jeudi, 23 mars 2017 •

136 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Mouvement de débrayage dans l’enseignement primaire et secondaire

La grève de la Fésen-Cstb diversement suivie




Les enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire, membres de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale affilée à la Cstb (Fésen-Cstb), observent depuis hier, une grève de soixante-douze heures pour exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative de douze points. Mais le constat fait à travers les différents établissements est qu’elle n’a pas un réel impact sur le déroulé des activités.
Les activités pédagogiques dans les écoles publiques d’enseignements maternel et primaire, et dans les collèges d’enseignement secondaire, connaîtront en ce début de semaine des perturbations. Et pour cause, les enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire réunis au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale affiliée à la Cstb (Fésen-Cstb), entament depuis hier, 14 février 2017, une grève. Cette cessation de travail est prévue pour durer trois jours. A en croire la motion de grève signée par le Secrétaire général adjoint de la Fésen-Cstb, Rodolphe Yéropa Ségnanka, les enseignants grévistes ont décidé d’abandonner craie et autres outils de travail pour manifester leur colère et dénoncer, entre autres, leurs conditions de vie et de travail. Lesquelles conditions, selon eux, vont de mal en pire sous le régime du Président Patrice Talon. Mais un tour dans les écoles et établissements publics et l’on remarque que la mayonnaise peine à prendre. En effet dans la plupart de ceux-ci, l’heure est au calcul des moyennes du 1er semestre. Elèves et enseignants membres de ce syndicat se hâtent à finir la première partie de l’année académique.
Une série de revendications
Les militants de la Fésen-Cstb, à travers leur mouvement de grève, ne veulent pas que dénoncer. Ils entendent également mettre la pression sur les autorités gouvernementales afin d’obtenir la satisfaction de leurs revendications. Elles se résument, entre autres, au respect des libertés démocratiques notamment syndicales à travers la poursuite des auteurs des atteintes aux libertés, et le retour au poste souhaité des enseignants victimes des affectations punitives, à la parution des avenants notamment pour les contractuels locaux reversés en agents contractuels de l’Etat depuis 2008, maintenus au même salaire. Les enseignants grévistes réclament également pour ces agents contractuels, la parution des contrats, des rappels, des titres de nomination et l’accélération du processus de leur reclassement. La Fésen-Cstb exige la proclamation des résultats des différentes évaluations dans le cadre de la formation professionnelle des ACE 2008, du secondaire et la programmation des compositions pour les recalés. L’abrogation de tous les arrêtés fixant arbitrairement des quotas de réussite aux directeurs d’école, est exigée de même que la réhabilitation des 618 directeurs d’école relevés de leurs fonctions pour mauvais résultats. La Fésen-Cstb entend aussi obtenir le paiement des 5% impayés de 25% d’augmentation de salaire accordés aux agents permanents de l’Etat, par le décret 2011-505 du 5 août 2011, et le rappel des mois impayés.

A.V./LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 février 2017 par Dg24h



La FAO lance un projet d’inclusion des TIC à l’agriculture

22 mars 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide -Il s’agit de fournir aux (...)
Lire la suite

Samuel Eto’o à Cotonou vendredi prochain

22 mars 2017 par Dg24h
La star du football camerounais Samuel Eto’o, sera au Bénin cette (...)
Lire la suite

Plusieurs cases et des greniers consumés à Boclohoué (Bopa)

22 mars 2017 par La Rédaction
Environ dix-neuf cases et plusieurs greniers consumés. C’est le bilan de (...)
Lire la suite

La Cstb et Fésyntra-finances organisent un meeting ce vendredi

21 mars 2017 par Dg24h
La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) et la (...)
Lire la suite

La semaine de courtoisie au volant a été lancée à Cotonou

21 mars 2017 par Dg24h
La Semaine nationale de la courtoisie au volant est destinée à (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la Constitution programmé pour le 24 (...)

20 mars 2017 par Dg24h
Le projet de loi portant révision de la Constitution sera soumis à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires