samedi, 25 février 2017 •

149 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Santé

L’importance des méthodes modernes de planification familiale




Les méthodes de planification familiale ont commencé dans les années 1960 dans le monde. Leur objectif est de donner accès aux femmes et aux couples qui veulent limiter les naissances, un moyen de contraception moderne.
Selon nos enquêtes, au Bénin, plusieurs couples dans la tranche de 20 à 40 ans utilisent les méthodes modernes de planification familiale.
Quelques couples ont recours à des méthodes traditionnelles, telles que l’abstinence périodique ou le retrait pour espacer ou limiter les naissances.
Par contre, ceux qui adoptent les méthodes modernes utilisent le collier du cycle, le stérilet, le jadelle, les pilules, les contraceptifs injectables, les spermicides et enfin les préservatifs. Ce sont des méthodes efficaces qui présentent des avantages mais aussi des inconvénients.
Mme Prixelle Gandaho, Sage-femme spécialiste en planification familiale à l’ABPF (Agence béninoise pour la planification familiale) souligne que les couples adoptent de plus en plus les méthodes contraceptives pour plusieurs raisons.
Leurs avantages sont très supérieurs aux effets secondaires. De plus, la cherté de la vie oblige les couples réduire les naissances, explique-t-elle.
Sans oublier la promotion des méthodes, la gratuité ou le prix dérisoire des contraceptifs.
La sage-femme précise que chaque couple fait son choix de planification et c’est au spécialiste de leur montrer les avantages et les inconvénients que cela présente.
Après l’accouchement des nouveau-nés, les sages femmes expliquent aux mamans l’existence des méthodes de planification modernes. Libre à eux de les adopter. « Nous n’imposons rien aux couples », souligne-t-elle.
Dame Sylvie Dansou, âgée de 34 ans et mère de quatre enfants, raconte son expérience.
« Après la naissance de mes quatre enfants, mon mari m’a obligée à pratiquer les méthodes de planification car, il ne souhaite plus en avoir d’autres. Mais depuis que ce corps étranger est implanté en moi, mon cycle est bouleversé. Je ne maîtrise plus rien et parfois même je saigne pendant des semaines », révèle-t-elle. « Hormis ces problèmes, tant que je pratique cette méthode, je suis convaincue que je ne pourrai plus tomber enceinte », ajoute la revendeuse.
La sage-femme recommande qu’il est bon de pratiquer les méthodes de planifications modernes car, certaines femmes n’arrivent plus à maîtriser leur cycle, encore moins la méthode du calendrier pour pouvoir identifier les « mauvais jours du bon » afin de limiter et d’espacer les naissances.
La contraception moderne est très efficace. Toutefois, aucune méthode contraceptive n’est efficace à 100% pour prévenir la grossesse. Les plus efficaces sont celles qui agissent sur la durée (DIU, dispositif intra-utérin ou stérilet et implants) ou qui sont permanentes (la stérilisation), parce qu’elles ne reposent pas sur le comportement des utilisateurs.
Les préservatifs masculins et féminins sont les seules méthodes capables de prévenir à la fois les grossesses et les maladies sexuellement transmissibles. Ils peuvent être utilisés en combinaison avec des méthodes hormonales très efficaces pour réduire les risques de grossesse.
La pratique des méthodes traditionnelles en couple a un taux élevé d’échec, conclu la sage-femme spécialiste en planification familiale.
Marleine Nagoba

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 décembre 2016 par Dg24h



Des difficultés retardent la répression

25 février 2017 par La Rédaction
La montée du grand banditisme auquel le régime défunt était confronté, (...)
Lire la suite

D’importantes quantités de faux médicaments saisies à Dantokpa

24 février 2017 par Dg24h
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques ont été saisies ce (...)
Lire la suite

Moussa Saka offre des lampadaires à la commune d’Adjarra

24 février 2017 par La Rédaction
Le richissime homme d’affaire Moussa Saka, fils d’Aricohé Super, offre (...)
Lire la suite

Une étudiante meurt au cours d’un avortement clandestin

24 février 2017 par La Rédaction
On l’appelle Floriane Alèhou, cette jeune femme de 25 ans est décédée (...)
Lire la suite

La situation au carrefour Caboma suscite des inquiétudes

24 février 2017 par La Rédaction
En plein de cœur de la ville de Cotonou, ce grand carrefour connu de (...)
Lire la suite

Les Béninois continuent de manger du mauvais pain ou du poison

24 février 2017 par La Rédaction
La population béninoise était confrontée à une insécurité alimentaire (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires