mardi, 28 mars 2017 •

292 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Gestion du Pouvoir à l’ère de la Rupture

Les vraies raisons du soutien du FMI au PAG de Talon




Au cours de la conférence de presse qui a sanctionné la mission du Fond Monétaire International (FMI) au Bénin, le Ministre béninois de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni a levé un coin de voile sur les raisons du soutient de l’institution financière au Programme d’Action du Gouvernement (PAG) du Président Talon. A en croire le Ministre, le gouvernement Talon, eu égard à la situation économique désastreuse du Bénin après le départ du régime Yayi, avait besoin de recourir au FMI pour asseoir sa crédibilité.
Les actions de mobilisation de ressources initiées par le gouvernement pour financer son programme d’action dénommé « Le Bénin Révélé » commencent par porter des fruits. En effet, le Fonds monétaire International (FMI) accompagnera le gouvernement du Président Talon à hauteur de 150 Millions de dollars pour les trois prochaines années dans le cadre de son appui au gouvernement pour la mise en œuvre du Benin révélé. La bonne nouvelle a été apportée au gouvernement par Monsieur Norbert Toé, chef de mission du Fmi au Bénin. Pour le Représentant résident du FMI au Bénin, Monsieur Karim Bharoumi, « Ce n’est pas un programme d’austérité mis en œuvre par le Fmi pour le compte du Bénin ». Par cet accompagnement du Fmi, le Bénin fait un nouveau pas vers la mobilisation des ressources nécessaires à l’accomplissement des projets ambitieux contenus dans le Pag.
Notre première ambition, c’était d’associer le FMI au PAG pour asseoir la crédibilité de notre gouvernement.
En effet, le Ministre Wadagni, dans son intervention, a d’abord dressé un tableau sombre de la gestion du régime Yayi. A ce titre, il dit ceci : « Nous sommes arrivés en avril et nous avons découvert un environnement macroéconomique dégradé, un niveau d’endettement abyssale, un niveau de trésorerie plus que inquiétant, un niveau de déficit budgétaire élevé et de très mauvaise qualité c’est-à-dire que le niveau de déficit n’a pas servi en réalité à faire des financements mais uniquement à financer le train de vie de l’Etat. » Il a ensuite expliqué le bien-fondé du recours au FMI par le gouvernement Talon pour le financement du PAG. « La question est comment on pouvait lancer ce programme (le PAG – ndlr) dans cet environnement macroéconomique totalement dégradé ? Donc l’une des choses à faire, c’est toute suite demander l’appui du Fond Monétaire International pour rentrer dans un programme parce que la première priorité c’était d’assoir la crédibilité de notre économie. » A-t-il expliqué. Avec ce cadre macroéconomique totalement dégradé, poursuit-il, il était impossible de pouvoir attirer des investisseurs, des partenaires techniques pour l’exécution de notre projet. « La première ambition c’était d’associer toute suite le Fond Monétaire International, lui présenter notre programme et faire le nécessaire pour asseoir la crédibilité de notre gouvernement » a-t-il ajouté.
Daniel HOUEGBAN/LE GRAND « MATIN »

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 février 2017 par La Rédaction



Préparation d’une nouvelle stratégie du Groupe de la Banque mondiale pour (...)

14 mars 2017 par Dg24h
A travers un atelier organisé ce jour à Cotonou avec le gouvernement (...)
Lire la suite

La BAD primée pour son appui au développement des ports africains

7 mars 2017 par Dg24h
Le 17 février 2017, à Dakar, en marge du 11e sommet de l’Association (...)
Lire la suite

Renégocier les droits de douane pour stimuler les échanges (...)

7 mars 2017 par Dg24h
Les relations entre le Maroc et le reste du continent s’intensifient. (...)
Lire la suite

Coris Bank International lance officiellement ses activités au (...)

27 février 2017 par Dg24h
Idrissa NASSA, PDG du Groupe CORIS et du Ministre d’Etat. Coris Bank (...)
Lire la suite

Le Prélèvement sur contribuable non connu du Fisc démarre le 1er (...)

26 février 2017 par Dg24h
Pour compter du 1er mars 2017 une taxe dénommée Prélèvement sur (...)
Lire la suite

Ouverture prochaine des bureaux de la BAD à Cotonou

25 février 2017 par Dg24h
Le Bénin, la Guinée et le Niger profiteront de manière significative du (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires