mardi, 5 mars 2024 -

22970 visiteurs en ce moment

SOBEBRA

A Cœur Ouvert avec Roland GANFLE, chef section embouteillage




Découvrez chaque mois, un métier de la brasserie en immersion avec un agent de la SOBEBRA. Ce mois, Roland FANOU GANFLE, du haut de ses dix-neuf années d’ancienneté, nous parle de son quotidien de Chef Section Embouteillage.

Roland FANOU GANFLE a été embauché à la SOBEBRA en mars 2003 en tant qu’opérateur. Il a progressivement gravi les échelons en occupant tour à tour les postes d’opérateur, de chef d’équipe et de chef section embouteillage.
Dans les lignes qui suivent, il nous parle de ses missions, de ses challenges et comment y arriver.

Roland FANOU GANFLE

En quoi consiste votre travail au quotidien ?

En tant que chef section embouteillage, mon travail se résume essentiellement à une fonction de suivi et de contrôle des opérations de ma section.
Mes tâches se répartissent comme suit :
 Contrôle des opérations de ligne d’embouteillage afin d’assurer la bonne exécution des plannings d’embouteillage : de la dépalettisation des emballages vides au transfert des palettes de casiers pleins au magasin central ;
 Gestion des MPC (Matières Premières et Consommables, ndlr) destinées à l’embouteillage. Cette tâche me permet de contrôler les quantités consommées ainsi que l’approvisionnement et la gestion efficiente des MPC ;
 Contrôle des différents équipements de l’embouteillage afin de faire intervenir à temps les équipes de maintenance en cas de dysfonctionnement ;
 Programmation et gestion des opérateurs et chefs d’équipe, veille du respect des consignes d’hygiène et de sécurité, évaluation, formation et motivation des collaborateurs, gestion des manœuvres et conducteurs de chariots saisonniers.

Quelles sont les qualifications requises pour votre poste ?
Pour devenir chef section embouteillage, il faut :
 Obtenir le diplôme de BTS dans un domaine technique : mécanique, électricité, soudure, froid d’une part ;
 Ensuite, une fois agent de la SOBEBRA, suivre trois (03) ans de formation à un poste de commandement au sein de l’entreprise, à la production ou à la maintenance.
Les atouts dont on doit disposer pour être un bon chef section à l’embouteillage sont : une bonne santé physique – faire preuve de rigueur - développer son sens de la communication – faire preuve de transparence – avoir une volonté de réussir à toute épreuve - être dynamique - savoir s’adapter aux changements, notamment aux nouvelles technologies - avoir le sens de l’observation – être réactif – rester professionnel.

Quels sont les défis à relever dans votre quotidien ?
Le défi le plus récurent est la gestion des emballages vides qui reviennent dans un état détérioré à la brasserie. Certains individus mettent du goudron, du ciment, des objets qui empêchent la laveuse de nettoyer correctement les bouteilles.
Ces emballages détériorés nous font perdre énormément de temps et ralentit toute la chaîne de production. C’est l’occasion de sensibiliser les uns et les autres sur cette situation et les exhorter à un meilleur comportement.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaiteraient travailler à la SOBEBRA ?
J’aimerais inviter les jeunes à choisir les filières techniques où nous avons besoin de ressources humaines compétentes. Etudier par exemple dans les domaines tels que : électricité, mécanique, soudure ou l’agro-alimentaire en général.
Pour ceux qui aspirent à devenir chef section embouteillage : être patient, travailler dur, être curieux, dynamique et pro actif.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

13 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN




Tioleja Films engagée dans la narration de l’histoire africaine


21 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Yasmina Fagbemi Edwards, co-fondatrice de la société de production (...)
Lire la suite

Bonaventure C. GUEDEGBE s’exprime sur le retrait de la Cedeao du (...)


2 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le dimanche 28 janvier 2024, le Burkina Faso, le Niger et le Mali ont (...)
Lire la suite

Les attentes de la 5e édition du séminaire sur la justice commerciale


24 novembre 2023 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Investisseurs Privés au Bénin (CIPB) en partenariat (...)
Lire la suite

« Notre objectif est de faire en sorte que nos clients se sentent (...)


21 septembre 2023 par La Rédaction
A la tête de MTN Bénin depuis 2020, la Directrice Générale du premier (...)
Lire la suite

’’Ce G20 reflète la voix des pays du Sud’’ (Premier ministre Narendra Modi)


8 septembre 2023 par Akpédjé Ayosso
La présidence indienne du G20 marque un moment décisif car le pays (...)
Lire la suite

« Avoir refoulé l’He Malèhossou ne veut pas forcément dire qu’Olivier (...)


10 juillet 2023 par Judicaël ZOHOUN
|Une interview-analyse du Journaliste, Vianney ASSANI, Editorialiste (...)
Lire la suite

A cœur ouvert avec le Chef de mission SDSN en visite au Bénin


27 février 2023 par Judicaël ZOHOUN
Mme Eve de la Mothe Karoubi, Cheffe des réseaux, Directrice du (...)
Lire la suite

L’ANSSFD fait le point après l’interdiction de la collecte d’épargne (...)


2 décembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
L’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers (...)
Lire la suite

« Il faut compter sur ASO Baobab pour la prochaine Ligue Nationale (...)


26 octobre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Imelda WADAGNI rêve grand ! Au terme d’une assemblée générale (...)
Lire la suite

« Si on a cinq présidents comme Talon en Afrique, le continent va (...)


19 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
Monsieur Bunmi Jinadu est un promoteur très influent dans le (...)
Lire la suite

Q&R : Les leçons du dernier congrès mondial de la nature


18 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Lecture rapide L’innovation de ce congrès aura été d’avoir sur le (...)
Lire la suite

Entretien avec Mohamed Mbougar Sarr, prix Goncourt 2021


9 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, (...)
Lire la suite

« Nous saluons l’action du gouvernement à répandre ce projet dans (...)


20 juin 2021 par Ignace B. Fanou
Le Directeur du Centre d’excellence régional contre la faim et la (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir des accidents scolaires


15 mars 2021 par Boniface CAKPO
Plusieurs situations créent des accidents dans les écoles. Des murs (...)
Lire la suite

L’OMS salue les efforts du gouvernement Talon


30 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
La communauté internationale a célébré ce samedi 30 janvier 2021, la (...)
Lire la suite

« Boni Yayi ne peut pas dire qu’il ne nous doit pas des arriérés »


19 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Invité sur les antennes de URBAN FM ce 19 octobre 2020, *Paul Essè (...)
Lire la suite

Les clarifications de Romuald Wadagni sur les arriérés de salaire


19 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
A la suite de la rencontre entre le Chef de l’Etat et les (...)
Lire la suite

‹‹ Dans toutes les écoles que nous avons visitées, les enfants ont (...)


3 octobre 2020 par Ignace B. Fanou
Le Lundi 28 Septembre 2020, jour de la reprise des classes, (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires