueille la 2e édition Benin Investment Forum du 11 au 12 (...)


28 mai 2019 par Judicaël ZOHOUN
La 2e édition Benin Investment Forum 2019 se déroulera du 11 au 12 (...)
Lire la suite

« L’économie béninoise se porte bien, de mieux en mieux » (Romuald (...)


18 avril 2019 par La Rédaction
L’économie béninoise a fait un véritable rebond ces dernières années. (...)
Lire la suite

Les députés donnent carte blanche à Talon pour 1877,5 milliards (...)


20 décembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
En plénière, ce jeudi 20 décembre 2018, au palais des gouverneurs, à (...)
Lire la suite

« Il ne sert à rien de faire des enfants qu’on ne peut pas entretenir » (...)


13 novembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
M. Mathias Kpanou, est membre de l’organe de contrôle de la Plateforme (...)
Lire la suite

« Le Bénin a réalisé une bonne performance mais… » (Komlan Agbo)


26 octobre 2018 par Judicaël ZOHOUN
L’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) vient de décerner (...)
Lire la suite

“ Un homme ne peut exercer le pouvoir à bon escient s’il n’est pas (...)


17 juillet 2018 par La Rédaction
Dans le cadre de ce qu’il faut désormais considérer comme un rendez-vous (...)
Lire la suite

‹‹Nous commémorons la vie de Mandela et l’héritage qu’il nous a (...)


14 juillet 2018 par Judicaël ZOHOUN
Le Centenaire et la Journée internationale Mandela Day seront (...)
Lire la suite

« La Céna est une escroquerie politique », dixit Richard Boni (...)


14 juin 2018 par La Rédaction
Dans ce qui se présente comme un rendez-vous mensuel avec les Béninois, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires