mercredi, 17 août 2022 •

246 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Arrondissement de Pahou (Ouidah)

Des policiers accusés d’agression sur une femme travestie




Amnesty international Bénin condamne dans un communiqué en date du 07 mars 2022 le traitement infligé à une femme transgenre victime d’agression violente de policiers à Pahou dans le département de l’Atlantique. Conduite au commissariat de Pahou le 04 février 2022 à la suite d’une attaque des habitants de son quartier à Ouidah, la transgenre déclare avoir reçu des « coups de matraque et de machette, (…) dévêtue entièrement, photographiée » et placée en détention sans nourriture avant d’être « libérée le 6 février, sans inculpation ». « Cette nouvelle attaque constitue une violation manifeste des droits garantis par la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples et par la Constitution du Bénin, dont toutes les personnes doivent pouvoir bénéficier. Une enquête doit être immédiatement ouverte sur ces faits et les auteurs présumés doivent être traduits en justice », a indiqué Amnesty international Bénin. (Lire le communiqué)

COMMUNIQUÉ

Bénin. Des policiers accusés d’avoir violemment agressé une femme transgenre

Les autorités béninoises doivent ouvrir sans délai une enquête indépendante et impartiale sur la violente agression d’une femme transgenre par des policiers, a déclaré Amnesty International lundi 7 mars.

Nadia a raconté à Amnesty International qu’elle avait été emmenée au commissariat de Pahou après avoir été attaquée par des habitants de son quartier, dans la ville de Ouidah, le 4 février. Au lieu de l’aider, les policiers lui ont asséné des coups de matraque et de machette, l’ont dévêtue entièrement et photographiée.

« Une enquête doit être menée de toute urgence sur cette terrible agression. Non seulement Nadia a été rouée de coups par des policiers, mais elle a en outre été détenue pendant trois jours, au cours desquels on l’a forcée à rester complètement nue. Il s’agit de transphobie sous sa forme la plus brutale, odieuse et lamentable », a déclaré Fabien Offner, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

Une plainte contre X et contre les policiers du commissariat de Pahou pour coups et violences volontaires, violence et voie de fait, vol et atteinte à la pudeur, a été déposée au parquet de Ouidah, qui a accusé réception le 22 février.
Nadia, âgée de 22 ans, y indique que des chauffeurs de taxi-moto et des habitants de son quartier ont commencé par la frapper, la déshabiller, lui voler des affaires et la prendre en photo.

Les chauffeurs de taxi-moto l’ont ensuite emmenée au commissariat de Pahou, où elle affirme avoir été battue, agressée à coups de matraque et de machette, déshabillée à nouveau entièrement et photographiée pour qu’elle « voie quel est [son] véritable sexe ».
Dans son témoignage qui a été transmis à Amnesty International, Nadia a décrit en détail les violences qu’elle a subies aux mains des policiers. Elle a été frappée, forcée à rester nue, insultée et menacée d’être placée dans une cellule « afin que toutes les autres personnes détenues dedans couchent avec [elle] ». Selon ses dires, les policiers l’ont fait s’allonger par terre pendant qu’ils lui donnaient des coups de pied et la bâillonnaient pour l’empêcher de crier. Ils lui ont ensuite ordonné de se laver dans les douches, où d’autres personnes détenues l’ont giflée.

Nadia a passé trois jours en détention, pendant lesquels elle a été privée de nourriture et contrainte à rester complètement nue. Elle a été libérée le 6 février, sans inculpation.
Le certificat médical établi le 9 février, qu’Amnesty International a pu examiner, a conclu qu’elle présentait plusieurs plaies aux deux jambes, à la cheville droite et dans le dos et qu’elle était dans l’incapacité de travailler pendant cinq jours. Amnesty International a vu plusieurs photos qui montrent ses blessures.

Ce n’est pas la première fois que l’organisation recueille des informations faisant état de violences transphobes au Bénin. En avril 2021, trois femmes transgenres ont été forcées à se dévêtir avant d’être rouées de coups et détroussées par un groupe d’hommes dans un bar de Cotonou, la capitale du pays. Ces derniers ont filmé leur agression et partagé des vidéos sur les réseaux sociaux. Trois organisations qui défendent les droits des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI) ont reçu des menaces après avoir soutenu publiquement les trois victimes. Le 30 juin, le tribunal de première instance de Cotonou a condamné l’un des agresseurs à 12 mois d’emprisonnement, dont six mois avec sursis.

Dans son rapport 2020-2021 sur la situation des droits humains au Bénin, la Commission béninoise des droits de l’homme (CBDH) a qualifié la situation des personnes LGBTI dans le pays de « préoccupante » et s’est déclarée « préoccupée par les agressions physiques et sexuelles, la détention arbitraire, les tortures et les traitements inhumains et dégradants » commis à l’encontre des LGBTQI au cours des dernières années.

« Cette nouvelle attaque constitue une violation manifeste des droits garantis par la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et par la Constitution du Bénin, dont toutes les personnes doivent pouvoir bénéficier. Une enquête doit être immédiatement ouverte sur ces faits et les auteurs présumés doivent être traduits en justice », a déclaré Fabien Offner.

Complément d’information
Les personnes LGBTI subissent encore fréquemment des violences et des menaces au Bénin, malgré des avancées notables ces dernières années, telles que la dépénalisation des relations homosexuelles dans le Code pénal en 2018.

* Son nom a été modifié pour préserver son anonymat

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

8 mars 2022 par Marc Mensah




Japon appuie deux ONG béninoises avec 202 millions FCFA


16 août 2022 par Marc Mensah
Les Collèges d’Enseignement Général (CEG) Honton et Dadohoué dans la (...)
Lire la suite

Les agents retenus à l’obtention du BAP et BQSP à la Police


15 août 2022 par Marc Mensah
A l’issue des tests de sélection, la liste des fonctionnaires de police (...)
Lire la suite

Les acteurs intersectoriels impliqués dans le renseignement outillés à (...)


11 août 2022 par Ignace B. Fanou
La Direction générale de l’Observatoire de la famille, de la femme et de (...)
Lire la suite

Le corps d’un enfant retrouvé sur la berge lagunaire


10 août 2022 par Marc Mensah
Un corps sans vie flottant a été découvert à quelques mètres de la berge (...)
Lire la suite

11 personnes déposées en prison par la CRIET


8 août 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Un ex responsable du trésor condamné à 7 ans de prison


4 août 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Une vingtaine de femmes sensibilisées sur les procédures de sécurisation (...)


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Les droits fonciers, les chaînes de valeurs, marketing et recherche de (...)
Lire la suite

Un agent d’entretien acquitté 11 ans après son accusation


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
À la session criminelle en cours au Tribunal de Première Instance de (...)
Lire la suite

Un jeune homme meurt poignardé par une prostituée


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Une visite a tourné au drame, mercredi 27 juillet 2022, à Adjagbo, une (...)
Lire la suite

Un bébé de 4 mois retrouvé dans un caniveau


23 juillet 2022 par Marc Mensah
Les riverains de Dossounou dans l’arrondissement de Hêvié, commune (...)
Lire la suite

Un homme arrêté pour viol d’une jeune handicapée


22 juillet 2022 par Marc Mensah
Poursuivi pour viol présumé d’une jeune femme handicapée en état (...)
Lire la suite

2 femmes arrêtées à Pèrèrè, 1 élu et 1 pharmacien en cavale


21 juillet 2022 par Marc Mensah
Deux commerçantes de faux médicaments ont été arrêtées, mercredi 20 juillet (...)
Lire la suite

39 agents d’un réseau de QNet interpellés


15 juillet 2022 par Marc Mensah
Trente-neuf agents d’un réseau de QNet ont été interpellés et présentés au (...)
Lire la suite

L’essence frelatée fait 3 morts et des dégâts à Djougou


15 juillet 2022 par Marc Mensah
L’essence frelatée a fait trois morts et d’importants dégâts, lors d’un (...)
Lire la suite

Un voleur de moto jeté dans une fosse sceptique


15 juillet 2022 par Marc Mensah
Vindicte populaire dans la commune de Bohicon. Accusé du vol d’une (...)
Lire la suite

Le Maire Alexis Aquereburu et le comité d’organisation dévoilent tout le (...)


14 juillet 2022 par La Rédaction
Face la presse nationale et internationale ce mercredi 13 juillet (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon forme 60 jeunes filles


12 juillet 2022 par Marc Mensah
60 jeunes ont quitté leur statut de filles déscolarisées en rejoignant le (...)
Lire la suite

Un procureur agressé par des malfrats


10 juillet 2022 par Marc Mensah
Un procureur de la République a été agressé en compagnie d’un de ses (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires