mardi, 18 juin 2024 -

826 visiteurs en ce moment

Commerce de rue

La vente à la sauvette s’amplifie sur les trottoirs

(Un autre défi pour les municipalités)




La vente à la sauvette s’amplifie à nouveau sur les trottoirs des villes notamment à Cotonou et à Abomey-Calavi. Bien qu’elle offre des opportunités économiques, cette pratique présente des défis pour les autorités.

Vendredi, il est 17 h 45. Armel K. quitte son lieu de travail à Cadjéhoun pour se rendre chez lui à Godomey. Après quelques minutes de trajet, il immobilise sa moto devant le CEG Houéyiho. Il fait la main à un vendeur de friperie et entame la discussion pour l’achat d’un pantalon. C’est l’un des endroits à Cotonou où on retrouve les vendeurs à la sauvette. Ces derniers proposent pour la plupart des fripes. « Je m’arrête souvent ici pour voir si je peux trouver un vêtement à ma taille. Je discute du prix avec le vendeur, j’achète et je continue ma route », confie Armel K. en service dans une société d’entretien et de nettoyage.
Gabin Houetchénou, menuisier de profession est aussi un habitué des lieux. « Je sais à peu près les vêtements qu’ils vendent. On trouve parfois de bons habits et les prix sont bas », a-t-il affirmé.

Le flux constant de véhicules et de piétons sur cet axe offre un public idéal pour les vendeurs à la sauvette installés le long du trottoir. Debout, Ismaël avec des mains habiles exhibe ses articles de fripes. « Déjà à 16 h 30, je suis là pour essayer de vendre des habits. Je n’ai pas un endroit fixe où je reste. Quand je finis de me promener dans les rues de Cotonou, je viens ici sur le trottoir avec mon ami pour vendre un peu », a-t-il indiqué. A en croire son ami Omar, la vente à la sauvette est pour lui, un moyen de subsistance. « J’ai commencé la vente de fripes cette année. Je travaille dans la matinée pour des gens au marché Tokpa. À 15 h, je quitte là-bas et je viens ici pour vendre un peu ma marchandise ».

Ces vendeurs prennent d’assaut les trottoirs à des heures de pointe. Les matins, aux environs de 7 h, ils sont du côté opposé au CEG, peu avant le passage supérieur de Houéyiho. Dans la soirée à 17 h, ils s’installent sur le trottoir du CEG. « On vend beaucoup les soirs parce que c’est à partir de cette heure que les gens rentrent chez eux », informe Ismaël.
Certains vendeurs y restent jusqu’à 21 h. Ce lieu n’est pas le seul où ils sont présents. Aux alentours du stade de l’amitié à Cotonou, à Abomey-Calavi, à la descente de l’échangeur de Godomey et sous l’échangeur etc., ils essaient aussi de gagner leur pain quotidien sans se soucier des problèmes de sécurité.
Dans plusieurs villes du Bénin notamment à Cotonou, cette pratique est interdite au niveau des carrefours, sur les trottoirs et les terre-pleins centraux. « Ces vendeurs à la sauvette vendent mieux en allant vers les potentiels clients. Il est vrai que cette vente est interdite mais moi, je crois que les autorités en voulant réguler, ils doivent trouver des solutions en prenant en compte les besoins de ces vendeurs informels. Il se n’agit pas tout simplement d’appliquer la loi », a relevé Armel K.

Akpédjé Ayosso

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

23 avril 2024 par Akpédjé Ayosso




WAPCo enregistre une baisse des volumes de gaz naturel à transporter


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La société West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo) connait (...)
Lire la suite

La DG de l’ANaGeM se prononce sur l’ouverture des autres marchés


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Directrice Générale de l’Agence Nationale de Gestion des Marchés (...)
Lire la suite

Les 9 marchés de Cotonou estimés à près de 32 milliards FCFA


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La construction des 9 marchés urbains de Cotonou a coûté environ 32 (...)
Lire la suite

Léonard Kèdoté nouveau PDG de l’Agetip


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics au Bénin (AGETIP (...)
Lire la suite

Le BAC officiellement lancé au CEG 1 Dassa


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche (...)
Lire la suite

Un ghetto démantelé à Kétou


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Une descente de la police républicaine dans un ghetto au quartier (...)
Lire la suite

Des Camerounais arrêtés et jugés à la CRIET


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

8 personnes dont deux Béninois arrêtés pour cybercriminalité


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
La Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) du (...)
Lire la suite

Un présumé voleur de motos interpellé par la police à Djougou


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les éléments du commissariat du 3e arrondissement de Djougou ont (...)
Lire la suite

Une pharmacie clandestine démantelée à Adja-Ouèrè, 193 Kg de (...)


13 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les éléments du commissariat d’arrondissement de Tatonnoukon, à (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon sauve encore 31 femmes


13 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
A travers le projet Zéro fistule obstétricale au Bénin, la Fondation (...)
Lire la suite

Des catégories de personnes et objets à inscrire au Fichier de la Police


13 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les informations nominatives (nom, prénoms, filiation, références de (...)
Lire la suite

Des journalistes condamnés avec sursis, 500 000 f d’amende


12 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Trois journalistes ont été condamnés mardi 11 juin 2024 dans (...)
Lire la suite

Une société cumule plus de 41 millions F de loyers impayés


12 juin 2024 par Marc Mensah
Le preneur de l’immeuble de l’ex hôtel « LA CAPITALE » à Porto-Novo, (...)
Lire la suite

Le corps sans vie d’une femme repêché sur la lagune de Cotonou


12 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Ce mardi 11juin 2024, le corps sans vie d’une femme a été repêché sur (...)
Lire la suite

Clément Capo-Chichi en garde à vue à la BEF


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le président de la Commission béninoise des droits de l’Homme (CDBH), (...)
Lire la suite

Tayc et Dadju reçus par Talon


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les artistes Tayc et Dadju séjournent au Bénin depuis dimanche 09 (...)
Lire la suite

Un jeune homme risque 05 ans de prison pour escroquerie via internet


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires