lundi, 27 mars 2017 •

391 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les partisans de Yayi retrouvent le sourire après la rencontre d’Abidjan :





Lundi dernier , le Président Patrice Talon et son prédécesseur se sont rencontrés à Abidjan pour soi-disant se réconcilier. Au Bénin, ses partisans désemparés depuis l’investiture du nouveau Président ont quelque peu retrouvé le sourire suite à ce conclave chez Alassane Ouattara en présence du Président Faure Gnassingbé du Togo.

Barack Godonou

A l’annonce de la tenue de la rencontre d’Abidjan entre le Président Patrice Talon et son prédécesseur au palais de la Marina, bon nombre de partisans de Boni Yayi n’ont pas cru à la nouvelle. Pour eux , cette rencontre était un leurre puisqu’il y a déja eu passation de service ou de pouvoir entre les deux hommes , le matin du 06 avril 2016. A cette occasion, on s’en souvient , leur grand Président natif de Tchaourou avait offert en guise d’au-revoir , une Bible à son ancien ami. Il a fallu que les projecteurs de l’actualité nationale soient tournés vers Abidjan et le domicile privé du Président ivoirien Alassane Ouattara pour que ceux-ci croient et renaissent. Car plusieurs jours après la fin du règne de Boni Yayi, ils étaient inquiets pour soit leurs postes de travail, soit pour leur sécurité , soit pour leur jugement , soit pour leur avenir car beaucoup de collaborateurs de l’ancien Président avaient compris à tort ou à raison , que le pouvoir de la rupture ou du nouveau départ n’allait pas faire de cadeau à tout ceux qui dans l’ancien régime étaient compromis dans les scandales économiques et financiers, les atteintes aux droits de l’homme , le gaspillage , les détournements des biens ou matériels publics, les nominations fantaisistes,etc. Maintenant que Talon et Yayi se sont retrouvés à Abidjan pour vraiment se réconcilier ou pour mettre les choses au clair , les courtisans , griots , collaborateurs , hommes de main et autres, ont retrouvé le sourire.
Dès lors , on espère que certains engagements ont été pris à Abidjan pour leur garantir la sauvegarde de leurs acquis, statuts ou replacements éventuels.Mais gare à eux et à tout triomphalisme puisque le Président Patrice Talon n’a pas encore dit son dernier mot, lui qui a promis au peuple qui l’a élu, une rupture avec les pratiques du système défunt. En effet , la vie nous a appris qu’à côté de l’espoir , il y a le désespoir voire la déception ou l’illusion.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 avril 2016 par Dg24h



Le ministère de l’agriculture paralysé dès jeudi prochain

27 mars 2017 par Dg24h
Le Syndicat national des travailleurs du développement rural (...)
Lire la suite

Les autorités mettent en garde contre la viande avariée sur le (...)

27 mars 2017 par Dg24h
Compte tenu de la viande impropre à la consommation déversée sur le (...)
Lire la suite

Un mort et un blessé dans un accident de circulation à Kandi

27 mars 2017 par La Rédaction
Un jeune motocycliste a percuté dimanche, sur l’axe Kandi-Ségbana un (...)
Lire la suite

Grève d’avertissement des enseignants contractuels dès le 29 mars (...)

27 mars 2017 par Dg24h
C’est par un préavis de grève (adressé aux ministres des Enseignements (...)
Lire la suite

Les meilleurs sportifs de l’année 2016 célébrés le samedi dernier

27 mars 2017 par Dg24h
Une centaine d’athlètes ont été récompensés samedi 25 mars 2017, pour leurs (...)
Lire la suite

Le préfet des Collines s’est éteint à l’âge de 49 ans

26 mars 2017 par Dg24h
Donatien Djaikpon Nonhouégnon n’est plus. Son décès a été constaté au (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires