mardi, 24 avril 2018 •

103 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Prd et An 2 de la Rupture

Charlemagne Honfo apprécie la situation socio politique du pays




Porte-parole du Prd, Maire de la commune de Sèmè-Kpodji, Charlemagne Honfo a fait son exercice sur l’état de sa municipalité et les deux ans de la gouvernance de Patrice Talon. C’est sur l’émission Zone franche de Canal 3 de ce dimanche 15 avril 2018.

Le maire de la commune de Sèmè Kpodji comme un bon disciple a montré que sa gestion de la municipalité reste un exemple à suivre. Sur ce, il estime qu’aucune décision ne se prend unilatéralement si ce n’est pas la décision du conseil communale. Malgré les difficultés financières dues à la non perception des taxes sur les parcs de véhicules, il pense que la commune fait son petit chemin pour le bonheur de la population. Bien qu’il ne soit pas content des ressources en diminution face à la situation des parcs de véhicules, le maire estime qu’en dehors de « nos ressources propres et des fonds affectés, nous avons des postions stratégiques avec le gouvernement sur certaines réalisations ». La commune de Sèmè-Kpodji fait partie des municipalités les plus prisées par le gouvernement. Néanmoins, le conseil communal joue sa partition pour que sa population se retrouve dans la gestion qui est faite par les élus. Selon le maire, pour avoir la confiance de ses collaborateurs, il faut être honnête dans le respect des textes. « Il faut rester légaliste, respecter les textes. Dès lors que le dossier passe devant le conseil et les commissions, ce n’est plus le dossier du maire. Il y a des hommes qui ont de grandes visions. Toutes nos délibérations sont annexées », affirme-t-il. Sur la question de destitution des maires dans certaines communes, il pense qu’on pouvait l’éviter. Cette situation pour lui ne donne pas une bonne image à notre système démocratique. « Les destitutions ne riment à rien. Cela arrière notre démocratie. Le langage de mauvaise gestion est rayé. S’il y a mauvaise gestion, il faut envoyer le dossier à la justice. Je crois qu’il faut renforcer les textes. Et encore que le Béninois contournera toujours les textes », avoue-t-il.

Position du Prd

23 années d’opposition, le Parti du Renouveau Démocratique a fait l’option de la gestion du pouvoir. « Le Prd n’a jamais fui l’opposition, il a décidé de ne pas faire l’opposition. Après notre analyse, nous avons décidé que par notre position, que nous ne privons pas nos populations des avantages politiques », renseigne-t-il. Selon Charlemagne Honfo, « avant d’aller aux élections, nous avons déjà dit que quel que soit celui qui gagne, nous ferons avec lui. Dès lors que nous avons constitué une équipe avec qui nous n’avons pas gagné, nous sommes revenus sur notre position de départ. C’est cet esprit que le parti a et continue d’avoir, c’est cela nous voulons que les gens retiennent ». Il confie que le Prd n’agit souvent pas en terme d’intérêt. « Quand vous êtes dans une équipe, vous cherchez les moyens ensemble », martèle-t-il. La situation que connaît le pays selon le maire de Sèmè Kpodji « vient du fait que « nous avons réglé le problème politique du pays à la conférence nationale mais nous n’avons pas réglé le problème de développement ». Il faut que tout le monde y adhère pour que l’on y remédie. En ce qui est de la position du Prd par rapport à la réforme du système partisan, il confirme que « dans le discours du président Houngbédji, c’était déjà annoncé. Notre position est claire, il faut aller vers la réduction drastique des partis politiques. Il faut aller aux grands regroupements ». La réforme du système partisan est un avantage pour le pays aujourd’hui. Il ne faudrait pas qu’on le rate. Cela permettra une réorganisation des partis au Bénin, souligne-t-il. « La chance est de réussir le brassage entre nous. Cela amène à la décrispation de certaines crises. Si nous encourageons ces partis, le risque est très grand de dévier. Le Prd a toujours recherché des alliances afin d’avoir un brassage », dira-t-il.

Réformes et crises

La Parti du Renouveau démocratique est un parti école qui est très organisé. Pour toutes les questions d’intérêt national, le Prd débat en son sein et apprécie. « On apprécie ensemble et on voit. Nous faisons de compromis. C’est la compromission que le Prd refuse », explique-t-il face aux nombreuses lois qui sont votées de façon presque mécanique. Charlemagne Honfo explique néanmoins que les députés sont les représentants du peuple et ils ne font que ce que le peuple veut. Selon lui, la question par exemple de la révision de la constitution, c’est une minorité qui l’a rejetée. Il pense que les députés doivent aider le gouvernement dans son élan. Il faut éviter des tiraillements qui retardent le développement. Sur la question de la corruption, le premier citoyen de la commune de Sèmè-Kpodji pense qu’il y a eu un peu de laisser aller dans notre pays. « Il doit arriver un moment où on doit se parler pour l’avenir de la postérité. La lutte contre la corruption dans sa forme légale ne doit poser de problème », explique-t-il. Donnant l’exemple de l’affaire de faux médicaments, Charlemagne Honfo estime que les responsabilités doivent être partagées et chacun répondra de sa mauvaise gestion. Abordant entre autre la crise sociale qui secoue le pays, il affirme que « cette question me hante ». Il appelle à une implication totale des deux partenaires pour le bonheur de chacun. « Il doit avoir une implication entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Il faut que au même moment où les partenaires doivent faire le sacrifice que le gouvernement trouve une solution à la situation », confie-t-il. Charlemagne Honfo appelle le chef de l’Etat à agir pour mettre fin à cette crise qui ne fait que durer. Il appelle aussi les partenaires sociaux à revoir leur position afin que chacun puisse gagner.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 avril 2018 par Dg24h



Deux enfants enlevés puis égorgés à Tchaourou ce lundi

24 avril 2018 par Dg24h
Dans la matinée de ce lundi 23 Avril 2018 vers 5 heures du matin, deux (...)
Lire la suite

" Le Miroir ", 3 ème livre bilingue de Eléna Miro K disponible

24 avril 2018 par Dg24h
L’événement était très attendu dans l’univers du livre. « Le miroir » est un (...)
Lire la suite

Le CEnUD porté sur les fonts baptismaux dans la 5e Circonscription

24 avril 2018 par Dg24h
Le Cercle des Engagés pour l’Unité et le Développement (CEnUD) est un (...)
Lire la suite

Gouvernement et Société civile appelés à adopter de nouvelles stratégies (...)

23 avril 2018 par Dg24h
Malgré l’adoption et la mise en œuvre du Plan d’Action National Budgétisé (...)
Lire la suite

Un agent de cimetière arrêté avec des crânes humains

23 avril 2018 par Dg24h
Les éléments de la Police républicaine ont mis la main sur un individu (...)
Lire la suite

Alerte sur les catastrophes liées aux inondations !

23 avril 2018 par Dg24h
Gestion des inondations et des catastrophes au Bénin : État des lieux et (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 63

22 avril 2018 par Dg24h
Lorsque je reçus enfin le quitus d’aller rejoindre l’effectif d’une des (...)
Lire la suite

Communiqué à l’endroit des béninois de l’extérieur dans le cadre du (...)

21 avril 2018 par Dg24h
Afin d’optimiser le recensement des Béninois résidant à l’extérieur en (...)
Lire la suite

Les "Jusqu’au boutistes" demandent la poursuite du dialogue

21 avril 2018 par Dg24h
Les trois centrales et confédérations syndicales qui poursuivent le (...)
Lire la suite

Le Gouvernement rend les derniers hommages à l’Ambassadeur de (...)

20 avril 2018 par Dg24h
Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères Aurélien (...)
Lire la suite

Des éléphants blancs au Lycée technique de Lokossa

20 avril 2018 par Dg24h
Au cours de ses visites sur le terrain pour constater de visu (...)
Lire la suite

La revalorisation du Smig à l’ordre du jour

20 avril 2018 par Dg24h
La première session ordinaire du Conseil national du travail s’est (...)
Lire la suite

Plusieurs délégations reçues par le Président de l’Assemblée

18 avril 2018 par Dg24h
Ils étaient nombreux à taper à la porte de la deuxième personnalité de (...)
Lire la suite

17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines (...)

18 avril 2018 par Dg24h
A peine les cantines scolaires ont été lancées que des détournements ont (...)
Lire la suite

L’administrateur d’un groupe whatsapp assigné en Justice

18 avril 2018 par Dg24h
L’administrateur du groupe whatsapp " BENIN HORIZON 2021" est appelé à (...)
Lire la suite

Une commission de 10 membres pour la levée d’immunité

17 avril 2018 par Dg24h
Le processus pour la levée de l’immunité des députés Atao Hinnouho, (...)
Lire la suite

Un projet de loi sur la protection de la zone littorale en (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Les travaux de la première session ordinaire de l’année 2018 ouverte (...)
Lire la suite

Quatre jeunes dans les mailles de la police à Parakou

17 avril 2018 par Dg24h
Quatre cybercriminels présumés dont une jeune fille ont été interpellés (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires